Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: subtilis

subtilis subtīlis, e (tela), 1 fin, délié, menu, subtil : subtile filum Lucr. 4, 88, fil délié ; subtili corpore Lucr. 4, 901, d'une matière déliée ; subtilis acies gladii Sen. Ep. 76, 14, tranchant bien affilé d'une épée ; ignis subtilis Lucr. 6, 225, feu subtil 2 [fig.] a) fin, délicat : [en parl. du palais] Hor. S. 2, 8, 38 ; [du goût, du jugement] Cic. Fam. 15, 6, 1 ; Hor. Ep. 2, 1, 242 ; S. 2, 7, 101 ; Plin. Min. Ep. 4, 14, 7 ; b) fin, pénétrant, d'une précision stricte : sollers subtilisque discriptio partium Cic. Nat. 2, 121, adroite et sagace distribution des parties du corps ; subtilis definitio Cic. de Or. 1, 109, définition stricte ; subtiliores epistulæ Cic. Att. 5, 14, 3, lettres plus minutieuses ; c) [en parl. du style] simple, sans apprêt : oratio Cic. Or. 78, style simple, sobre ; Lysias, subtilis scriptor atque elegans Cic. Br. 35, Lysias, écrivain sobre et châtié || subtilissimus Cic. de Or. 2, 98.