Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: proveho

proveho prōvĕhō, vēxī, vectum, ĕre, tr., 1 transporter en avant, mener en avant : provexi ; avehere non quivi Pl. Rud. 862, je l'ai menée en avant ; l'emmener, je n'ai pu [= je l'ai embarquée, mais n'ai pas réussi à l'emmener], cf. Lucr. 6, 1026 || pass. provehi, se transporter en avant, s'avancer [surtout en bateau]: Cæs. G. 5, 8, 2 ; C. 2, 3 ; Virg. En. 3, 72, etc.; postquam paulum provecta classis est Cic. Verr. 2, 5, 87, après que la flotte eut un peu gagné la haute mer, cf. Cæs. G. 4, 28, 3 ; C. 3, 8 ; provectus equo Liv. 23, 47, 2, s'étant avancé à cheval 2 [fig.] a) pousser en avant, faire avancer, entraîner : vestra benignitas provexit orationem meam Cic. Domo 32, votre bienveillante attention m'a entraîné plus avant dans mon discours ; studio rusticarum rerum provectus sum Cic. CM 55, j'ai été entraîné par mon goût pour la campagne ; hæc spes provexit ut... Liv. 2, 50, 5, cette confiance les entraîna, les amena à, cf. Liv. 40, 14, 2 ; provectus est intemperantia linguæ in maledicta Liv. 35, 48, 11, il fut entraîné par son intempérance de langage à des invectives || [pass. réfl.] : quid ultra provehor ? Virg. En. 3, 480, pourquoi m'avancé-je plus avant ? pourquoi m'étendre davantage ? sentio me esse longius provectum quam... Cic. Fin. 3, 74, je sens que je me suis avancé plus loin que..., cf. Cic. Læl. 34 ; Har. 43 ; b) faire monter, élever, faire progresser : ecquo te tua virtus provexisset ? Cic. Phil. 13, 24, est-ce que ton mérite t'aurait porté qq. part (à qq. haut rang) [ironie] ; aliquem ad summos honores Liv. 39, 40, 5, faire monter qqn aux plus hautes charges ; in consulatus Vell. 2, 128, élever aux consulats ; aliquem provehere Plin. Min. Ep. 8, 12, 1, faire avancer qqn || [pass. réfl.] s'élever, faire des progrès : Quint. 2, 8, 4 ; c) [en part., au part.], avancé, v. provectus, a, um.