Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ardeo

ardeo ārdĕō, ārsī, ārsūrus, ēre, intr., 1 être en feu, brûler : ardentes faces Cic. Tusc. 5, 76, torches en feu ; domus ardebat Cic. Domo 62, la maison brûlait ; [poét.] ardet Ucalegon Virg. En. 2, 311, Ucalégon [le palais d'Ucalégon] est en feu || ardentes laminæ Cic. Verr. 2, 5, 163, lames de fer rougies || caput arsisse Servio Tullio dormienti Cic. Div. 1, 121, [on raconte] que la tête de Servius Tullius, pendant qu'il dormait, fut entourée de flammes 2 briller, resplendir, étinceler : campi armis ardent Virg. En. 11, 602, la plaine flamboie de l'éclat des armes ; ardet apex capiti Virg. En. 10, 270, le cimier étincelle sur sa tête || ardebant oculi Cic. Verr. 2, 5, 161, ses yeux étincelaient (flamboyaient); cum oculis arderet Cic. Verr. 2, 4, 148, ayant les yeux étincelants (flamboyants) 3 [fig.] être en feu, être transporté par un sentiment violent : ardere Galliam Cæs. G. 5, 29, 4, [il disait] que la Gaule était en feu [que les passions étaient allumées en Gaule]; ut non solum incendere judicem, sed ipse ardere videaris Cic. de Or. 2, 188, tellement que tu parais non seulement enflammer les juges, mais être toi-même embrasé du même feu || cupiditate libertatis ardere Cic. Phil. 10, 14, brûler du désir de la liberté ; odio Cic. Phil. 4, 4, brûler de haine ; dolore, ira Cic. Att. 2, 19, 5, être transporté de dépit, de colère || mais ardere invidia Cic. de Or. 3, 8 ; Liv. 5, 11, 4, être la proie (en butte) à la haine, à la malveillance ; infamia, Plin. Min. Ep. 4, 11, 11, être en butte à la réprobation || podagræ doloribus Cic. Fin. 5, 94, être tourmenté par les douleurs de la goutte || [en part.] brûler de désir : animi ad ulciscendum ardebant Cæs. G. 6, 34, 7, les esprits brûlaient de se venger ; ardet in arma Virg. En. 12, 71, il brûle de combattre ; [avec inf.] Virg., Ov. ; persequi Jugurtham animo ardebat Sall. J. 39, 5, il brûlait de poursuivre Jugurtha || [poét.] brûler d'amour : arsit Atrides virgine rapta Hor. O. 2, 4, 7, le fils d'Atrée brûla pour une vierge prisonnière [in virgine Ov. M. 9, 725] || [transitif avec acc.] : Corydon ardebat Alexin Virg. B. 2, 1, Corydon brûlait d'amour pour Alexis, cf. Hor. O. 4, 9, 13 ; Mart. 8, 63, 1 ; Gell. 6, 8, 3 4 être en feu, se développer avec violence ; cum arderet acerrime conjuratio Cic. Sulla 53, alors que la conjuration était dans son feu le plus vif ; cum maxime furor arderet Antoni Cic. Phil. 3, 3, alors que la démence d'Antoine était à son paroxysme ; omnium in illum odia civium ardebant desiderio mei Cic. Mil. 39, la haine de tous les citoyens était allumée contre lui par le regret de mon absence ; dolor ossibus ardet Virg. En. 9, 65, le dépit porte son feu jusque dans la moelle de ses os. ¶ → part. fut. arsurus Virg. En. 11, 77 ; Tib. 1, 1, 61 ; Ov. M. 2, 245 ; Liv. 25, 24, 14, etc. || part. pass. arsus Plin. Val. 2, 9 || pf. arduerint CIL 6, 2107.