Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: subtraho

subtraho subtrăhō, trāxī, tractum, ĕre, 1 tirer par-dessous : aggerem cuniculis Cæs. G. 7, 22, 2, au moyen de mines tirer la terrasse en bas || tirer de dessous : subtractus mortuo Romano Liv. 22, 51, 9, tiré de dessous un Romain mort || [pass.] se dérober par-dessous : pedibus tellus subtracta Lucr. 6, 605, la terre se dérobant sous les pieds, cf. Virg. En. 5, 199 ; Tac. Ann. 1, 70 2 enlever par-dessous, soustraire, emmener sous main : impedimenta Hirt. G. 8, 33, 1, emmener sous main les bagages ; si dediticii subtrahantur Cæs. G. 1, 44, 5, [st. indir.] si les peuples rendus à discrétion lui sont soustraits ; subtrahere milites ex acie, ab dextro cornu Liv. 10, 14, 14 ; 44, 37, 2, retirer sous main des soldats de la ligne de bataille, de l'aile droite 3 [fig.] enlever, soustraire, retirer : cibum Cic. Fr. F 5, 85, retirer la nourriture [aux chevaux], cf. Cic. de Or. 3, 19 ; Div. 2, 139 ; nolite mihi subtrahere vicarium meæ diligentiæ Cic. Mur. 80, ne me retirez pas le successeur de mon activité ; se ab omni parte reipublicæ Cic. Q. 2, 6, 5, renoncer à toute participation aux affaires publiques ; se subtrahere Liv. 44, 16, 6, se dérober, s'éloigner ; se oneri Quint. 12, 9, 21, se dérober à une tâche || ex judicio eum mors subtraxit Liv. 6, 1, 7, il fut soustrait à ce jugement par la mort.