Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: propero

propero prŏpĕrō, āvī, ātum, āre (properus).

I tr., hâter, presser, accélérer : vascula Pl. Aul. 270, préparer vite les vases, cf. Pl. Cas. 491 ; iter Sall. J. 112, 2, presser sa marche, cf. Sall. J. 37, 4 ; 105, 2 ; mortem Virg. En. 9, 401, hâter sa mort ; opus Hor. Ep. 1, 3, 28, se donner vite à une tâche ; deditionem Tac. Ann. 2, 22, se hâter de capituler, cf. Tac. Ann. 11, 37 ; H. 3, 40 ; naves properatæ Tac. Ann. 2, 6, les navires furent faits hâtivement || properato opus est Cic. Mil. 49, il faut se hâter.

II intr., se hâter, se dépêcher, faire diligence : in Italiam, Romam Cæs. G. 2, 35, 2 ; Cic. Mil. 49, se rendre en hâte en Italie, à Rome ; ad prædam, ad gloriam Cæs. C. 2, 39, 3, se hâter vers le butin, vers la gloire || [av. inf.] : pervenire properat Cæs. G. 2, 11, 1, il se hâte d'arriver, cf. Cic. Prov. 35 ; Rep. 6, 15, etc.; properat socius vocari Virg. En. 7, 264, il a hâte d'être appelé notre allié || [avec prop. inf.] : eum adjungi generum properabat Virg. En. 7, 57, elle avait hâte de se l'attacher comme gendre, cf. Sall. C. 7, 6 || [avec ut] se hâter de : Cic. Phil. 1, 10 ; Cæs. C. 2, 20 || [avec sup.] adjutum properatis Sall. H. 3, 61, 16, vous vous hâtez de seconder...