Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: si

si sī (primt seī), conj., si : 1 [conditionnel, avec ind. ou subj.] si, quand, toutes les fois que, même si, etc. : a) si suscipis causam, conficiam commentarios rerum omnium Cic. Fam. 5, 12, 10, si tu te charges de l'affaire, je rédigerai un mémoire de tous les faits ; tyrannos si boni oppresserunt, recreatur civitas Cic. Rep. 1, 68, si les bons citoyens écrasent le tyran, la cité renaît ; persequar, si potero Cic. Rep. 2, 42, je poursuivrai, si je puis ; accommodabo, si potuero Cic. Rep. 1, 70, j'adapterai, si je puis ; pergratum mihi feceris, si disputaris Cic. Læl. 16, tu me feras grand plaisir, si tu dissertes... ; b) si quis deus mihi largiatur, ut..., valde recusem Cic. CM 83, si un dieu m'accordait la grâce de..., je refuserais énergiquement ; si ad supplicium ducerere, quid aliud clamitares ? Cic. Verr. 2, 5, 166, si tu étais conduit au supplice, que crierais-tu d'autre ? si nihil litteris adjuvarentur, numquam se ad earum studium contulissent Cic. Arch. 16, si les lettres ne leur servaient à rien, jamais ils ne se seraient adonnés à leur étude ; c) si non... at tamen Cic. Or. 103, sinon... du moins ; si minus Cic. Br. 248, sinon, cf. Cic. Rep. 3, 7 ; Cat. 1, 10 ; d) tum demum... si Cic. Nat. 1, 13, alors seulement... si ; ita... si Cic. CM 38, sous cette condition que, cf. Cic. Br. 195 ; si triginta illi... voluissent, num idcirco... Cic. Leg. 1, 42, si les fameux trente avaient voulu..., est-ce que pour cela (s'ensuit-il que) ? non, si Opimium defendisti, idcirco te isti bonum civem putabunt Cic. de Or. 2, 170, ce n'est pas une raison, si tu as défendu Opimius, pour que ces gens-là te croient un bon citoyen, cf. Cic. Cæl. 21 ; e) ne sim salvus, si aliter scribo ac sentio Cic. Att. 16, 13, 1, que je meure, si je ne le dis pas comme je le pense 2 [restrictif] si seulement, si du moins, v. modo, forte || tours elliptiques : aut nemo, aut, si quisquam, ille sapiens fuit Cic. Læl. 9, ou il n'y eut jamais de sage, ou, s'il y en eut un, ce fut lui ; vereor, ne nihil sim tui nisi supplosionem pedis imitatus et pauca quædam verba et aliquem, si forte, motum Cic. de Or. 3, 47, je crains de n'avoir jamais rien imité de toi que le frappement du pied, certaines expressions en petit nombre et tel ou tel geste, peut-être, cf. Cic. Off. 2, 70 ; si nihil aliud Cic. Verr. 2, 1, 152, à défaut d'autre chose, v. alius 3 = si quidem : si est ita necesse Cic. Br. 4, puisque c'est inévitable, puisqu'il ne peut en être autrement ; v. siquidem 4 si quis = le rel. qui : Alexandro roganti ut diceret, si quid opus esset Cic. Tusc. 5, 92, à Alexandre qui lui demandait de dire ce dont il pouvait avoir besoin ; [si quid] Off. 3, 3 ; Nat. 3, 9 ; Att. 7, 9, 4 ; 8, 5, 2 ; [si quem, etc.] : Pl. Capt. 390 ; Cic. Arch. 6 ; 7 ; 12 ; Verr. 2, 1, 9 ; Phil. 13, 39 ; Off. 2, 44 ; Cæs. G. 7, 29, 3 5 [explicatif] : summa gloria constat ex tribus his, si diligit multitudo, si... si... Cic. Off. 2, 31, le plus haut degré de gloire résulte de cette triple condition, que la foule nous aime, que... que..., cf. Off. 1, 67 ; Cæs. G. 3, 5, 2 ; Liv. 3, 46, 6 ; 30, 23, 6 ; 35, 18, 8 ; 41, 23, 5 ; ea quæ multum ab humanitate discrepant, ut si qui in foro cantet Cic. Off. 1, 145, ce qui s'éloigne beaucoup des bonnes manières, comme de chanter sur le forum 6 = etiam si Cic. CM 38 ; Mur. 8 ; etc. 7 [avec subj.] pour le cas où, dans l'hypothèse que, avec l'idée que : equitatum ostentare cœperunt, si ab re frumentaria Romanos excludere possent Cæs. G. 7, 55, 9, ils se mirent à faire des démonstrations de cavalerie dans l'hypothèse qu'ils pourraient empêcher l'approvisionnement des Romains, cf. Cæs. G. 6, 29, 4 ; 6, 37, 4 ; 7, 20, 10 ; C. 3, 55, 1 ; etc. ; Cic. Att. 11, 9, 2 ; Nep. Hann. 8, 1 || surtout après les v. qui signifient attendre, essayer, faire effort, v. exspecto, experior, conor, etc. || [pour le prétendu si interrogatif, v. Gaffiot, 1904 ; Gaffiot, 1908a ; et en gén. sur l'emploi du subj. dans les conditionnelles, v. Gaffiot, 1933, p. 291 sqq. 8 souhait : o si subj. ah ! si ; oh ! si seulement : Virg. En. 8, 560 ; 6, 187 ; Hor. S. 2, 6, 8 || v. siquidem.