Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: silva

silva silva (mieux que sylva), æ, f. (cf. ὕλη), 1 forêt, bois : Cic. Div. 1, 114 ; Rep. 2, 33, etc. ; Cæs. G. 2, 19, etc. 2 parc, bosquet : sing., Cic. Verr. 2, 1, 51 ; Nep. Att. 13, 2 ; Sen. Ep. 86, 3 || pl., inter silvas Academi Hor. Ep. 2, 2, 45, dans le parc (les bosquets) d'Académus 3 pl., arbres, arbustes, plantes : Virg. G. 2, 26 ; Prop. 1, 14, 5 ; Stat. Th. 2, 248 ; Luc. 2, 409 || sing. [en parl. d'un arbre] : Mart. 11, 41, 3 4 [fig.] a) grande quantité, abondante matière, ample matière, ample moisson : Cic. Or. 12 ; 139 ; de Or. 3, 103 ; 3, 118 || [poét.] forêt de traits : Virg. En. 10, 887 ; Luc. 6, 205 ; forêt de cheveux : Juv. 9, 13 ; b) matière [au sens philos.]: Aug. Vera 42, 79 ; Isid. Orig. 13, 3, 1 ; c) brouillon, esquisse : Quint. 10, 3, 17 ; d) Silva ou Silvæ, titre d'ouvrage, cf. Gell. præf. 5 ; 6 ; Suet. Gramm. 24 ; nott les Silves de Stace ; e) vie du monde : Commod. Apol. 600 ; Instr. 1, 25, 3. → silua trissyll. Hor. O. 1, 23, 4 ; Epo. 13, 2.