Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: restringo

restringo restringō, strīnxī, strictum, ĕre, tr.

I 1 serrer, attacher, en ramenant en arrière : restrictis ad terga manibus Plin. 35, 93, les mains étant attachées derrière le dos, cf. Hor. O. 3, 5, 35 ; restrictus membra catena Catul. 64, 296, ayant les membres liés par une chaîne || ramener en arrière : lævam Quint. 11, 3, 131, la main gauche 2 [fig.] ramener (ramasser) en serrant ; a) attacher : homines ad custodiam pecuniæ Plin. Min. Ep. 1, 8, 9, attacher les hommes étroitement à la garde de l'argent ; b) serrer : animum mæstitiā Tac. Ann. 16, 16, serrer le cœur de tristesse ; c) resserrer, restreindre : liberalitatem, sumptus Sen. Ben. 1, 4, 2 ; Plin. Min. Ep. 6, 19, 4, restreindre la libéralité, les dépenses.

II desserrer, ouvrir : restrictis labellis ridere Apul. Apol. 6, rire en desserrant les lèvres || dentes Pl. Capt. 486, (découvrir) montrer les dents || [poét.] rabies restricta [minatur] *Lucr. 5, 1065, la rage [des chiens molosses] qui se découvre [comme se découvrent leurs dents, vers précédent], qui éclate, qui se déchaîne.