Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: studium

studium stŭdĭum, ĭī, n. (studeo), 1 application zélée, empressée à une chose, zèle, ardeur [v. définition : Cic. Inv. 1, 36] ; goût, passion, etc. : a) [abst] studium, operam ponere in aliqua re Cic. Fin. 1, 1, mettre son application, son activité dans une chose ; suo quisque studio maxime ducitur Cic. Fin. 5, 5, chacun se règle surtout sur son goût personnel ; sunt pueritiæ certa studia Cic. CM 76, l'enfance a des goûts déterminés ; b) [avec le gén.] : ad studium fallendi studio quæstus vocari Cic. Agr. 2, 95, être entraîné par l'amour du gain à l'amour du mensonge ; efferor studio patres vestros videndi Cic. CM 83, je suis transporté du désir de voir vos pères ; discendi Cic. de Or. 2, 1, passion d'apprendre ; ad studium laudis aliquem cohortari Cic. Fam. 2, 4, 2, exhorter qqn à rechercher l'estime du monde 2 zèle pour qqn, dévouement, affection, attachement ; præmium judicio studioque civium delatum Cic. Br. 281, récompense décernée par le choix et l'attachement des citoyens ; habuit studia suorum ardentia Cic. Planc. 20, il eut pour lui le zèle empressé de ses concitoyens ; grata fore vobis sua studia arbitrabuntur Cic. Verr. 2, 4, 68, ils penseront que les témoignages de leur dévouement vous seront agréables || alicujus studio incensus Cic. de Or. 1, 97, enflammé de sympathie pour qqn, cf. Cic. Verr. 2, 1, 35 ; studium erga aliquem Cic. Att. 2, 19, 4 ; in aliquem Cic. Inv. 2, 104, dévouement à l'égard de qqn ; tua pristina erga me studia Cic. Fam. 15, 12, 2, les marques que tu m'as données antérieurement de ton dévouement || esprit de parti, partialité : Liv. 24, 28, 8 || studia Cic. Mil. 12, sentiments manifestés, cf. Cic. Mil. 94 ; accensis studiis pro Scipione et adversus Scipionem Liv. 29, 19, 10, les passions étant allumées pour et contre Scipion 3 application à l'étude, étude : natura, studium, exercitatio Cic. de Or. 2, 232, les dons naturels, l'étude, l'exercice, cf. Cic. Læl. 6 || bonarum artium studia Cic. Vat. 8, l'étude, la pratique des belles-lettres, cf. Cic. Br. 3 || étude, branche de connaissances : studia exercere Cic. Fam. 9, 8, 2, se livrer aux études, ou se dare studiis Cic. Rep. 1, 16 ; cf. 1, 30 ; sint eæ res de quibus disputant in aliis quibusdam studiis Cic. de Or. 1, 49, que les sujets qu'ils traitent relèvent, je le concède, d'études spéciales différentes, cf. Cic. de Or. 1, 65 ; Arch. 4 ; 16, etc.