Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: quod

quod,² 2 quŏd, conj., dériv. du précédt, 1 parce que ; [souvent en corrél. avec des adv. ou loc. adv. eo, ideo, idcirco, propterea pour cela, à cause de cela, v. ces mots] ; eo occisus est, quod Cic. Verr. 2, 3, 63, il a été tué pour la raison que || [subj. du st. ind.] : sanctos appellat poetas, quod... videantur Cic. Arch. 18, il appelle les poètes des êtres sacrés, parce que dans sa pensée ils semblent..., parce qu'il les regarde comme... ; Aristides nonne ob eam causam expulsus est patria, quod præter modum justus esset ? Cic. Tusc. 5, 105, pour exiler Aristide n'a-t-on pas invoqué le prétexte qu'il était juste à l'excès ? seu quod... existimarent..., sive eo quod... confiderent Cæs. G. 1, 23, soit parce qu'ils pensaient, j'imagine [pensée non pas des Helvètes, mais de César]..., soit parce qu'ils étaient convaincus..., cf. Cic. Br. 276 2 en ce que, de ce que : a) [après les v. exprimant un sentiment] tibi gratias ago, quod me... coegisti Cic. Att. 3, 3, 1, je te remercie de ce que tu m'as forcé à... || [subj. du st. ind.] : laudat Africanum Panætius, quod fuerit abstinens Cic. Off. 2, 76, Panétius loue l'Africain de son désintéressement [point de vue de Panétius] ; Periclem vituperat quod tantam pecuniam... conjecerit Cic. Off. 2, 60, il blâme Périclès d'avoir mis tant d'argent... ; b) bene, male facis quod, tu fais bien, mal en ce que ; pergratum mihi fecisti quod, tu m'as fait un très grand plaisir en..., v. facio 3 [introduisant une propos.] : a) [qui joue le rôle de sujet, d'attribut ou de complt d'un verbe principal] ce fait que : optimum, quod... sustulisti Cic. Phil. 2, 91, excellent, ce fait que tu as supprimé ; multæ res Gallos hortabantur..., cunctatio..., inopia cibariorum... et quod fere libenter homines... credunt Cæs. G. 3, 18, 6, beaucoup de choses encourageaient les Gaulois, la temporisation..., la disette de vivres... et le fait que d'ordinaire les hommes croient volontiers... ; illud me movet, quod video Cic. Fam. 14, 18, 1, ce qui m'émeut, c'est que je vois ; non probo illud in primis, quod... reliquerunt Cic. Fin. 1, 18, je n'approuve pas notamment ce fait qu'ils ont laissé de côté... ; nec vero illa parva vis naturæ, quod unum hoc animal sentit Cic. Off. 1, 14, ce n'est pas non plus une médiocre propriété de sa nature que ce soit lui, le seul être vivant qui perçoive || huc accedit quod Cic. Amer. 104, à cela s'ajoute que ; accedit aliud incommodum, quod Cic. Att. 3, 24, 2, il y a en outre un autre inconvénient, c'est que ; adde quod, ajoutez que, etc., v. addo, adjicio, accedo, accido || quid quod ? que dire de ce fait que ? v. quid ; b) [apposition explicative d'un substantif] : illum fructum cepi, quod Cic. Fam. 5, 13, 1, un avantage que j'ai retiré, c'est que ; oblivisci recentium injuriarum, quod... quod... Cæs. G. 1, 14, 3, oublier les récentes injustices, à savoir le fait que... le fait que, cf. Cic. CM 39 ; Off. 3, 62 ; Verr. 2, 3, 109 ; c) [propos. reliée à un démonstr. complt circonstanciel] : in hoc omnis est error, quod existimant Cic. de Or. 2, 83, toute l'erreur est dans ce fait qu'ils croient... ; ex hoc, quod Cic. Amer. 52, ou hinc, quod Cic. Cat. 2, 4, de, d'après ce fait que ; pro eo, quod Cic. de Or. 2, 75, en raison de ce que ; nomen ductum ab eo, quod Cic. Nat. 2, 68, mot tiré de ce fait que, de cette considération que ; hoc uno præstamus feris, quod Cic. de Or. 1, 32, ce qui par excellence assure notre supériorité sur les bêtes, c'est que... d) [expressions part.] : jamdiu est quod Pl. Amph. 302, m. à m. il est de longue durée ce fait que, il y a longtemps que ; non temere est quod Pl. Aul. 624, il n'est pas à l'aventure ce fait que, ce n'est pas par hasard que, cf. Ter. Phorm. 998 erreur sur l'auteur, il s'agit de Térence (v. Gaffiot, 1906, p. 7) ; tantum quod, il y a seulement ce fait que : ut quivis intellegere possit unius hominis causa conscriptum esse (edictum), tantum quod hominem non nominat Cic. Verr. 2, 1, 116, en sorte que le premier venu pouvait comprendre que cet édit était rédigé pour un seul homme, [à ceci près que, mais] il ne manquait que le nom de cet homme ; tantum quod veneram, cum Cic. Fam. 7, 23, 1, il y avait juste le fait de mon arrivée, quand = à peine étais-je arrivé que ; hæc cum scriberem, tantum quod existimabam... [st. épistolaire] Cic. Att. 15, 13, 7, en écrivant ceci, je pense à l'instant (tout juste) que... ; modo quod accepisti haud multo post... paras Pl. As. 168 [= modo quod... cum c. plus haut Cic. Verr. 2, 1, 116], à peine as-tu reçu que sans tarder tu te prépares... ; statim quod audieram... Cic. Q. 1, 2, 12, à peine étais-je au courant de... ; v. præterquam, nisi ; e) [exprimant une relation] relativement à ce fait que, quant à ce fait que ; [en tête d'une phrase] : quod vero admiratus es impudentiam... Cic. de Or. 1, 237, quant à ton étonnement touchant l'impudence...; cf. Cic. de Or. 1, 234 ; Fin. 2, 94 ; Fam. 4, 2, 3 ; 4, 14, 3 ; Att. 11, 12, 4 ; Cæs. G. 1, 13, 5 ; 1, 14, 4 ; 1, 36, 6, etc. ; [en tête des paragraphes de procès-verbaux, de décrets] relativement au fait que, question relative au fait que : Cic. Verr. 2, 4, 140 ; 143 ; 144 || [dans le corps d'une phrase] : Cic. Cat. 1, 16 ; Off. 3, 59 ; Cæs. G. 1, 18, 10 || [expr.] tertius est dies, quod Plin. Min. Ep. 4, 27, 1, ce jour est le troisième, relativement au fait que, il y a trois jours que, cf. Quint. 10, 3, 14 ; inde quod Ter. Haut. 54, signifie ex eo quod, à partir de ce fait que, de cette circonstance que ; f) [avec subj. potentiel] : quod tibi... videatur Ter. Eun. 785, quant au fait qu'il peut te paraître, qu'il te paraîtrait peut-être..., dans le cas où il te paraîtrait..., cf. Ter. Eun. 1064 ; Ad. 162 ; Pl. Aul. 91 ; Cic. Verr. 2, 5, 175 4 [après les verbes dire, croire, savoir, etc., incorrection du latin vulgaire], cf. B. Hisp. 36 ; sur Pl. As. 52, v. Gaffiot, 1906, p. 191 sqq.