Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: queo

queo quĕō, īvī et ĭī, ĭtum, īre, pouvoir, être en état de, [employé surtout avec une nég.] : [avec inf.] barbari quidam ferro decertare acerrume possunt, ægrotare viriliter non queunt Cic. Tusc. 2, 65, des barbares peuvent se battre à outrance le fer à la main, et ils ne sont pas en état d'être malades virilement, cf. Cic. Rep. 2, 6 || queo Cic. CM 32 ; non queo Cic. Fam. 14, 1, 5 ; non quis Hor. S. 2, 7, 92 ; non quit Lucr. 3, 647, etc.; queunt Sall. J. 44, 5 ; queam, queas, queat, queamus, queant, quibam, quibat ; quiret Cic. Off. 3, 62 ; quivit Nep. Att. 19, 2 ; quiverit Tac. Ann. 1, 66 ; quivere Tac. H. 3, 25 ; quiverunt Sall. J. 58, 3 ; quibo Pl. Mil. 1240 || [pass. avec inf. pass.] : forma nosci non quita est Ter. Hec. 752, les traits n'ont pu être reconnus, cf. Pl. Pers. 194 ; Lucr. 1, 1045. → sync. quisse Lucr. 5, 1422 || part. prés. queens *Quint. 8, 3, 33 ; quiens Apul. M. 6, 5 ; 9, 40.