Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: prior

prior,¹ 1 prĭŏr, n. prĭŭs, ōris (racine pris), compar. dont primus est le superl., 1 le plus en avant [en parl. de deux] : prioribus pedibus Nep. Eum. 5, 5, avec les pieds de devant, cf. Plin. 11, 131 || avec quam, plus en avant que : Sall. J. 85, 12 ; Tac. Ann. 15, 20 2 le premier de deux, précédent, antérieur : aliquem ædilem priorem facere Cic. Pis. 2, élire qqn édile le premier ; priore nocte Cic. Cat. 1, 8, la nuit précédente ; prioribus comitiis Cic. Planc. 54, dans les comices précédents ; priore loco causam dicere Cic. Quinct. 32, plaider le premier || [attrib.] prior occupavit Cæs. C. 1, 66, 4, il occupa le premier, cf. Cæs. C. 1, 82 || [substt] priores, um, les prédécesseurs, les devanciers, les ancêtres : Virg. En. 3, 693 ; Ov. M. 15, 146 ; Sen. Ep. 52, 7 3 [fig.] supérieur, plus remarquable : Sall. J. 10, 7 ; 96, 3 ; Liv. 27, 8, 6 || prius potiusque est avec inf. Liv. 36, 7, 6, il est meilleur et préférable de, cf. Liv. 8, 29, 9 ; 39, 47, 4.