Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: provoco

provoco prōvŏcō, āvī, ātum, āre, tr., 1 appeler dehors, mander dehors, faire venir : Pl. Mil. 1122 ; Ps. 638 ; Ov. F. 1, 456 ; aliquem cantatum Ter. Eun. 443, appeler qqn pour faire de la musique 2 appeler à, exciter, provoquer : aliquem ad pugnam Cic. Tusc. 4, 49, provoquer qqn au combat, cf. Liv. 8, 7, 13 ; 23, 16, 14 ; Sen. Ep. 95, 21 ; ad hilaritatem Suet. Cal. 27, provoquer à rire ; tacentes ad communionem sermonis Suet. Aug. 74, amener ceux qui se taisent à prendre part à la conversation ; non solum a me provocatus, sed etiam sua sponte... Cic. Fam. 1, 7, 3, non seulement provoqué par moi (sollicité, entraîné par moi), mais de son propre mouvement ; beneficio provocatus Cic. Off. 1, 48, prévenu par un bienfait ; his provocati sermonibus Cæs. C. 1, 74, 3, entraînés par ces propos 3 faire naître : officia comitate Tac. H. 5, 1, provoquer le zèle par son affabilité ; bella Tac. G. 35, provoquer des guerres 4 défier, le disputer à : Græcos elegia provocamus Quint. 10, 1, 93, nous défions les Grecs dans l'élégie ; aliquem virtute Plin. Min. Ep. 2, 7, 4, rivaliser de vertu avec qqn 5 [t. de droit] en appeler, faire un appel : ad populum Cic. Phil. 1, 21, en appeler au peuple, cf. Liv. 8, 33 ; ad Catonem Cic. Att. 6, 1, 7, en appeler à Caton ; ab omni judicio provocari licet Cic. Rep. 2, 54, l'appel de tout jugement est permis, cf. Liv. 1, 26, 6 || [abst] provoco Liv. 3, 56, 5, j'en appelle au peuple || provocare judicium ad populum Val. Max. 8, 1, 1, déférer le jugement d'une affaire au peuple.