Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: subsidium

subsidium subsĭdĭum, ĭī, n. (subsido), 1 ligne de réserve [dans l'ordre de bataille] : Fest. 306 ; Varro L. 5, 89 ; Liv. 4, 28, 2 ; 21, 46, 6 ; Sall. C. 59, 5 || réserve, troupes de réserve : Cæs. G. 2, 22, 1 ; 2, 25, 1 2 [d'où] soutien, renfort, secours : integros subsidio adducere Cæs. G. 7, 87, 2, amener des troupes fraîches comme renfort ; subsidio mittere, proficisci Cæs. G. 2, 7, 2 ; C. 3, 78, 3, envoyer en renfort, partir pour renfort, cf. Cic. Phil. 5, 46 ; Att. 8, 7, 1 ; in subsidium mittere Tac. Ann. 12, 55 3 [fig.] aide, appui, soutien, assistance : Cic. Clu. 3 ; Att. 12, 3, 52 ; de Or. 1, 199 || moyen de remédier, ressources, arme : his difficultatibus duæ res erant subsidio Cæs. G. 2, 20, 3, pour parer à ces difficultés, il y avait comme moyen deux choses ; subsidia ad omnes casus comparare Cæs. G. 4, 31, 2, se ménager des moyens de parer à toute éventualité, des ressources pour toute éventualité, cf. Cic. Fam. 9, 6, 4 ; industriæ subsidia Cic. Cat. 2, 9, les ressources de l'activité 4 lieu de refuge, asile : in hortos Pomponi quasi fidissimum ad subsidium perfugerat Tac. Ann. 5, 8, il s'était réfugié dans les jardins de Pomponius comme dans le plus sûr des asiles ; importuosum mare et vix modicis navigiis pauca subsidia Tac. Ann. 4, 67, mer sans ports, et à peine quelques abris pour de petits bâtiments.