Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: arbitror

arbitror arbitror, ātus sum, ārī (arbiter), tr. 1 être témoin de, entendre ou voir : Pl. Aul. 607 ; Capt. 220 ; Apul. M. 1, 18 ; 2, 29 ; 3, 21, etc.; cf. Cic. Font. 29 2 arbitrer, apprécier (juger) comme arbitre : Varr. d. Non. 519, 29 ; Dig. 3 [sens courant] penser, juger, croire, être d'avis : [avec prop. inf.] Cæs. G. 1, 2, 5, etc. ; Cic. Verr. 2, 5, 147, etc. || [avec deux acc.] : me arbitratur militem Pl. Bacch. 845, il me prend pour un soldat ; totius mundi se incolam et civem arbitrabatur Cic. Tusc. 5, 108, il se regardait comme habitant et citoyen du monde ; non quo istum ullo honore dignum arbitrarentur Cic. Verr. 2, 2, 172, non pas qu'ils crussent cet homme digne d'aucun honneur, cf. Clu. 143 ; Phil. 8, 16, etc.; hunc ad egrediendum nequaquam idoneum locum arbitratus Cæs. G. 4, 23, 4, trouvant que ce point n'était pas du tout favorable à un débarquement || quod non arbitror Cic. Att. 13, 32, 3, chose que je ne crois pas, cf. Fam. 5, 21, 1 ; 10, 25, 1 ; Nep. Alc. 6, 2 || [abst, entre parenth.] : ut arbitror, à ce que je crois : Cic. Phil. 12, 28 ; de Or. 1, 4, etc. ; ut Helvetii arbitrantur Cæs. G. 1, 4, 4, comme le croient les Helvètes. ¶ → 1 impér. arch. arbitramino Pl. Epid. 695 || inf. arbitrarier Pl. Amph. 932 ; Bacch. 570 2 actif arbitro, āvī, ātum, āre : Pl. Merc. 902 ; Ps. 1014 ; St. 144 ; impér. arbitrato Cic. Nat. 2, 74 3 le passif [d'après Prisc. Gramm. 8, 15 c'est le déponent qui a le sens passif] se trouve : C. Antip. 2 ; Pl. Epid. 267 ; Gell. 1, 13, 2 ; Ulp. Dig. 11, 7, 12, 5 ; 7, 1, 13, 1 || Cæs. C. 3, 6, 3 arbitrabantur passif (β) ; Cic. Mur. 34 ; Verr. 2, 5, 106 [arbitraretur RS].