Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: praecipuus

praecipuus præcĭpŭus, a, um (præ et capio), 1 particulier, spécial : non præcipuam, sed parem cum ceteris fortunæ condicionem subire Cic. Rep. 1, 7, subir un destin non pas privilégié, mais égal à tous les autres, cf. Cic. Sulla 9 ; 12 ; Prov. 2 ; Fam. 4, 15, 2 ; 4, 3, 1 ; Att. 11, 4, 1 ; jus præcipuum Cic. Pomp. 58, droit privilégié || ut cetera paria Tuberoni cum Varo fuissent, hoc certe præcipuum Tuberonis, quod Cic. Lig. 27, en admettant que tout eût été égal entre Tubéron et Varus, Tubéron avait du moins cet avantage que 2 particulier, devançant tout le reste, supérieur : aliquem præcipuo honore habere Cæs. G. 5, 54, 4, avoir qqn en particulière estime, honorer qqn plus que tous les autres, cf. Cic. Off. 1, 12 || Cicero præcipuus in eloquentia Quint. 6, 3, 3, Cicéron qui prime dans l'éloquence ; præcipuus scientia rei militaris Tac. Ann. 12, 40, le plus versé dans l'art militaire ; præcipuus philosophorum Quint. 10, 1, 81, au premier rang des philosophes ; præcipui amicorum Tac. Ann. 15, 56, principaux amis ; præcipuus circumveniendi Sabini Tac. Ann. 6, 4, en tête du complot contre Sabinus ; præcipuus cui et subj. Tac. Ann. 3, 30, le premier à qui... || [pris susbtt] : a) præcipui, orum Quint. 10, 1, 116, les premiers ; b) nihil præcipui Cic. Fin. 2, 110, aucune supériorité ; c) præcipua, ōrum, n., les principales choses, le principal : præcipua rerum Tac. Ann. 4, 40, le principal des affaires, les affaires les plus importantes ; [philos.] = προηγμένα : Cic. Fin. 3, 52, les choses préférables [avantages extérieurs qui sans être proprement des biens sont des choses estimables pour les Stoïciens].