Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: priscus

priscus,¹ 1 prīscus, a, um (pris inus.), très ancien, des premiers temps, vieux, antique [implique l'idée de qqch. d'oublié, qu'on ne retrouve plus] : 1 [pers.] prisci viri Cic. Tim. 38, les hommes des premiers âges (d'un autre âge), ou prisci abst Cic. Tusc. 1, 27 ; Ov. F. 3, 779 ; cf. P. Fest. 226 2 [choses] suranné : quæ jam prisca videntur propter vetustatem Cic. Leg. 3, 20, des événements qui nous paraissent déjà surannés à cause de leur date ancienne ; verborum vetustas prisca Cic. de Or. 1, 193, de vieilles expressions d'usage périmé || du temps passé ; pudor priscus redire audet Hor. Sæc. 58, la pudeur des vieux âges ose revenir || [av. idée de sévérité] Catul. 64, 159.