Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: spero

spero spērō, āvī, ātum, āre, tr., attendre, s'attendre à,

I [qqch. de favorable] espérer 1 [abst] : bene sperare Cic. Dej. 38, avoir bon espoir ; de re publica bene Cic. Marc. 2, avoir bon espoir de la direction des affaires publiques ; bene ex aliquo Cic. Fam. 13, 16, 1, avoir bon espoir de qqn ; ab aliquo Cic. Att. 13, 29, 2, avoir de l'espoir du côté de qqn ; ut spero Cic. Att. 16, 3, 4 ; quemadmodum spero Cic. Arch. 3, comme je l'espère 2 [avec un acc.] : victoriam Cic. Phil. 12, 10, espérer la victoire ; præmia ab aliquo Cic. Phil. 12, 26, espérer des récompenses de qqn, cf. Cæs. C. 3, 96, 4 ; Liv. 21, 13, 3 ; plurimum ab aliquo Cic. Off. 1, 49, espérer le plus de qqn ; sibi aliquid Cic. Tusc. 1, 86, espérer pour soi qqch., cf. Cic. Att. 1, 13, 2 ; omnia ex victoria Cæs. C. 3, 6, espérer tout de la victoire, cf. Sall. C. 37, 6 || sperata gloria Cic. Q. 1, 1, 43, gloire en espérance 3 avec prop. inf. a) surtout à l'inf. futur : sperant se... esse capturos Cic. Læl. 79, ils espèrent recueillir..., cf. Cic. CM 68 ; spero vos... esse visuros Cic. Mil. 78, j'espère que vous verrez... ; spero fore ut Cic. Tusc. 1, 82, j'espère qu'il arrivera que j'espère que ; b) inf. prés. : spero me habere... Ter. Eun. 920, j'espère avoir... ; speramus nostrum nomen vagari latissime Cic. Rep. 1, 26, nous espérons que notre nom se répand au loin ; sperabam tuum adventum adpropinquare Cic. Fam. 4, 6, 3, j'espérais que ton arrivée était proche, cf. Cic. Fam. 1, 6, 2 ; Att. 12, 6 b, 4 || [surtout avec le sens de] croire : Cic. Fam. 2, 2 ; Phil. 11, 39, etc. ; ou avec posse : sperant se posse... Cæs. G. 1, 3, 8, ils espèrent pouvoir, cf. Cæs. G. 5, 26, 4 ; 6, 10, 2, etc. ; c) inf. pf. : spero tibi me causam probasse Cic. Att. 1, 1, 4, j'espère que je t'ai fait agréer mes raisons, cf. Cic. Q. 2, 4, 2 ; Fam. 7, 32, 1 ; Att. 10, 7, 3 ; Liv. 4, 15, 6 ; me spero liberatum metu Cic. Tusc. 2, 67, j'espère être délivré de la crainte, cf. Att. 2, 21, 2 ; d) sperare ut Liv. 34, 27, 3, espérer que, cf. *Cæs. C. 3, 85, 2 ; Sen. Rhet. Contr. 25, 18 ; Sen. Polyb. 18, 4.

II [qqch. de fâcheux] attendre, appréhender, s'attendre à : id quod non spero Cic. Amer. 10, ce que je n'appréhende pas ; hæc mihi speranda fuerunt Virg. En. 11, 275, je devais m'attendre à ce malheur || [avec prop. inf.] : hæc satis spero vobis molesta videri Cic. de Or. 3, 51, je crains bien que cela ne vous paraisse fastidieux.