Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: regnum

regnum,¹ 1 rēgnum, ī, n. (rex), 1 autorité royale, royauté, monarchie, le trône : Cic. Rep. 1, 42 ; 1, 65 ; 2, 42 ; regnum obtinere Cæs. G. 5, 54, 2, occuper le trône 2 [en gén.] souveraineté, autorité toute-puissante : Cic. Rep. 1, 28 ; 3, 20 ; alicui regnum civitatis deferre Cæs. G. 5, 6, 2, accorder à qqn la souveraineté dans son pays ; regna vini Hor. O. 1, 4, 18, la royauté du vin [ἀρχιποσία, exercée par le συμποσίαρχος, le roi du festin] || in regno voluptatis Cic. CM 41, dans l'empire du plaisir, là où le plaisir règne en maître ; sub regno esse omnes animi partes Cic. Rep. 1, 60, [tu veux] que toutes les parties de l'âme soient soumises à une autorité souveraine 3 [en mauv. part chez les Romains de l'époque républicaine] : regnum appetere Cic. CM 56, aspirer à la royauté, cf. Cic. Læl. 41 ; Sulla 27 ; Mil. 72, etc. || despotisme, tyrannie : regnum est dicere... Cic. Sulla 48, c'est de la tyrannie que de parler..., cf. Cic. Sulla 21 ; Att. 2, 12, 1 ; regnum judiciorum Cic. Verr. 1, 1, 35, empire sur les tribunaux ; in plebe Romana regnum exercere Liv. 5, 2, 8, exercer une tyrannie sur la plèbe romaine 4 royaume, états d'un roi : Cic. Rep. 6, 9 ; Cæs. G. 5, 26, 2, etc. ; Sall. J. 92, 5 || [fig.] domaine, empire, royaume : Cic. de Or. 1, 41 ; Att. 14, 16, 1 ; Virg. B. 1, 69 ; G. 1, 124 ; 3, 476 || regna = reges Stat. Th. 12, 380.