Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ratio

ratio rătĭō, ōnis, f. (reor).

I

A 1 calcul, supputation : digitis rationem computare Pl. Mil. 204, compter sur ses doigts ; rationem puta Pl. Most. 297, compte, calcule ; ratione inita Cæs. G. 7, 71, 4, le calcul fait, tout compte fait ; [fig.] vix ratio iniri potest Cæs. G. 7, 24, 4 ; Liv. 29, 17, 19, c'est à peine possible de calculer (de déterminer)...; [fig.] subducta utilitatis ratione Cic. Fin. 2, 78, en faisant le calcul de l'intérêt ; rationem ducere Cic. Verr. 2, 2, 129, calculer, supputer ; pl., rationibus subductis Cic. Fam. 1, 9, 10, après avoir établi mes calculs ; [fig.] periculi sui rationes Cic. Verr. 2, 5, 105, les calculs de ses risques || résultat du calcul, évaluation, chiffre : istæc ratio maxumast Pl. Trin. 413, c'est là le plus gros chiffre ; ad mensuræ exiguam rationem Cic. Verr. 2, 3, 215, selon une faible évaluation de la mesure, selon une mesure chichement établie ; ad nostrorum annalium rationem Cic. Br. 49, par rapport à l'évaluation de nos annales, par rapport au chiffre de nos années d'existence historique [cf. ut populi Romani ætas est Cic. Br. 39, par rapport à l'âge du peuple romain] ; pro ratione pecuniæ Cic. Att. 6, 3, 5, vu l'évaluation de la somme, vu le chiffre || [fig.] ad meam rationem Cic. Verr. 2, 4, 13, par rapport à moi ; ad antiquæ religionis rationem Cic. Verr. 2, 4, 10, par rapport aux scrupules d'autrefois 2 compte : a) putatur ratio cum argentario... ; ubi disputatast ratio cum argentario Pl. Aul. 527 ; 529, on fait le compte avec le banquier... ; quand on s'est mis d'accord sur le compte avec le banquier ; bene ratio accepti atque expensi inter nos convenit Pl. Most. 304, nous avons des comptes de recettes et dépenses qui se balancent exactement ; ut par sit ratio acceptorum et datorum Cic. Læl. 59, pour que la balance soit égale entre le reçu et le donné ; rationem et numerum habere Cic. Verr. 2, 5, 71, avoir le compte et le chiffre exacts ; habebant rationem quotidie piratarum Cic. Verr. 2, 5, 71, ils tenaient un compte journalier des pirates, cf. Cæs. G. 6, 19, 2 ; C. 3, 53, 1 ; quibus in tabulis nominatim ratio confecta erat, qui numerus domo exisset Cæs. G. 1, 29, 1, sur ces registres était consigné un compte nominatif de tous ceux qui avaient émigré, cf. Cic. Phil. 5, 16 ; rationem reddere Pl. Men. 206 ; Cic. Verr. 2, 4, 140, rendre, remettre un compte, ou referre Cic. Verr. 2, 1, 98 ; pecuniam in rationem inducere Cic. Verr. 2, 1, 106, porter une somme en compte || pl., rationes referre Cic. Fam. 5, 20, 1 ; conferre Cic. Fam. 5, 20, 2 ; conficere Cic. Att. 6, 7, 2, rendre, remettre des comptes ; les rapprocher, les collationner, les dresser ; les arrêter d'une manière définitive ; deponere Cic. Fam. 5, 20, 2 ; relinquere Cic. Att. 6, 7, 2, déposer ses comptes [en parl. du magistrat qui quitte sa prov.], les laisser [dans les deux principales villes de la province : Cic. Fam. 5, 20, 2] ; rationes totidem verbis referre ad ærarium Cic. Fam. 5, 20, 2, remettre au trésor une copie textuelle de ses comptes ; v. putare ; rationes societatis Cic. Quinct. 19, les comptes d'une société ; b) [sens concret] registre, rôle : ratio carceris Cic. Verr. 2, 5, 147, le registre d'écrou ; c) [fig.] rationem reddere alicujus rei Cic. Cæc. 28 ; de aliqua re Cic. Verr. 2, 4, 141, rendre compte de qqch. ; ab aliquo rationem reposcere Cæs. G. 5, 30, 2, réclamer des comptes à qqn ; ut habere rationem possis, quo loco me... convenias Cic. Fam. 3, 6, 6, pour que tu puisses calculer l'endroit où me joindre... ; clarorum virorum non minus otii quam negotii rationem exstare oportere Cic. Planc. 66, [ce mot de Caton] que les grands hommes doivent produire le compte (la justification) aussi bien de leurs loisirs que de leurs occupations ; petitionis tuæ ratio mihi semper fuit explorata Cic. Fam. 15, 13, 1, j'ai toujours considéré le compte de ta candidature comme réglé [le succès assuré] ; non habet explicatam aut exploratam rationem salutis suæ Cic. Fam. 6, 1, 2, l'affaire de son salut n'est pas mise au net pour lui ni assurée ; corporis bona facilem quamdam rationem habere censebant Cic. Fin. 4, 19, les biens du corps, selon eux, comportaient un règlement facile [question facile à résoudre].

B [sens dérivés] : 1 compte des opérations que l'on fait avec qqn, [d'où] relations commerciales, d'intérêts : a) magnæ pecuniæ rationem habere cum aliquo Cic. Verr. 2, 2, 187, être en compte avec qqn pour des sommes importantes ; istos inter se non res, non ratio conjunxit Cic. Verr. 2, 3, 22, ces individus furent unis entre eux non point par les affaires, non point par les comptes, cf. Cic. Verr. 2, 2, 172 ; 5, 8 ; Pl. Amph. 4 ; Ps. 626 ; de tota illa ratione atque re Gallicana Cic. Quinct. 15, sur tout ce qui concernait ces opérations et ces propriétés de Gaule ; omnes, quibuscum ratio huic aut est aut fuit Cic. Quinct. 75, tous ceux avec qui il est ou a été en relations d'affaires ; quæ ratio tibi cum eo intercesserat ? Cic. Com. 41, quel compte était intervenu entre lui et toi ? cf. Cic. Verr. 2, 2, 188 ; magna ratione cum aliquo contracta Cic. Sulla 56, un grand compte étant à régler avec qqn ; hæc ratio pecuniarum Cic. Pomp. 19, ces comptes d'argent, ce mouvement d'argent ; b) [fig.] agricolæ habent rationem cum terra Cic. CM 51, les laboureurs sont en affaires avec le sol, ont affaire au sol ; cum omnibus Musis rationem habere Cic. Att. 2, 5, 2, nouer des relations, entrer en commerce avec toutes les Muses, cf. Cic. Cæl. 50 ; pacis quæ potest esse cum eo ratio ? Cic. Phil. 4, 14, quels rapports la paix peut-elle avoir avec lui ? cf. Cic. Phil. 12, 17 ; c) [en gén.] affaires, intérêts : publicani suas rationes et copias in illam provinciam contulerunt Cic. Pomp. 17, les publicains ont transporté dans cette province leurs intérêts et leurs ressources ; non est alienum meis rationibus istum... reservari Cic. Verr. 2, 5, 173, il n'est pas contraire à mes intérêts que cet homme soit réservé à... ; cf. Cic. Fam. 3, 10, 5 2 calcul, compte = considération, égard : rationem alicujus rei ducere Cic. Amer. 128, tenir compte de qqch., cf. Cic. Cæcil. 16 ; Quinct. 53 ; Fam. 7, 3, 1 ; duxi meam rationem Cic. Att. 8, 11 d, 7, j'ai tenu compte de moi, de mes intérêts, cf. Cic. Verr. 2, 1, 126 ; valetudinis, rei familiaris habere rationem Cic. Fin. 5, 48, tenir compte de sa santé, de son patrimoine ; habuit victoriæ rationem, habuit humanitatis Cic. Verr. 2, 4, 120, il tint compte de... = il fit la part de la victoire, la part de l'humanité ; sauciorum et ægrorum habita ratione Cæs. C. 3, 75, 1, en tenant compte des..., en ayant égard aux blessés et aux malades ; hanc rationem habere Cic. Verr. 2, 5, 101 = hujus rei rationem, tenir compte de cela, réfléchir à cela ; habeo rationem quid... acceperim Cic. Verr. 2, 5, 36, je me rends compte de la mission que j'ai reçue...; neque illud rationis habuisti prop. inf. Cic. Verr. 2, 5, 38, tu n'as pas pris en considération que..., cf. Cic. Verr. 2, 2, 70 ; habuisti rationem, ut mihi consuleres Cic. Fam. 3, 5, 1, tu as pris en considération (de veiller à mes intérêts) le soin de mes intérêts || occurrebat illa ratio : quid Cleomene fiet ? Cic. Verr. 2, 5, 104, à sa pensée se présentait ce calcul (ces considérations, réflexions) : quel sera le sort de Cléomène ? similis ratio pudoris Cic. Cæc. 77, la même considération de pudeur ; præcipere tempestatum rationem et prædonum et locorum Cic. Mur. 4, enseigner la considération de = recommander d'avoir égard aux tempêtes, aux pirates, aux passages dangereux ; propter rationem brevitatis Cic. Verr. 2, 1, 103, en considération de la brièveté ; propter ærariam rationem Cic. Quinct. 17, parce qu'il fallait tenir compte de la monnaie [de la différence des monnaies] 3 système, procédé, méthode, plan, etc. : tua ratio est, ut Cic. Verr. 1, 1, 34, ta méthode est de..., cf. Cic. de Or. 2, 292 ; inita ratio est, ut Cic. Rep. 2, 61, on inaugura un nouveau système, à savoir... ; reperta est eadem istius ratio in præsidiis, quæ in classibus Cic. Verr. 2, 5, 87, son système se retrouva le même en fait de garnisons qu'en fait de flottes ; hæc in philosophia ratio contra omnia disserendi Cic. Nat. 1, 11, cette méthode philosophique d'argumenter contre tout ; vitæ meæ rationes ab ineunte ætate susceptæ Cic. Pomp. 1, le plan de conduite que j'ai adopté depuis ma jeunesse ; novæ bellandi rationes Cæs. C. 3, 50, 1, de nouvelles méthodes de guerroyer || [sorte de périphrase] : decernendi ratio Cic. Off. 1, 80, décisions ; ratio inventio officii Cic. Off. 1, 107, la découverte du devoir arrangement et renseignement de la référence perdue ; quæ omnia perfacilem rationem habent reprehendendi Cic. Cæl. 62, tout cela comporte une critique très facile ; ratio rogandi Cic. Inv. 1, 53, le procédé de l'interrogation, l'interrogation ; ratio disserendi Cic. Br. 120, l'art d'argumenter, la dialectique ; præcipiendi ratio Cic. Q. 1, 1, 18, le mode, le ton de l'enseignement 4 évaluation d'une chose : a) [de ce qui la constitue] sa nature, son espèce, sa manière d'être, ses modalités, son système, son régime, etc. : cum duplex ratio sit orationis Cic. Off. 2, 48, comme la parole (l'éloquence) a deux formes ; judicia, quorum ratio duplex est Cic. Off. 2, 49, les affaires judiciaires qui ont une double modalité [l'accusation, la défense], cf. Cic. Off. 2, 52 ; explicare rationes rerum civilium Cic. Rep. 1, 13, exposer les systèmes, les organisations, les régimes politiques ; ratio comitiorum Cic. Mur. 35, le régime des comices, des élections ; propter rationem Gallici belli Cic. Prov. 19, à cause du caractère particulier de la guerre contre les Gaulois ; tripartita ab iis inducitur ratio bonorum Cic. Ac. 1, 21, ils présentent trois espèces de biens ; castrensis ratio Cic. Cæl. 11, la manière des camps, la vie des camps ; ad novos casus temporum novorum consiliorum rationes accommodare Cic. Pomp. 60, à des conjonctures nouvelles approprier un système de mesures nouvelles ; hoc genus inest in ratione rerum Cic. de Or. 2, 47, ce genre est dans la nature des choses ; rerum ratio, verborum ratio Cic. de Or. 2, 63, l'économie des faits, des mots, disposition des faits, des mots ; mentis ratio perfecta Cic. Fin. 5, 40, un parfait état de l'intelligence ; ratio atque inclinatio temporum Cic. Verr. 2, 5, 177, l'état des circonstances et le sens où elles inclinent ; mei rationem officii confido esse persolutam Cic. Verr. 2, 5, 177, j'ai la conviction que tout ce que comporte mon devoir est accompli ; quemadmodum esset ei ratio totius belli descripta, edocui Cic. Cat. 2, 13, j'ai montré comment le plan de toute la guerre était arrêté pour lui ; ratio ordoque agminis Cæs. G. 2, 19, 1, la disposition et l'ordre de la colonne ; rationem pontis hanc instituit Cæs. G. 4, 17, 3, il fixa pour le pont la disposition suivante, cf. Cæs. C. 1, 25, 1 ; instituta ratio Cic. Or. 162, plan fixé ; ratio judiciorum Cic. Br. 306, organisation, fonctionnement des tribunaux ; ratio rerum civilium Cic. Rep. 2, 52, une organisation politique ; rationes civitatum Cic. Rep. 2, 22, des organisations politiques ; hæc eadem est nostræ rationis regio et via Cic. Verr. 2, 5, 181, voilà également la direction et la voie [littt de mon système, de mon plan de vie], que ma vie se propose || eadem ratione Cic. Cat. 3, 11, de la même manière ; eadem ratione, qua pridie... Cæs. G. 5, 40, 3, de la même manière que la veille ; longe alia ratione... atque Cæs. G. 7, 14, 2, d'une tout autre manière que ; omni ratione Cæs. C. 1, 65, 5, par tous les moyens ; nulla ratione Cæs. C. 1, 70, par aucun moyen, cf. Cæs. C. 3, 85, 2 ; Cic. Balbo 62 ; quibus rationibus Cæs. C. 3, 83, 4, par quels moyens, cf. Cæs. C. 3, 18, 5 ; 3, 58, 5 ; Cic. CM 6 ; etc. ; honestis rationibus Cic. Rab. Post. 38, par des moyens honorables ; b) [évaluation de ce que comporte, de ce qu'embrasse une chose] son champ, son domaine, sa sphère, son cadre : in rationem utilitatis cadere Cic. Off. 1, 9, rentrer dans le calcul de l'utile = se rapporter à l'utile, au domaine, au chapitre de l'utile ; hæc res non solum ex domestica est ratione, attingit etiam bellicam Cic. Off. 1, 76, cet acte n'est pas seulement de l'ordre des faits civils, il touche aussi à l'ordre des faits guerriers, cf. Cic. Clu. 1 ; in dissimili ratione Cic. Cat. 2, 9, dans une autre sphère, dans un ordre de choses différent || in eam rationem loqui Cic. Verr. 2, 1, 69, parler dans cet ordre d'idées, dans ce sens ; epistolis tuis in eamdem rationem scriptis Cic. Att. 1, 11, 1, tes lettres étant écrites dans le même sens || [en part.] sphère politique, parti : popularis ratio Cic. Sest. 101, démocratie, parti démocratique, cf. Cic. Balbo 58.

II 1 faculté de calculer, de raisonner, raison, jugement, intelligence : Cic. Off. 1, 101 ; Nat. 2, 153 ; Leg. 1, 18 ; etc.; homo, quod rationis est particeps Cic. Off. 1, 11, l'homme, parce qu'il a en partage la raison ; recta ratio, absoluta ratio Cic. Tusc. 4, 34 ; 5, 39, droite raison, raison parfaite 2 manière de faire raisonnable, judicieuse : minari ratio non erat Cic. Verr. 1, 1, 24, il n'était pas raisonnable de menacer ; nulla ratio est amittere... Cic. Cæc. 15, ce n'est pas du tout raisonnable de laisser échapper... ; ratione voluptatem sequi Cic. Fin. 1, 32, rechercher le plaisir judicieusement ; ratione facere Cic. Att. 12, 44, 3, agir judicieusement ; intervallis pro rata parte ratione distinctis Cic. Rep. 6, 18, avec des intervalles calculés suivant des proportions judicieuses ; declinatio, cum ratione fiet... Cic. Tusc. 4, 13, quand on se détournera du mal par des moyens raisonnables... 3 explication qui rend compte d'une chose, explication, raison : causa et ratio efficiens magnos viros Cic. Off. 1, 67, la cause et la raison qui produisent les grandes âmes ; quorum omnium causas si a Chrysippo quæram, numquam illa dicet facta fortuito naturalemque rationem omnium reddet Cic. Div. 2, 61, si je demande à Chrysippe la cause de tous ces phénomènes, jamais il ne dira qu'ils sont l'effet du hasard, il donnera de tous une explication naturelle ; quorum omnium una ratio est Cic. Div. 2, 60, pour tous ces phénomènes, il n'y a qu'une seule explication ; tempestates sæpe improviso nulla ex certa ratione, obscura aliqua ex causa concitantur Cic. Mur. 36, les tempêtes souvent s'élèvent à l'improviste sans que rien de précis les explique, par on ne sait quelle cause obscure ; facti si non bonam, at aliquam rationem adferre Cic. Verr. 2, 3, 195, donner d'une action une raison sinon bonne du moins existante ; mei consilii causa ratioque Cic. Cæcil. 1, la cause et la raison de ma détermination 4 raison, considération, raisonnement : aliquid confirmare argumentis ac rationibus Cic. de Or. 2, 80, prouver qqch. par des arguments et des raisonnements, cf. Cic. Or. 44 ; rationibus conquisitis Cic. Fin. 1, 31, avec des considérations bien choisies, cf. Cic. Tusc. 1, 116, Rep. 1, 4, etc. ; bonæ tuæ istæ rationes Ter. Ad. 836, ces belles considérations que tu débites || [rhét.] causæ ratio Cic. Inv. 1, 18, le raisonnement sur lequel repose une cause || nihil rationis adfers, quamobrem adimi civitas possit Cic. Cæc. 96, tu n'apportes aucune raison qui justifie qu'on puisse enlever le droit de cité, cf. Cic. Verr. 2, 2, 115 5 [phil.] argumentation, raisonnement en forme : Cic. Fin. 1, 22 ; rationem concludere Cic. Nat. 2, 22, conclure un raisonnement, cf. Cic. Nat. 3, 23 ; Div. 2, 25 ; etc. ; necessaria mathematicorum ratione concludere Cic. Fin. 5, 9, arriver à des conclusions par la rigueur d'un raisonnement mathématique 6 ce qui est rationnel, fondé sur la raison, dirigé par la raison : quæ ratione docentur et via Cic. Or. 116, ce que l'on enseigne d'une façon rationnelle et méthodique, cf. Cic. Or. 10 ; Fin. 1, 29 ; ratione et numero moveri Cic. Nat. 2, 43, avoir des mouvements rationnels et rythmés 7 théorie, principes théoriques, doctrine, système scientifique : sine ulla arte aut ratione, quæ sint in artibus ac rationibus recta ac prava, dijudicant Cic. de Or. 3, 195, sans posséder aucune science particulière, aucune connaissance théorique, ils savent discerner dans les réalisations des sciences et des théories ce qui est bien et mal ; de ratione Latine loquendi scripsit Cic. Br. 253, il écrivit sur la théorie du pur langage latin ; rei militaris ratio et ordo Cæs. G. 2, 22, 1, les règles théoriques et le dispositif que fixe l'art militaire, cf. Cæs. G. 4, 23, 5 ; ratio atque usus belli Cæs. G. 4, 1, 6, la théorie et la pratique de la guerre, cf. Cic. de Or. 3, 80 ; Epicuri ratio Cic. Fin. 1, 13, la théorie d'Épicure ; Cynicorum ratio Cic. Off. 1, 148, la doctrine des Cyniques ; (si est in me) hujus rei ratio aliqua Cic. Arch. 1, si j'ai en la matière quelques connaissances théoriques || manière de voir : mea sic est ratio Ter. Ad. 60, voici ma théorie, ma doctrine, cf. Cic. Fin. 5, 12 ; Tusc. 5, 108, etc. || [souvent voisin de ars] : oratio quidem ipsa propria est hujus unius rationis, de qua quærimus Cic. de Or. 1, 49, en tout cas le style lui-même appartient uniquement à cet art sur lequel porte notre enquête ; ratio dicendi = [souvent] art oratoire, cf. Cic. de Or. 1, 4 ; 1, 12, etc.