Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: securus

securus sēcūrus, a, um (se et cura), 1 a) exempt de soucis, sans inquiétude, sans trouble, tranquille, calme : securus proficiscitur Cic. Fl. 46, il part sans inquiétude : de lingua Latina securi es animi Cic. Att. 12, 52, 3, tu es tranquille sur la question du latin, cf. Liv. 36, 41, 1 ; securus ab hac parte Planc. d. Cic. Fam. 10, 24, 8, tranquille de ce côté ; securior ab Samnitibus Liv. 9, 22, 3, assez tranquille du côté des Samnites || [avec gén., poét.] : securi pelagi atque mei Virg. En. 7, 304, tranquilles du côté de la mer et de moi, sans s'inquiéter de..., cf. Quint. 8, 3, 51 ; Tac. Agr. 43 ; Ann. 3, 28 ; Sen. Nat. 6, 1, 2 ; Hor. Ep. 2, 2, 17 ; Ov. M. 6, 137 || [avec interr. indir.] : post hoc securus cadat an recto stet fabula talo Hor. Ep. 2, 1, 176, après cela indifférent à l'échec ou au succès de sa pièce, cf. Hor. O. 1, 26, 6 ; S. 2, 4, 50 || non securus ne subj. Liv. 39, 16, 6, craignant que ; b) [en parl. des choses] : secura quies Lucr. 3, 211, sommeil sans trouble, paisible, cf. Virg. G. 3, 376 ; securum holus Hor. S. 2, 7, 30, légume [= repas] paisible, exempt de tout tracas, cf. Tib. 3, 4, 54 ; Quint. 10, 5, 8 ; 11, 3, 64, etc. ; castrensis jurisdictio secura Tac. Agr. 9, la justice des camps qui ne s'inquiète de rien, qui n'a pas de comptes à rendre || securæ res ab Hannibale Liv. 24, 19, 4, situation tranquille du côté d'Hannibal, cf. Plin. 28, 149 ; vota secura repulsæ Ov. M. 12, 199, vœux qui ne craignent pas un refus, cf. Tac. H. 1, 86 || [poét.] securi latices Virg. En. 6, 715, des eaux qui apportent la quiétude [Léthé] 2 exempt de danger, où l'on n'a rien à craindre, sûr, en sécurité [en parl. de choses] : locus securus Liv. 39, 1, 6, lieu sûr ; domus secura Plin. Min. Pan. 62, 7, maison où l'on est en sûreté ; materia securior Tac. H. 1, 1, sujet moins dangereux, cf. Tac. D. 3 || pl. n. secura Tac. D. 37, la sécurité || securissimus Spart. Sev. 18, 3.