Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: scribo

scribo,¹ 1 scrībō, scrīpsī, scrīptum, ĕre (cf. γράφω), tr., 1 tracer, marquer avec le style, écrire : lineam Cic. Tusc. 5, 113, tracer une ligne ; cervum servumque u et o litteris Quint. 1, 7, 26, écrire les mots cervum, servum avec un u et un o [uo ; ex. seruom], cf. Quint. 1, 7, 4 ; 1, 7, 20, etc. ; litteræ, quibus scita scribuntur Cic. Leg. 2, 11, les caractères, avec lesquels sont écrits les décrets ; terra scripta cum r uno Varro L. 5, 21, terra écrit avec un seul r || alicui stigmata Quint. 7, 4, 14, stigmatiser qqn || [poét.] : arva sanguineo gyro Stat. Th. 11, 514, tracer sur le sol un cercle de sang, cf. Catul. 37, 10 2 a) mettre par écrit, composer, écrire : historiam Cic. Br. 287, écrire un ouvrage historique ; scripta multa sunt et scribentur fortasse plura Cic. Fin. 1, 11, j'ai beaucoup écrit et j'écrirai peut-être davantage ; laudationem mortis Cic. Tusc. 1, 116, écrire, composer un éloge de la mort ; multa præclare Cic. Br. 32, composer beaucoup d'écrits remarquables ; librum Cic. CM 54 ; litteras ad aliquem Cic. Att. 3, 9, 3, composer un livre, écrire une lettre à qqn ; in Catone Majore, qui est scriptus ad te de senectute Cic. Læl. 4, dans mon Cato Major, qui t'a été dédié et qui traite de la vieillesse ; litteræ honorificentissime scriptæ Cic. Att. 14, 13 b, 2, une lettre écrite en termes si flatteurs ; b) [officiellt] rédiger, établir [des lois, un sénatusconsulte] : Cic. Rep. 2, 54 ; 2, 61 ; Verr. 2, 5, 177 ; Fam. 15, 6, 2, etc.; [un testament, un traité] Cic. de Or. 2, 24 ; Liv. 42, 12, 5 ; non scripta, sed nata lex Cic. Mil. 10, une loi non écrite, mais innée, cf. Cic. Leg. 2, 23 || [en part.] scribendo adesse Cic. Fam. 8, 8, 5 ; ad scribendum esse Cic. Att. 1, 19, 9, assister à la rédaction d'un sénatusconsulte || [d'où] scribere, employer tels ou tels termes dans un acte : Cic. Br. 195 ; 197 ; quod scriptum est Cic. Br. 196, la lettre d'un acte ; c) rédiger [des discours déjà prononcés] : Cic. Br. 91 ; Tusc. 4, 55 ; d) écrire = décrire, raconter : rem versibus Enn. d. Cic. Br. 76, raconter les faits en vers, traiter un sujet en vers ; res gestas alicujus Hor. P. 74, écrire les exploits de qqn ; bellum Liv. 21, 1, 1, raconter une guerre ; scriberis hostium victor Hor. O. 1, 6, 1, tu seras (décrit) célébré dans ta victoire sur les ennemis ; e) [avec prop. inf.] écrire que, mentionner que, raconter que : Cic. Rep. 1, 27 || [pass.] hæc avis scribitur solere... Cic. Nat. 2, 124, on raconte que cet oiseau a l'habitude, cf. Tusc. 1, 114 ; scriptum est quæsivisse Socratem... Cic. Div. 1, 123, on rapporte que Socrate demanda... (nous lisons que...); f) [abst] écrire, composer, faire des ouvrages : Cic. Off. 2, 4 ; Tarentinis scribere Cic. Fin. 1, 7, écrire pour les gens de Tarente || Plato quo nemo in scribendo præstantior fuit Cic. Rep. 2, 21, Platon, que personne ne surpassa comme écrivain, cf. Cic. Rep. 3, 13 3 [en parl. de lettres] faire savoir par écrit, écrire : a) scribes ad me Cic. Att. 5, 4, 2, tu m'écriras ; scripsi ad Lamiam Cic. Att. 5, 8, 3, j'ai écrit à Lamia ; ut scribis Cic. Att. 3, 27, comme tu me le dis dans ta lettre ; scripsi ad te de Varronis erga me officio Cic. Att. 2, 25, 1, je t'ai parlé des bons offices de Varron à mon égard, cf. Cic. Att. 2, 16, 1, etc. ; b) [avec prop. inf.]: Græceius ad me scripsit C. Cassium sibi scripsisse... Cic. Att. 15, 8, 2, Græceius m'a écrit que C. Cassius lui avait écrit que...; c) [avec idée d'ordre, de conseil] ou subj. seul ou ut et subj. : scribit Labieno... veniat Cæs. G. 5, 46, 4, il écrit à Labiénus de venir ; cf. Cic. Fam. 16, 4, 2 fin ; ad me scripsit ut in Italiam quam primum venirem Cic. Att. 11, 7, 2, il m'a écrit de venir le plus tôt possible en Italie, cf. Cic. Att. 4, 14, 1 ; scribam ad illos ut... ne cui negent Cic. Phil. 2, 32, je leur écrirai de ne répondre non à personne ; Scipioni scribendum, ne bellum remitteret Liv. 30, 23, 5, [il disait] qu'il fallait écrire à Scipion de ne pas ralentir la guerre [av. inf.] Tac. Ann. 15, 25 4 [en part.]: a) inscrire, enrôler des soldats : Cic. Fam. 3, 3, 1 ; Sall. C. 32, 1 ; J. 43, 3 ; Liv. 21, 40, 3, etc. || sex milia colonorum Albam in Æquos Liv. 10, 1, 1, inscrire six mille colons pour Albe chez les Èques || [fig.] scribe tui gregis hunc Hor. Ep. 1, 9, 13, inscris-le dans ta troupe, parmi tes compagnons ; b) mentionner qqn dans son testament, instituer qqn comme héritier : aliquem heredem Cic. Mil. 48 ; aliquem secundum heredem Sall. J. 65, 1, instituer qqn héritier ; héritier en second, cf. Hor. S. 2, 5, 48 ; c) inscrire sur le livre de comptes : nummos Pl. As. 440, faire un billet [de reconnaissance d'une dette], cf. Dig. 26, 7, 9, 7 ; scribe decem (tabulas) a Nerio Hor. S. 2, 3, 69, fais souscrire dix billets avec les formules dictées par Nérius. → pf. sync. scripsti Pl. As. 802, scripstis Enn. Scen. 211 ; inf. scripse Lucil. Sat. 818 [noté scribsisse ou scribse par Marx].