Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: qui

qui,¹ 1 quī, quæ, quŏd.

I relatif, qui, lequel, laquelle, [ayant un antécédent exprimé ou s.-ent., avec lequel il s'accorde en genre et en nombre, et prenant d'autre part le cas voulu par le verbe de la proposition qu'il introduit et qui s'appelle prop. relative].

A [mode de la rel.] 1 indic., [expression du fait dépouillé de toute nuance] : mihi librum adtulisti, quo quotidie utor, tu m'as apporté un livre, dont je me sers tous les jours 2 subj., [fait présenté subjectivement, avec des nuances diverses ; v. Gaffiot, 1906] ; a) [causale] du moment qu'il, vu qu'il, puisqu'il, car il, etc. : Antiochus, qui animo puerili esset... Cic. Verr. 2, 4, 65, Antiochus, parce qu'il avait l'âme d'un enfant...; o fortunate adulescens, qui... inveneris ! Cic. Arch. 24, heureux es-tu, jeune homme, d'avoir trouvé...! || au rel. peuvent se joindre quippe, utpote, ut, v. ces mots ; b) [concessive adversative] : quoiqu'il, qui pourtant : egomet, qui sero Græcas litteras attigissem Cic. de Or. 1, 82, moi-même, bien que j'eusse abordé bien tard les lettres grecques ; quæ Cenabi oriente sole gesta essent... audita sunt Cæs. G. 7, 3, 3, des faits, qui pourtant s'étaient passés à Cenabum au lever du soleil [à 250 km], furent 250 au lieu de 240 ; repère ; km au lieu de kil. appris (connus) à...; c) [finale] afin qu'il, pour qu'il : illum ex omnibus delegistis, quem... præponeretis Cic. Pomp. 63, vous l'avez choisi entre tous pour le mettre à la tête de...; eripiunt aliis quod aliis largiantur Cic. Off. 1, 43, ils enlèvent aux uns pour donner aux autres ; d) [consécutive] de telle sorte qu'il : domus est, quæ nulli mearum villarum cedat Cic. Fam. 6, 18, 5, c'est une maison telle qu'elle ne le cède à aucune de mes villas || [en corrél. avec sic, tam, ita, talis, ejusmodi, tantus, etc. ] : nemo est tam aversus a Musis, qui non... patiatur Cic. Arch. 20, personne n'est hostile aux Muses au point de ne pas souffrir... (n'est assez... pour...) ; is es, qui nescias Cic. Fam. 5, 12, 6, tu es homme à ignorer ; quine Hor. S. 1, 10, 21 = iine qui, cf. Pl. Mil. 66 ; v. ne interr. || sunt qui, il y a des gens pour, capables de ; quis est qui... ? quelle est la personne capable de, qui ose, etc... ? est qui res tueatur Cic. Q. 1, 3, 3, il y a qqn pour s'occuper des affaires ; non suppetet nobis, quod quotidie dicamus Cic. Arch. 12, nous n'aurons pas de quoi parler tous les jours || v. constr. de dignus, indignus, idoneus, aptus || [compar. suivi de quam qui] trop pour qu'il : majora deliquerant quam quibus ignosci posset Liv. 26, 12, 6, leurs fautes étaient trop grandes pour qu'on pût leur pardonner ; e) [consécutive-restrictive] tel qu'il... du moins, de nature du moins à : nemo, qui aliquo esset in numero Cic. Or. 208, aucun écrivain, du moins qui comptât qq. peu, j'entends qui comptait qq. peu, cf. Cic. Tusc. 5, 55 || souvent accompagné de quidem ou de modo, v. ces mots.

B agencement dans la phrase 1 [rapport avec l'antécédt] ; a) verbe de l'antéc. à s.-ent. : imitamur quos cuique visum est Cic. Off. 1, 118, nous imitons chacun ceux qu'il nous paraît bon ; sit pro prætore eo jure quo qui optimo Cic. Phil. 5, 45 [s.-ent. est], qu'il soit propréteur avec les droits les plus étendus que l'on puisse posséder ; [et non répétition de la préposition de l'antécédent] in eadem opinione fui, qua reliqui Cic. Att. 8, 11 d, 3, j'ai eu la même opinion que les autres, cf. Cic. Phil. 2, 26 ; 2, 37 ; b) [particularités d'accord] : flumen Rhodanus, qui Cæs. G. 1, 2, 3, [accord avec Rhodanus et non avec flumen], cf. Cæs. G. 1, 12, 1 ; 2, 5, 4 ; 3, 9, 1 ; 6, 33, 3 ; 7, 5, 4 ; c) [attraction du cas] : quibus poterat sauciis ductis secum ad urbem pergit Liv. 4, 39, 9, ayant emmené avec lui tous les blessés qu'il pouvait, il marche vers la ville, cf. Liv. 1, 29, 4 ; 7, 25, 9 ; 32, 10, 5 ; d) [répét. du subst. antécédt dans la relat.] : diem instare, quo die... Cæs. G. 1, 16, 5, que le jour approchait, le jour où... ; erant omnino itinera duo, quibus itineribus domo exire possent Cæs. G. 1, 6, 1, il y avait en tout deux chemins, chemins de nature à leur permettre de sortir de leur pays ; e) [antécédt s.-ent. après quam suivant un compar.] : naves humiliores quam quibus uti consuevimus Cæs. G. 5, 1, 2, vaisseaux un peu plus bas que ceux dont nous nous servons d'habitude ; f) [antécédt au gén. partitif dépendant du relatif quod] : navium quod ubique fuerat, in unum locum coegerant Cæs. G. 3, 16, 2, ce qu'il y avait partout de navires, ils l'avaient réuni en un seul et même endroit, cf. Cæs. G. 4, 22, 3, etc. ; Pl. As. 443 ; mittit olei, vini quod visum est, etiam tritici quod satis esset Cic. Verr. 2, 4, 62, il envoie en huile, en vin ce qui lui paraît bon, et même en blé, de quoi suffire ; quod in rebus honestis operæ curæque ponetur, id jure laudabitur Cic. Off. 1, 19, tout ce que l'on mettra de travail et de soin à des études honorables, recueillera justement l'éloge || quem voles testium Cic. Verr. 2, 2, 152, [interroge] celui que tu voudras d'entre les témoins ; tulit, ut dictator quem vellet civium... posset occidere Cic. Leg. 1, 42, décida que le dictateur pouvait tuer le citoyen qu'il voulait ; g) [noter à l'abl. marquant le laps au terme duquel se place un fait] paucis diebus quibus eo ventum erat Cæs. G. 3, 23, peu de jours après que l'on était arrivé là ; diebus decem quibus... Cæs. G. 4, 18, 1, dix jours après que..., cf. 5, 26, 1 ; Cic. Planc. d. Cic. Fam. 10, 18, 4 ; en fait Fam. 10, 18, 4 mais Plancus est soit l'auteur soit le destinataire v. quadriduo quo à quadriduum 2 [constr. particul.] a) [relat. complt d'un compar.] : simulacrum, quo non facile dixerim quicquam me vidisse pulchrius Cic. Verr. 2, 4, 94, une statue dont je n'oserais dire que j'aie rien vu qui la surpassât en beauté ; [emploi redondant, le compar. étant suivi de quam] ... quo nihil turpius physico quam fieri quidquam sine causa dicere Cic. Fin. 1, 19, ... ce qui est plus que tout indigne d'un physicien : prétendre qu'un fait se produise sans cause, cf. Nat. 1, 38 ; v. hic 9 ; b) [au gén. part.] : duo Lentuli, quorum Publius Cic. Br. 268, les deux Lentulus, dont l'un, Publius, cf. Cic. Prov. 4 ; c) [rel. sans rapport avec le verbe apparent de la relative] : non satis politus est iis artibus, quas qui tenent eruditi appellantur Cic. Fin. 1, 26, il n'est pas assez rompu dans les sciences dont les possesseurs sont appelés savants, cf. Cic. Fin. 2, 115 ; Nat. 1, 121 ; futura modo exspectant, quæ quia certa esse non possunt, conficiuntur angore Cic. Fin. 1, 60, c'est l'avenir seulement qu'ils attendent, et, parce que l'avenir ne peut être assuré, l'angoisse les accable, cf. Cic. Or. 136 ; Fin. 5, 76 ; d) [accord de genre non fait ; attraction avec l'attribut] : animal, quem vocamus hominem Cic. Leg. 1, 22, l'animal que nous appelons homme ; sapientia perfecta, quem deum appellant Cic. Ac. 1, 29, la parfaite sagesse, qu'ils appellent dieu || [accord fait avec le sens] : illa furia, qui Cic. Fam. 1, 9, 15, cette furie [Clodius] qui, cf. Cic. Sest. 38 ; Liv. 10, 1, 3 ; e) [accord de nombre suivant l'idée qui se dégage] : est eo numero, qui semper... habiti sunt Cic. Arch. 31, (eo = eorum), il est du nombre de ceux qui ont toujours passé pour... ; [accord de genre] vestra consilia accusantur, qui... imposuistis Sall. J. 85, 28, ce sont vos décisions qu'on incrimine, à vous qui m'avez attribué.., ; servili tumultu, quos Cæs. G. 1, 40, 5, lors du soulèvement des esclaves que, cf. Liv. 2, 53, 1 ; 5, 40, 3 ; 42, 47, 7 ; f) [relative précédant la régissante] : quibus excusationibus... defendere solebas, earum habere in hoc homine nullam potes Cic. Verr. 2, 5, 176, des excuses avec lesquelles tu avais l'habitude de défendre..., tu n'en peux invoquer aucune à propos de cet homme ; g) [après un relatif complément, ellipse du relatif sujet] : mancipium, quo et omnes utimur et non præbetur a populo Cic. Verr. 2, 4, 9, les esclaves, dont nous nous servons tous, mais aussi que le peuple ne fournit pas, cf. Cic. Verr. 2, 4, 64 et comparer Cic. Verr. 2, 4, 73 ; h) [au lieu d'un relatif répété et coordonné, emploi du démonstratif] : Pythagoras, quem Phliuntem ferunt venisse eumque... disseruisse Cic. Tusc. 5, 8, Pythagore, qui vint, dit-on, à Phlionte et discourut..., cf. Cic. Off. 2, 40 ; de Or. 2, 299 ; Fin. 5, 3, etc. 3 [relatives en parenth. ou apposition] : a) Heraclius, is qui... habebat Cic. Verr. 2, 4, 137, Heraclius, celui qui avait..., cf. Cic. Div. 1, 39 ; Inv. 2, 96 ; b) [rel. au n.] : quod sæpe fiebat Cic. Off. 2, 74, ce qui arrivait souvent ; quod contra fit a plerisque Cic. Off. 1, 49, et c'est le contraire que font la plupart des gens, cf. Cic. Agr. 2, 40, etc.; Sall. J. 85, 22 ; quæ Cic. Verr. 2, 4, 116, choses qui... || quod ejus facere potueris Cic. Fam. 3, 2, 2, dans la mesure où tu auras pu le faire, cf. Fam. 5, 8, 5 ; Att. 11, 12, 4 ; Liv. 39, 45, 7 ; 31, 4, 2, etc.; quod in me est Enn. d. Cic. Nat. 2, 65, dans la mesure de mes moyens ; quod per religiones posset Liv. 44, 17, 8, dans la mesure où les lois religieuses le permettaient, cf. Liv. 26, 32, 6 || [avec subj. conséc.-restrictif] : quod litteris exstet Cic. Tusc. 1, 38, du moins d'après les monuments écrits ; quod tuo commodo fiat Cic. Fam. 4, 2, 4, du moins en ce que cela t'accommode, si la chose t'accommode, cf. Fam. 1, 1, 3 ; Att. 1, 4, 1 ; quod sciam Cic. Fin. 2, 7, que je sache || [subj. conséc.] : quod interdum pudeat Cic. de Or. 1, 40, chose de nature à, bien faite pour remplir de honte ; quod miserandum sit Cic. Nat. 3, 62, chose qui mérite la commisération || [subj. optatif, dans une formule solennelle prononcée avant un acte et destinée à le placer sous la protection des dieux] : quod bonum, faustum felixque sit, Quirites, regem create Liv. 1, 17, 10, et puisse cette mesure être bonne, favorable, heureuse, Romains, nommez un roi ; omnibus rebus agendis « quod bonum, faustum, felix fortunatumque esset » præfabantur Cic. Div. 1, 102, avant tout acte ils prononçaient cette formule « puisse l'entreprise être bonne, favorable, heureuse, prospère », cf. Liv. 1, 28, 7 ; 3, 34, 2 ; 3, 54, 8 ; 10, 8, 12 ; 39, 15, 1 || [attraction] : quæ forsitan laus sit Cic. Br. 33, (= quod), ce qui est peut-être un mérite ; c) [subst. antécédt enclavé] : amici sunt firmi eligendi, cujus generis est magna penuria Cic. Læl. 62, il faut choisir des amis sûrs, espèce fort rare ; præmisso equitatu et essedariis, quo plerumque genere uti consuerant Cæs. G. 4, 24, 1, ayant envoyé en avant la cavalerie et les essédaires, genre de combattants qu'ils emploient d'ordinaire ; d) [en parenthèse] = eu égard à, vu, étant donné ; istud, qui meus amor in te est, confecissem Cic. Fam. 7, 2, 1, ton affaire, vu mon amitié pour toi [= meo amore qui...], je l'aurais arrangée, cf. Cic. Fam. 12, 29, 2 ; Cæl. 45, etc.; Ajax, quo animo traditur Cic. Off. 1, 113, Ajax, avec le caractère que lui assigne la tradition 4 [rel. initial tenant lieu d'un démonstratif plus une particule de liaison] : qui = is enim, is autem, et is, etc. || [en part. renvoyant à ce qui précède et développé encore par ce qui suit] : quam quidem laudem sapientiæ statuo esse maximam, non aliunde pendere... Cic. Fam. 5, 13, 1, et c'est bien là [ce qui précède] le mérite par excellence de la sagesse, ne pas dépendre d'autrui, cf. Cic. Verr. 2, 4, 91 ; 4, 124 ; Off. 3, 112 ; cujus rei cum causam quærerem, quidnam esset cur... Cic. de Or. 1, 123, or, cherchant la cause de ce phénomène, la raison pour laquelle... || [expr.] in quo (n.) Cic., et (or) à ce propos.

II interrog. [avec valeur adj. et subst. sauf le n. quod qui est touj. adj.], qui, quel [sous le rapport de la condition, du caractère, etc. ; quis demande le nom] : qui Chærea ? — iste ephebus... Ter. Eun. 824, quel Chæréa ? — tu sais bien, ce jeune homme...; qui esset ignorabas Cic. Verr. 2, 5, 166, tu ignorais ce qu'il était ? spectari solere qui debeat, qui possit ulcisci Cic. Cæcil. 53, [tu ignores] que l'on examine d'ordinaire quel est celui qui doit, qui peut se charger de la vengeance.

III indéfini, quelque, quelqu'un, après si, num, ne ; [avec valeur adj. et subst. sauf le n. quod qui est touj. adj.]: ne qui magistratus... crearetur Cic. Rep. 2, 54, pour empêcher que quelque magistrature ne fût créée ; vereor ne qui sit qui Cic. Pis. 12, je crains qu'il n'y ait qqn pour ; si qui cantet Cic. Off. 1, 145, si qqn chantait, cf. Cæs. G. 1, 48, 6 ; 6, 13, 6 ; 6, 13, 9. → formes arch. : nom. quei Inscr.; gén. quoius ; dat. quoi (quoiei Inscr.) ; abl. qui et quei Inscr. (quicum Cic. = cum quo) || pl. nom. quei. Inscr ; pl. n. qua ; dat.-abl. queis Lucr., Virg. et quis Cic. de Or. 1, 85 ; Fam. 11, 16, 3 ; Att. 10, 11, 3 ; etc.