Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: praescribo

praescribo præscrībō, scrīpsī, scrīptum, ĕre, tr., 1 écrire en tête, mettre en titre : in litteris nomen Cæs. C. 3, 71, 3, inscrire un nom en tête de ses lettres ; nomen libro Gell. 11, 16, 8, mettre un nom en tête d'un livre 2 mentionner d'avance, indiquer préalablement : Cic. Fin. 2, 3 ; senatui, quæ bella sint gerenda Cic. CM 18, indiquer d'avance au sénat quelles guerres il faut faire, cf. Cic. Fin. 2, 3 || formam futuri principatus Tac. Ann. 13, 4, tracer d'avance le plan de son futur règne 3 mettre en avant [comme prétexte, comme garant] : aliquem Tac. Ann. 4, 52, mettre qqn en avant, cf. Tac. Ann. 11, 16 || [droit] : alicui Quint. 7, 5, 3, opposer à qqn une exception, faire opposition 4 prescrire : jura civibus Cic. CM 27, donner des prescriptions de droit à ses concitoyens ; alicui curationem valetudinis Cic. Div. 2, 123, prescrire à qqn les moyens de se guérir || [avec interr. indir.] Cæs. G. 1, 36, 2 ; 2, 20, 3 || avec ut, ne, prescrire de, de ne pas : Cic. Leg. 3, 5 ; Vat. 13 || [avec prop. inf.] prescrire que : Cic. Planc. 28. → pf. sync. præscripsti Ter. Andr. 151.