Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ramus

ramus rāmus, ī, m., 1 rameau, branche : Cic. de Or. 3, 179 ; Cæl. 60 ; Lucr. 5, 936, etc. || [fig.] ramos amputare miseriarum Cic. Tusc. 3, 13, couper les branches de nos misères ; cf. Sen. Ep. 67, 10 || [poét.] rami = les fruits des branches : Virg. En. 8, 318 ; [en parl. de l'encens.] Claud. 3 Cons. Hon. 211 2 [fig.] a) ramure d'un cerf : Cæs. G. 6, 26, 2 ; b) branche servant de massue : Prop. 1, 1, 13 ; 4, 9, 15 ; c) ramification [d'une chaîne de montagne] : Plin. 6, 134 ; [branches d'un fleuve] Sen. Nat. 4, 2, 11 ; [branche généalogique] Pers. 3, 28 ; d) [les branches de la lettre grecque Υ, considérées par Pythagore, le philos. de Samos, comme les deux sentiers, vice et vertu, devant lesquels arrive l'adolescence, d'où] Samii rami Pers. 3, 56, les branches samiennes, les deux sentiers, cf. Serv. En. 6, 136 ; Aus. Idyll. 12, 9.