Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: rogo

rogo rŏgō, āvī, ātum, āre, tr.

I interroger, questionner, 1 a) [avec interr. indir.] rogare, num Cic. Q. 2, 2, 1, demander si ; rogavit, essentne fusi hostes Cic. Fin. 2, 97, il demanda si les ennemis étaient en déroute ; b) aliquem : quem rogem ? Ter. Andr. 749, qui faut-il que je questionne ? Stoicos roga Cic. Fin. 5, 83, interroge les Stoïciens ; rogatus a Critone quemadmodum sepeliri vellet Cic. Tusc. 1, 103, Criton lui ayant demandé comment il désirait qu'on lui rendît les derniers devoirs ; cum Demosthenes rogaretur quid in dicendo esset primum Cic. de Or. 3, 213, comme on demandait à Démosthène ce qui était le plus important dans l'éloquence ; c) [acc. n. des pron.]: hoc responde, quod rogo Pl. Curc. 245, réponds à ce que je te demande ; respondeto ad ea quæ de te ipso rogaro Cic. Vat. 10, réponds aux questions que je te poserai sur toi-même ; d) aliquem et acc. n. des pron. : rogare hoc unum te volo Pl. Merc. 515, je veux te poser cette unique question ; quid me istud rogas ? Cic. Fin. 5, 83, pourquoi me demandes-tu cela ? ad ea quæ rogati erunt respondere Cic. Verr. 2, 4, 150, répondre aux questions qui leur auront été posées 2 [officiellt] a) rogare aliquem sententiam Cic. Rep. 2, 35, demander à qqn son avis ; sententiam rogari Cic. Phil. 5, 5, se voir demander son avis, être consulté ; qui primus rogatus est Cic. Phil. 5, 1, celui qui a été appelé le premier à donner son avis, le premier opinant ; ut loco dicat, id est rogatus Cic. Leg. 3, 40, qu'il parle à son tour, c.-à-d. sur invitation ; b) rogare populum Cic. Phil. 1, 26, consulter le peuple sur une loi, lui faire une proposition de loi, cf. Cic. Leg. 3, 9 ; rogare legem Cic. Rep. 3, 17, même sens, cf. Cic. Phil. 2, 72 [et au pass. Quint. 2, 4, 40] ; « uti rogas » omnes tribus jusserunt Liv. 30, 43, 3, toutes les tribus votèrent « oui » ; [pass. imp.] rogari, ut Liv. 4, 2, 7, [ils disent] qu'un projet de loi demande que ; c) rogare magistratum populum Liv. 6, 42, 14, ou plebem Liv. 3, 65, 4, demander au peuple qu'il désigne un magistrat || [sans populum ni plebem] : ut consules roget prætor Cic. Att. 9, 15, 2, que le préteur demande au peuple la désignation des consuls ; comitia consulibus rogandis habere Cic. Div. 1, 33, tenir les comices pour consulter le peuple sur le choix des consuls, cf. Liv. 26, 22, 2 ; Tullum Hostilium populus regem, interrege rogante, creavit Cic. Rep. 2, 31, le peuple élut roi Tullus Hostilius sur la consultation de l'interroi, cf. Cic. Mur. 1 ; d) [milit.] : rogare milites sacramento Cæs. G. 6, 1, 2 ; Liv. 32, 26, 11 ; 40, 26, 7, (consulter les soldats d'après une formule de serment qu'on leur indique) faire prêter serment, enrôler ; e) [droit] demander à qqn s'il veut consentir à une stipulation : Dig. 1, 14, 7, 12 ; roga me viginti minas Pl. Ps. 114, demande-moi l'engagement de te verser vingt mines, cf. Pl. Bacch. 881.

II chercher à obtenir en priant, prier, solliciter, faire une requête, 1 a) [rare] : aliquid ab aliquo Pl. Pers. 39 ; Trin. 758 ; Her. 4, 63 ; Sall. J. 64, 1, demander qqch. à qqn, solliciter qqch. de qqn ; b) aliquem et acc. n. des pron. : hoc te rogo Cic. Fam. 13, 5, 3, je t'adresse cette requête, cf. Cic. Q. 1, 2, 11 || [poét., avec deux acc.] otium divos Hor. O. 2, 16, 1, demander aux dieux le repos ; c) rem : mittit rogatum vasa Cic. Verr. 2, 4, 63, il envoie demander les vases, cf. Cic. Læl. 39, etc.; consulatum petere vel potius rogare Cic. Phil. 2, 76, briguer ou mieux mendier le consulat ; d) aliquem, solliciter qqn : de aliqua re Cic. Q. 3, 1, 4, pour qqch. ; ambiuntur, rogantur Cic. Rep. 1, 47, on va les trouver, on sollicite leurs suffrages ; non sua sponte, sed rogatus Cæs. G. 1, 44, non de son propre mouvement, mais sollicité ; e) rogare ut, ne subj., demander que, que ne pas : Cic. Verr. 2, 4, 66 ; Cæcil. 3 ; [subj. seul] : Pl. Pers. 634 ; maxime rogo, nos quam primum revisas Cic. Att. 4, 14, 2, je demande surtout que tu reviennes me voir au plus tôt, cf. Fam. 13, 1, 3 ; Att. 7, 12, 1 ; Leg. 1, 39 ; Cæs. G. 1, 20, 5 ; f) rogare aliquem (ou illud, hoc... aliquem) ut, ne, demander à qqn de, de ne pas : Cic. Fam. 13, 5, 3 ; Att. 11, 18, 1 ; 16, 16, 18 ; Planc. 91 ; Verr. 2, 4, 64 ; Att. 11, 10, 2 ; 13, 19, 1 ; te illud primum rogabo, ne Cic. Fam. 13, 1, 2, je te demanderai ceci d'abord, de ne pas... ; g) [avec inf.] Catul. 35, 10 ; [avec prop. inf.] Just. 1, 4, 9 2 prier qqn de, inviter qqn à venir faire visite : Cic. Fam. 16, 22, 1 ; Att. 2, 3, 3 || aliquem ad rem ou in rem, inviter (prier) qqn à une chose : Plin. Min. Ep. 1, 9, 2 ; Gell. 14, 2, 9. → arch. rogassit, rogassint = rogaverit, etc. Cic. Leg. 3, 9 ; 3, 10.