Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: promptus

promptus,¹ 1 prōmptus, a, um,

I part. de promo.

II pris adjt : 1 mis au grand jour, visible, manifeste : aliud clausum in pectore, aliud promptum in lingua habere Sall. C. 10, 5, avoir une pensée cachée au fond du cœur, une autre sur les lèvres, cf. Cic. Amer. 118 ; Fin. 1, 30 ; de Or. 3, 215 ; quod non istius cupiditati apertissimum promptissimumque esset Cic. Verr. 2, 4, 42, [aucun objet] qui ne fût pour sa cupidité parfaitement découvert et visible 2 qui est sous la main, prêt, apprêté, disponible [en parl. de choses] : fidem suam alicui promptam expositamque præbere Cic. Cæc. 78, mettre sa loyauté à la libre disposition de qqn, cf. Cic. Fam. 4, 13, 6 ; prompta audacia Sall. C. 32, 2, audace toute prête || facile, à la portée de tout le monde, commode : facilis et prompta defensio Cic. de Or. 1, 237, une défense facile et à la portée de tout le monde ; mœnia haudquaquam prompta oppugnanti Liv. 23, 1, 10, remparts d'escalade difficile pour un assaillant ; promptum est avec inf., il est facile de : Ov. M. 13, 10 ; Tac. Ann. 15, 41 ; Quint. 9, 1, 22 3 [en parl. de pers.] prêt, disposé, dispos, résolu : promptus homo Cic. Verr. 2, 4, 37, homme actif ; alacri et prompto ore atque voltu vagari toto foro Cic. de Or. 1, 184, aller çà et là à travers le forum avec un air, un visage alerte et décidé ; lingua promptus Liv. 2, 45, 15, résolu en paroles ; promptior lingua quam manu Sall. J. 44, 1, plus entreprenant en paroles qu'en actions ; promptus animi Tac. H. 2, 23, résolu de caractère ; promptiores pro patria Liv. 22, 59, 11, plus dévoués à la patrie || [avec ad] prêt à, disposé à, prompt à : animo prompto ad jocandum Cic. Q. 2, 13, 1, d'une humeur disposée à la plaisanterie ; ad vim promptus Cic. Agr. 2, 82, prêt à la violence ; promptiores esse ad nostra pericula Cic. Off. 1, 83, être plus disposés à écarter les dangers qui nous menacent || [avec in acc.] : promptus in pavorem Tac. Ann. 15, 25, prompt à s'alarmer ; promptior in spem Tac. Agr. 35, plus porté à l'espoir || [avec dat.] : promptus seditioni Tac. Ann. 1, 48, porté à la révolte, cf. Tac. Ann. 4, 46 ; 11, 32 ; 15, 45 ; promptior veniæ dandæ Liv. 25, 16, 12, plus porté à pardonner || [avec gén.] sous le rapport de : Gell. 10, 22, 1 || [avec inf., poét.] promptus pati Luc. 7, 106, prêt à supporter, cf. Stat. Th. 7, 209.