Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: sed

sed,² 2 sĕd (set), conj., mais : 1 [après une négation] : non... sed, ne pas... mais : Cic., Cæs. etc., (ut) non sibi se soli natum meminerit, sed patriæ, sed suis Cic. Rep. 2, 45, (en sorte qu') il se souvienne d'être né non pour lui seul, mais pour sa patrie, mais pour les siens, cf. Cic. Tusc. 3, 82 ; Verr. 2, 3, 169 ; Planc. 24 ; Rep. 1, 64 || [tours] : a) non solum (non modo, non tantum)... sed (sed etiam), non seulement... mais (mais encore) ; b) non modo non... sed (sed etiam, sed ne... quidem) non seulement ne... pas... mais (mais encore, mais pas même) ; c) non modo... sed ne... quidem, non seulement ne... pas, mais pas même 2 [après un tour positif, enchérissement] : affer duas clavas — clavas ? — sed probas Pl. Rud. 799, apporte deux gourdins — des gourdins ? — mais de bons || [en gén.] sed etiam = mais aussi, mais en plus : Q. Volusium, certum hominem, sed mirifice etiam abstinentem misi mirifice confirmé Cic. Att. 5, 21, 6, j'ai envoyé Q. Volusius, un homme sûr, mais aussi étonnamment désintéressé, cf. Cic. Att. 3, 15, 5 ; Fam. 13, 64, 2 ; Or. 190 3 [restriction, réserve] (oui), mais a) perfectus litteris, sed Græcis Cic. Br. 247, très versé dans les lettres, les lettres grecques du moins ; b) [sed préparé par quidem, sane] certes, je veux bien, soit... mais, cf. Cic. Rep. 1, 42 ; Læl. 18 ; c) sed ou sed tamen après fortasse, peut-être... mais (mais pourtant): Cic. Div. 2, 70 ; Tusc. 1, 30 ; Off. 3, 82 ; Rep. 2, 57 ; Sest. 12 ; d) sed rursus Cic. Fam. 14, 18, 1, mais en revanche ; sed certe Cæs. G. 6, 31, 1, mais le certain, c'est que ; e) [souvent il équivaut à notre français] mais, quoi qu'il en soit ; dans tous les cas : Cic. Or. 35 ; 209 ; 221 ; Off. 2, 72 ; etc. ou avec tamen : sed tamen Cic. Phil. 2, 104, mais, laissons cela, passons ; f) [deux réserves successives] : sed... sed tamen Cic. Off. 1, 136 4 [très souvent pour couper court à un développt et passer à un autre ordre d'idées] : sed nimis hæc multa de me Cic. Att. 15, 2, 1, mais en voilà déjà trop sur ce qui me concerne ; sed hæc hactenus, mais en voilà assez sur ce point, v. hactenus ; sed ista mox, nunc... Cic. Rep. 1, 20, mais à une autre fois cette question ; maintenant... || [ou pour revenir à un développt interrompu] : sed redeamus ad Hortensium Cic. Br. 291, mais revenons à Hortensius, cf. Cic. Br. 220 ; 300 ; [après une parenthèse] : Cic. de Or. 3, 45 ; Q. 2, 3, 2 || [ou simplt pour introduire brusquement un nouveau développt] : sed ecce in manibus Cic. Br. 125, mais nous voici en présence de... ; sed eccum Amphitruonem Pl. Amph. 1005, mais voici Amphitryon || [une remarque incidente] : mais j'ajoute que, or : Virg. En. 10, 576 ; 698.