Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: saltem

saltem saltĕm (qqf. saltim), à tout le moins [à défaut d'autre chose], au moins, du moins : eripe mihi hunc dolorem aut minue saltem Cic. Att. 9, 6, 5, enlève-moi cette peine ou du moins diminue-la ; si non... at saltem Cic. Fam. 9, 8, 2, si non... du moins || quis ego sum saltem, si non sum Sosia ? Pl. Amph. 438, qui suis-je alors [que reste-t-il que je sois], si je ne suis pas Sosie || sperare saltem licebat Cic. Fam. 12, 23, 3, l'espoir au moins était permis, cf. Cic. Fin. 4, 57 ; Att. 8, 12, 5 || non deorum saltem, si non hominum memores Liv. 5, 38, 1, ne se souvenant pas au moins des dieux, à défaut des hommes, cf. Liv. 2, 43, 8 ; 6, 2, 19 ; Quint. 1, 1, 24 ; vix saltem Quint. 6, 4, 15, à peine seulement, à peine même.