Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: quiesco

quiesco quĭēscō, ēvī, ētum, ĕre (quies), intr., 1 se reposer : aliud agendi tempus, aliud quiescendi Cic. Nat. 2, 132, un temps pour l'action, un autre pour le repos || prato arma quiescunt Virg. En. 10, 836, les armes reposent sur le gazon 2 [en part.] a) reposer, dormir : Pl. Amph. 732 ; Cic. Verr. 2, 4, 32 ; Nep. Alc. 10, 4 || mihi quam molliter ossa quiescant... Virg. B. 10, 33, comme mes cendres reposeraient mollement... || [fig.] ager quievit Cic. Br. 16, le champ s'est reposé ; b) se tenir tranquille : Cic. Phil. 11, 37 ; Att. 7, 9, 2 || [au point de vue polit.] rester neutre : Cic. Att. 9, 10, 10 ; 8, 11, 5, etc. ; c) garder le silence, se tenir coi : Cic. Q. 2, 8, 2 ; de Or. 2, 230 || [fig.] Cic. Cæc. 71 ; d) [phil.] = ἡσυχάζειν Cic. Ac. 2, 93, faire halte [dans un raisonnement] ; e) rester tranquille, rester en paix : Cic. Rep. 6, 11 || ne pas combattre : Liv. 3, 51, 7 ; 22, 14, 1 ; f) être tranquille = ne pas être inquiété, troublé : quiescere a suppliciis Liv. 3, 53, 8, être tranquille du côté des actes de vengeance, ne pas être tourmenté par... ; [pass. impers.] quibus (nuptiis) facile potuerat quiesci Ter. Andr. 691, ce mariage aurait pu facilement nous laisser tranquilles ; g) se tenir tranquille, s'arrêter, cesser : Quadr. Ann. 10 b d. Gell. 9, 13, 8 ; Hor. S. 2, 1, 5 ; P. 380 || [avec inf.] cesser de : Pl. Most. 1173 || s'abstenir de : Gell. 1, 28, 2 ; h) ne pas s'inquiéter, se tenir en repos, avoir l'esprit calme : Pl. Men. 466 ; Ter. Andr. 598 ; Phorm. 670. → formes sync. : quierunt, quierim, quierint, quiessem, quiesse.