Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: scientia

scientia scĭentĭa, æ, f. (sciens), 1 connaissance : Cic. Rep. 1, 32 ; 5, 5 ; Ac. 2, 4, etc.; alicujus Cic. Pomp. 28, les connaissances de qqn ; satisfacere vestræ scientiæ Cic. Phil. 2, 57, satisfaire la connaissance que vous avez des faits ; futurorum malorum Cic. Div. 2, 23, la connaissance des maux à venir, cf. Cic. de Or. 1, 60 ; Leg. 1, 18 ; Rep. 1, 11 ; Cæs. G. 1, 47, 4, etc. ; sua scientia ad ignominiam alterius contentus non fuit Cic. Clu. 134, il ne se contenta pas de ce qu'il savait (de sa propre information) pour consommer le déshonneur d'autrui || cujus scientiam de omnibus constat fuisse Cic. Sulla 39, celui dont il est avéré qu'il avait connaissance de tous les coupables || cognitionis et scientiæ cupiditas Cic. Off. 1, 18, le désir d'apprendre et de savoir 2 connaissance scientifique, savoir théorique, science : scientia atque usus nauticarum rerum Cæs. G. 3, 8, la connaissance théorique et pratique des choses navales ; scientia atque usus militum Cæs. G. 2, 20, 3, les connaissances techniques et pratiques des soldats ; dialecticorum Cic. Or. 113 ; juris Cic. Leg. 1, 18 ; rei militaris Cic. Pomp. 28, la science des dialecticiens, du droit, de l'art militaire, cf. Cæs. G. 3, 23 ; G. ajouté après contrôle 7, 29 ; ars, quæ verborum deligendorum scientiam profitetur Cic. de Or. 2, 36, la science [en tant que corps systématique] qui se propose comme fin l'art de choisir les mots, cf. Sulp. Ruf. d. Cic. Fam. 4, 5, 5 ; scientia alicujus in legibus interpretandis Cic. Phil. 9, 10, la science de qqn dans l'interprétation des lois || duci majorum rerum contemplatione ad cupiditatem scientiæ Cic. Fin. 5, 49, être conduit par la contemplation des plus grandes choses au désir de la connaissance scientifique || spéculation [opp. actio] : Cic. Part. 76 || [philos.] la connaissance : Cic. Ac. 1, 41 ; Nat. 1, 1.