Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: aptus

aptus aptus, a, um, part. de apio, apere, attacher, qui se retrouve dans apiscor.

I 1 attaché, joint : cum aliqua re Cic. Tim. 45, attaché à qqch. ; gladium e lacunari sæta equina aptum Cic. Tusc. 5, 62, épée suspendue au plafond au moyen d'un crin de cheval || lié dans ses parties, formant un tout bien lié : ita esse mundum undique aptum, ut Cic. Ac. 2, 119, le monde est si bien lié en toutes ses parties que, cf. Tim. 15 ; Lucr. 5, 557, etc. 2 [fig.] res inter se aptæ Cic. Nat. 3, 4, etc., choses (idées) liées entre elles ; rerum causæ aliæ ex aliis aptæ Cic. Tusc. 5, 70, causes liées les unes aux autres ; ex honesto officium aptum est Cic. Off. 1, 60, le devoir découle de l'honnête ; cui viro ex se ipso apta sunt omnia quæ... Cic. Tusc. 5, 36, l'homme pour qui tout ce qui [mène au bonheur] dépend de lui-même (l'homme qui tient de son propre fonds tout ce qui...) || [avec l'abl. seul] : rudentibus apta fortuna Cic. Tusc. 5, 40, une fortune qui tient à des cordages, cf. Leg. 1, 56 3 lié en ses parties, formant un tout [en parl. du style] : apta dissolvere Cic. Or. 235, rompre (mettre en morceaux) un tout enchaîné ; apta oratio Cic. Br. 68, style bien lié ; verborum apta et quasi rotunda constructio Cic. Br. 272, des phrases bien liées et, pour ainsi dire, arrondies || préparé complètement, en parfait état : ire non aptis armis Sall. H. 25, marcher avec des armes qui ne sont pas en bon état, cf. Liv. 44, 34, 3 ; omnia sibi esse ad bellum apta ac parata Cæs. C. 1, 30, 5, il avait tout en parfait état et prêt en vue de la guerre ; quinqueremes aptæ instructæque omnibus rebus ad navigandum Cæs. C. 3, 111, 3, des quinquérèmes parfaitement équipées et munies de tout le nécessaire en vue de prendre la mer 4 [poét.] muni de, pourvu de [avec abl.] : nec refert ea quæ tangas quo colore prædita sint, verum quali... apta figura Lucr. 2, 814, ce qui importe pour les objets soumis au toucher, ce n'est pas la couleur qu'ils ont, mais la forme dont ils sont pourvus ; vestis auro apta Lucr. 5, 1428, vêtement garni d'or, cf. Enn. Scen. 403 ; Ann. 339 ; Acc. Tr. 660 ; Tyrio apta sinu Tib. 1, 9, 70, vêtue d'une robe de pourpre Tyrienne, cf. Virg. En. 4, 482 ; 6, 797 ; 11, 202 ; qui restitissent nautico instrumento aptæ et armatæ classi ? Liv. 30, 10, 3, comment résister à une flotte pourvue et armée de tout le matériel naval ? ¶

II adj. 1 propre, approprié : aptissima sunt arma senectutis artes exercitationesque virtutum Cic. CM 9, les armes les mieux appropriées de la vieillesse, ce sont la science et la pratique des vertus ; aptior dicendi locus Cic. Rep. 2, 48, occasion plus convenable de parler ; alius alio melior atque aptior (numerus) Cic. Or. 203, suivant les cas, un rythme est meilleur et mieux adapté qu'un autre ; neminem nec motu corporis neque ipso habitu atque forma aptiorem mihi videor audisse Cic. de Or. 1, 132, je ne crois pas avoir entendu d'orateur ayant une meilleure appropriation des mouvements du corps, du maintien même ou de l'extérieur || [en parl. du style] exactement approprié aux idées, précis : Cic. Br. 145 ; de Or. 2, 56, etc. 2 fait pour, approprié à : [avec dat.] res apta auribus Cic. Or. 25 ; moribus Cic. Att. 5, 10, 3 ; naturæ Cic. Fin. 5, 24 ; ætati Cic. Br. 327 ; adulescentibus Cic. Br. 326, chose appropriée aux oreilles, aux habitudes, à la nature, à l'âge, aux jeunes gens ; Ofella contionibus aptior quam judiciis Cic. Br. 178, Ofella mieux fait pour la tribune que pour le barreau ; o hominem semper illum quidem mihi aptum, nunc vero etiam suavem Cic. Fam. 12, 30, 3, quel homme ! toujours complaisant pour moi, mais maintenant, même exquis ! cf. Hor. S. 2, 5, 43 || gens novandis quam gerendis aptior rebus Curt. 4, 1, 30, nation mieux faite pour l'innovation que pour l'exécution ; apta portandis oneribus jumenta sunt Sen. Brev. 18, 4, les bêtes de somme sont propres à porter des fardeaux, cf. Tac. Ann. 5, 2 ; vis venti apta faciendo igni Liv. 21, 37, 2, violence du vent propre à activer la flamme, cf. 21, 47, 1 ; 23, 4, 3 ; 25, 36, 5, etc. || [avec ad] (calcei) apti ad pedem Cic. de Or. 1, 231, (chaussures) adaptées au pied ; ad tempus aptæ simulationes Cic. Mil. 69, faux-semblants accommodés aux circonstances ; res apta ad naturam Cic. Fin. 5, 39 ; ad consuetudinem Cic. Opt. 14, chose appropriée à la nature, à l'usage ; natura sumus apti ad cœtus Cic. Fin. 3, 63, nous sommes par nature faits pour la vie de société ; habebat flebile quiddam aptumque cum ad fidem faciendam, tum ad misericordiam commovendam Cic. Br. 142, il avait un accent touchant, propre à inspirer la confiance et surtout à remuer la pitié ; homo non aptissimus ad jocandum Cic. Nat. 2, 46, l'homme le moins fait du monde pour la plaisanterie || res contra morsus apta Plin. 21, 58, chose bonne contre les morsures || [avec in acc.] in quod minime apti sunt Liv. 38, 21, 8, [genre de combat] auquel ils sont le moins propres, cf. Plin. 16, 174 ; Quint. 10, 3, 22 || [avec inf.] silva occulere apta feras Ov. F. 2, 216, forêt propre à cacher les bêtes sauvages : dux fieri quilibet aptus erat Ov. F. 2, 200, n'importe lequel était bon pour faire un chef || [avec une rel. au subj.] [rare] : nulla videbatur aptior persona, quæ de illa ætate loqueretur Cic. Læl. 4, aucun personnage ne me paraissait mieux fait pour parler de cet âge-là ; eam urbem aptissimam ratus, unde mitti commeatus possent Liv. 44, 13, 11, pensant que cette ville était la plus propre à servir de point de départ à l'envoi des ravitaillements.