Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: subeo

subeo sŭbĕō, ĭī, ĭtum, īre.

I intr., 1 aller sous : cum luna sub orbem solis subisset Liv. 37, 4, 4, la lune étant venue sous le disque du soleil ; ne subeant herbæ Virg. G. 1, 180, pour que l'herbe ne vienne pas dessous || in nemoris latebras Ov. M. 4, 601, pénétrer dans les profondeurs du bois || feretro Virg. En. 6, 222, porter la civière sur ses épaules || [fig.] verba sub acumen stili subeunt Cic. de Or. 1, 151, les mots se présentent sous la pointe du stylet 2 aller en s'approchant de bas en haut, s'approcher en montant, s'avancer d'en bas : ex inferiore loco subeuntes non intermittere Cæs. G. 2, 25, 1, ne pas s'arrêter dans leur marche ascendante ; testudine facta subeunt Cæs. G. 7, 85, 5, faisant la tortue ils avancent ; quamquam adscensus dificilis erat... subierunt Liv. 27, 18, 13, malgré la difficulté de l'ascension..., ils avancèrent ; in adversos montes Liv. 41, 18, 11, gravir la pente des montagnes ; ad hostes Liv. 2, 31, 5, marcher à l'ennemi [qui est sur les hauteurs] ; ad montes Liv. 1, 28, 7, s'approcher des montagnes ; ad urbem Liv. 31, 45, 4, marcher contre la ville [après avoir débarqué], cf. Liv. 34, 16, 2 ; 34, 46, 7 ; 39, 27, 10 ; muro Virg. En. 7, 161, s'approcher du mur, arriver au pied du mur, cf. Virg. En. 9, 371 ; portu [dat.] Chaonio Virg. En. 3, 292, arriver au port de Chaonie 3 venir en remplacement, venir prendre la place : [abst] Virg. G. 3, 67 ; Ov. M. 3, 648 ; 1, 114 || [avec dat.] dexteræ alæ sinistra subiit Liv. 27, 2, 7, l'aile gauche vint remplacer l'aile droite, cf. Liv. 25, 37, 6 || in locum alicujus rei Ov. M. 1, 130, se substituer à qqch. 4 [poét.] s'approcher furtivement, se glisser, s'insinuer : Prop. 1, 9, 26 ; Ov. Am. 1, 2, 6, etc. 5 [fig.] se présenter à l'esprit, venir à la pensée : subiit deserta Creusa Virg. En. 2, 562, à ma pensée s'offrit Créuse abandonnée, cf. Virg. En. 11, 542 ; Quint. 11, 2, 17 ; Tac. Ann. 1, 13 || subit avec inf., il vient à l'esprit de, on se prend à : Plin. 12, pr. 2 ; 25, 23 || [avec prop. inf.] il vient à l'esprit que : Ov. M. 2, 755 ; [avec interr. indir.] quid sim subit Ov. Tr. 3, 8, 38, je songe à ce que je suis.

II tr., 1 aller sous : tectum Cæs. G. 1, 36, 7, entrer sous un toit, cf. Quint. 2, 16, 6 ; jugum Plin. 10, 128, se laisser atteler, cf. Virg. En. 3, 313 ; alicujus mucronem Virg. En. 10, 798, se mettre sous la pointe du glaive de qqn ; terram Curt. 4, 10, 5, se mettre sous la terre [éclipse de lune] || supporter : dorso onus Hor. S. 1, 9, 21, porter une charge sur son dos, cf. Virg. En. 2, 708 2 approcher de [en allant de bas en haut] : vallum Liv. 36, 18, 8, approcher, arriver au pied du retranchement, cf. Liv. 7, 12, 3 ; [fig.] ubi maxime montes Trasumennus subit Liv. 22, 4, 2, où le lac de Trasimène se rapproche le plus du pied des montagnes || collem Hirt. G. 8, 15, 1, escalader une colline ; ascendere altissimas ripas, subire iniquissimum locum Cæs. G. 2, 27, 5, escalader une rive très escarpée, pénétrer dans une région très difficile || aborder = assaillir : Virg. En. 9, 344 ; precibus tonantem Stat. Th. 9, 510, aborder Jupiter avec des prières 3 prendre la place de, remplacer : Ov. M. 14, 612 ; furcas subiere columnæ Ov. M. 8, 700, des colonnes remplacèrent les étais 4 pénétrer furtivement dans : Ov. M. 3, 282 ; H. 19, 56 5 pénétrer dans : limina Virg. En. 8, 363, franchir un seuil ; domos Ov. M. 1, 121, entrer dans des maisons, cf. Hor. Ep. 1, 7, 33 ; paludem Tritoniacam Ov. M. 15, 358, se plonger dans le lac Triton || [fig.] pænitentia subiit regem Curt. 3, 2, 19, le repentir s'empara du roi, cf. Curt. 5, 2, 15 ; Plin. Min. Ep. 3, 7, 10 ; Pan. 22, 3 ; beneficiorum memoria subit animos patrum Liv. 37, 49, 3, le souvenir des services rendus pénètre l'esprit des sénateurs, cf. Liv. 40, 8, 9, etc. 6 [fig.] se charger de, supporter, subir : injuriam Cic. Prov. 41, supporter l'injustice ; dupli pœnam Cic. Off. 3, 65, subir la peine du double ; incesti pœnas Obseq. 97 (35), les peines prévues pour inceste ; subitam avertere curam Lucr. 2, 363, détourner le faix du souci || s'exposer à : subeundæ sunt sæpe pro re publica tempestates Cic. Sest. 139, il faut souvent pour l'intérêt public affronter des tempêtes. → pf. subivit Ov. F. 1, 314 ; Stat. S. 2, 1, 155.