Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: servio

servio servĭō, īvī et ĭī, ītum, īre (servus), intr., 1 être esclave, vivre dans la servitude : Cic. Rep. 3, 28 ; Phil. 6, 19 || alicui Cic. Rep. 1, 50, être esclave de qqn, être asservi à qqn, cf. Cic. Rep. 1, 55 ; Nep. Alc. 9, 4 ; apud aliquem Cic. de Or. 1, 182, être esclave chez qqn || [acc. de l'objet intérieur] : servitutem servire Cic. Mur. 61, être dans la condition d'esclave, cf. Cic. Top. 29 ; Liv. 40, 18, 7 ; 45, 15, 5 ; Quint. 7, 3, 26 ; servitutem servire alicui Pl. Aul. 592, être l'esclave de qqn, cf. Pl. Capt. 391, etc. 2 [en parl. de choses] a) domus serviet domino non minori Plin. Min. Ep. 7, 24, 8, la maison servira un maître qui ne le cède pas au précédent ; b) prædia, quæ serviebant Cic. Agr. 3, 9, les terres frappées d'une servitude, cf. Cic. Off. 3, 67 ; de Or. 1, 178 3 [fig.] a) être sous la dépendance de, être esclave de, être soumis à [avec dat.] : cupiditatibus Cic. Læl. 82, être esclave des passions ; alicui Cic. Amer. 48, se faire l'esclave de qqn ; servitum est brevitati Cic. de Or. 2, 327, on s'est asservi à la concision ; b) se mettre au service de, être dévoué à [avec dat.] : temporibus suorum pecuniā, gratiā Cic. Cæl. 13, mettre au service de ses amis dans l'embarras son argent, son crédit ; commodis alicujus Cic. Rep. 1, 8, se dévouer aux intérêts de qqn, cf. Cic. Q. 1, 1, 27 ; Cæc. 64 ; Sest. 23, etc.; populo Cic. Planc. 11, servir la cause du peuple || [pass. impers.] : ut communi utilitati serviatur Cic. Off. 1, 31, qu'on soit dévoué à l'intérêt général. → arch. impf. servibas Pl. Capt. 247 || fut. servibo Pl. Men. 1101, etc. ; Ter. Hec. 495.