Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: arbitrium

arbitrium arbitrĭum, ĭī, n. (arbiter) 1 jugement de l'arbitre, arbitrage, v. arbiter ; in arbitrio rei uxoriæ Cic. Off. 3, 61, dans l'arbitrage d'une convention matrimoniale || arbitria funeris, frais de funérailles fixés par arbitre, prix des funérailles : Cic. Domo 98 ; Pis. 21 ; solvere arbitria funeris Cic. Sen. 18, payer les funérailles 2 jugement, décision : ad arbitrium alicujus conferre aliquid Cic. Fam. 1, 9, 23, soumettre qqch. au jugement de qqn ; in arbitrium alicujus venire Cic. Br. 92, être exposé au jugement de qqn [en parl. d'écrits] 3 pouvoir de faire qqch. à sa guise, bon plaisir : in ejus arbitrium ac potestatem venire nolebant qui... Cic. Verr. 2, 1, 150, ils ne voulaient pas se mettre à la discrétion et sous le pouvoir d'un homme qui... ; (Juppiter) cujus nutu et arbitrio cælum, terra mariaque reguntur Cic. Amer. 131, (Jupiter) qui d'un signe de tête, à son gré, gouverne le ciel, la terre et les mers ; quid ille umquam arbitrio suo fecit ? Cic. Phil. 6, 4, qu'a-t-il jamais fait de sa libre volonté ? || libera de quoque arbitria agere Liv. 24, 45, 4, exercer son libre pouvoir à propos de chaque chose || [expr.] : vixit ad aliorum arbitrium, non ad suum Cic. Mur. 19, sa vie a été soumise au gré des autres, non au sien ; multitudinis arbitrio Cic. Læl. 41, selon les fantaisies de la foule ; optimatium arbitrio regi Cic. Rep. 1, 42, être gouverné par la volonté des aristocrates (avoir un gouvernement aristocratique) ; si meo arbitrio memini Sen. Ben. 2, 11, 1, si je suis maître de mon souvenir (si je me souviens quand je veux) ; ex tuo arbitrio diem disponere (non licet) Sen. Polyb. 6, 4, (tu n'as pas le droit) de disposer de tes journées à ta fantaisie.