Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: argumentum

argumentum argūmentum, ī, n. (arguo), 1 argument, preuve : argumentis philosophorum credere Cic. Ac. 2, 117, croire aux arguments des philosophes ; argumenta criminis Cic. Verr. 2, 2, 104, preuves à l'appui d'une accusation ; Siculorum erga te voluntatis argumenta Cic. Verr. 2, 2, 157, preuves des dispositions des Siciliens à ton égard || prætereo illud quod mihi maximo argumento ad hujus innocentiam poterat esse Cic. Amer. 75, je laisse de côté le trait suivant qui pouvait me fournir un argument très fort en faveur de son innocence ; quod idem mæstitiam meam reprehendit, idem jocum, magno argumento est me in utroque fuisse moderatum Cic. Phil. 2, 39, le fait qu'il me reproche en même temps ma tristesse et mon enjouement est une bonne preuve que sur les deux points j'ai gardé la mesure || id satis magnum argumentum esse dixisti, cur esse deos confiteremur Cic. Nat. 1, 62, tu as dit que c'était un argument suffisant pour nous faire reconnaître l'existence des dieux ; philosophorum exquisita quædam argumenta, cur esset vera divinatio, collecta sunt Cic. Div. 1, 5, on a recueilli certains arguments de choix des philosophes destinés à prouver pourquoi il y a vraiment une divination 2 la chose qui est montrée [en gén.] : tabulæ novæ quid habent argumenti, nisi ut emas... Cic. Off. 2, 84, l'abolition des dettes, que montre-t-elle (signifie-t-elle) sinon que tu achètes... 3 la chose qui est montrée, matière, sujet, objet : argumentum comœdiæ Pl. Amph. 95, etc., argument (sujet) d'une comédie, cf. Cic. Inv. 1, 27 ; Cæl. 64 ; Quint. 5, 10, 9 ; contionis Cic. Har. 8, thème d'une harangue ; epistulæ Cic. Att. 10, 13, 2 [9, 4, 1], matière d'une lettre ; ex ebore diligentissime perfecta argumenta erant in valvis Cic. Verr. 2, 4, 124, il y avait sur les portes des sujets en ivoire du travail le plus accompli || [fig.] notam judici fabulam, quippe apud ipsum auctorem argumenti, peragit Liv. 3, 44, 9, il joue jusqu'au bout sa comédie connue du juge, puisqu'il la joue devant celui précisément qui en a fourni la donnée.