Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: redigo

redigo rĕdĭgō, ēgī, āctum, ĕre (red, ago), tr.

I valeur du préfixe, 1 pousser pour faire revenir, ramener, faire rentrer : tauros in gregem Varro R. 2, 5, 12, faire revenir les taureaux dans le troupeau ; hostium equitatum in castra Liv. 26, 10, 4, forcer la cavalerie ennemie à rentrer dans son camp || [fig.] rem ad pristinam belli rationem Cæs. C. 1, 76, 5, ramener les choses aux anciennes méthodes de guerre ; in memoriam nostram avec prop. inf. Cic. Phil. 2, 18, rappeler à notre souvenir que... 2 ramener à un état inférieur, réduire à qqch. de moindre : ea facilia ex difficillimis Cæs. G. 2, 27, 5, ramener à la facilité ces choses très difficiles (les rendre faciles) ; ex hominum milibus sexaginta vix ad quingentos sese redactos esse dixerunt Cæs. G. 2, 28, 2, ils déclarèrent que de soixante mille hommes ils avaient été réduits à peine à cinq cents, cf. Cic. Marc. 10 ; ad nihilum redigi Lucr. 1, 791, être anéanti ; ad internecionem redigi Cæs. G. 2, 28, 1, être anéanti || eos multo humiliores redegerunt Cæs. G. 4, 3, 4, ils les réduisirent à un état beaucoup plus faible 3 faire rentrer [de l'argent], retirer : pecuniam ex bonis alicujus Cic. Cæcil. 56, retirer de l'argent des biens de qqn, cf. Cic. Phil. 13, 10 ; Agr. 2, 98 || quicquid captum ex hostibus est, vendidit ac redegit in publicum Liv. 2, 42, tout le butin pris sur l'ennemi, il le mit en vente et fit rentrer (versa) l'argent au trésor public ; pars maxima prædæ ad quæstorem redacta Liv. 5, 19, la plus grande partie du butin fut remise au questeur ; in ærarium redigi Cic. Phil. 5, 12, être versé au trésor ; omnis frumenti copia penes istum redacta Cic. Verr. 2, 3, 171, toute la masse du froment amenée entre ses mains || [en part.] pecuniam redigere Hor. Epo. 2, 69, faire rentrer son argent, en exiger le remboursement.

II amener dans un autre état, amener à, réduire à : aliquem, aliquid in suam potestatem Cic. Phil. 5, 46, soumettre qqn, qqch. à sa puissance ; in potestatem alicujus Cic. Off. 3, 79, à la puissance de qqn ; aliquem in servitutem Cæs. G. 2, 14, 3, réduire qqn en servitude ; Arvernos in provinciam Cæs. G. 1, 45, 2, réduire le pays des Arvernes en province romaine, cf. Tac. Agr. 14 || aliquem ad inopiam Ter. Haut. 929, réduire qqn à la misère ; aliquem eo, ut Ter. Eun. 690, amener qqn à un point tel que, ou redigere aliquem, ut Ter. Haut. 946 || Galliam sub populi Romani imperium Cæs. G. 5, 29, 4, soumettre la Gaule à la domination romaine, cf. Nep. Timoth. 2, 1 ; Milt. 1, 4 ; Liv. 28, 21, 1.