Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: sum

sum,¹ 1 sum, fŭī, esse, être :

I verbe substantif, 1 être, exister : qui nisi fuisset, quis nostrum esse potuisset ? Cic. Phil. 5, 42, si lui n'avait pas existé, qui de nous aurait pu exister ? homines qui nunc sunt Cic. Pomp. 27, les contemporains ; omnium qui sunt, qui fuerunt, qui futuri sunt Cic. Fam. 11, 21, 1, de tous ceux qui existent, qui ont existé, qui doivent exister ; nulla sermonis, contentionis præcepta rhetorum sunt Cic. Off. 1, 132, il n'existe pas pour la conversation de règles données par les rhéteurs, il en existe pour la parole soutenue ; nolite arbitrari me... nullum fore Cic. CM 79, ne croyez point que je n'existerai pas ; senatus hodie fuerat futurus Cic. Att. 4, 17, 4, le sénat doit se réunir aujourd'hui, cf. Cic. Att. 5, 6, 1 || [traduit souvent par « il y a »] : flumen est Arar... Cæs. G. 1, 12, 1, il y a un fleuve, l'Arar..., cf. Cæs. G. 1, 43, 1 ; 2, 9, 1 ; 7, 19, 1 || [en part.] : sunt qui indic. Cic. Fam. 1, 9, 25, il y a des gens qui ; sunt qui subj. Cic. Tusc. 1, 18, il y a des gens pour, capables de, etc. ; fuit quem imitarentur Cic. Fin. 1, 10, ils eurent qqn à imiter ; sunt quos... collegisse juvat Hor. O. 1, 1, 3, il y en a qui aiment à recueillir... ; hæc sunt, quæ Cic. de Or. 1, 152, voilà les choses qui ; quis est qui, nemo est qui, qui y a-t-il qui, il n'y a personne qui ; quid est quod (cur), qu'y a-t-il pour que, etc., v. quis, qui, quod, cur, etc. 2 être dans un lieu, dans une situation, etc. : a) non licet quemquam Romæ esse qui... Cic. Verr. 2, 2, 100, personne ne peut rester à Rome, si ; cum Athenis decem ipsos dies fuissem Cic. Fam. 2, 8, 3, étant resté à Athènes juste dix jours ; b) esse cum aliquo Cic. Br. 309, être, vivre avec qqn ; esse apud aliquem Cic. Rep. 1, 21, se trouver chez qqn ; ad me bene mane Dionysius fuit Cic. Att. 10, 16, 1, Dionysius arriva chez moi de fort grand matin ; c) esse in aliquo, in aliqua re, sens divers : in lege est, ut Cic. Leg. 2, 40, il y a dans la loi un article qui veut que ; exemplum litterarum in quo erat illas undecim esse legiones Cic. Fam. 6, 18, 2, la copie d'une lettre dans laquelle il y avait que ces légions étaient au nombre de onze ; multum sunt in venationibus Cæs. G. 4, 1, 8, ils s'adonnent beaucoup à la chasse || minimum est in aliquo Cic. Læl. 29, il y a fort peu de ressource dans qqn, qqn a fort peu de valeur, de mérite, etc., cf. Cic. de Or. 1, 123 ; 2, 122 ; 2, 313, etc. ; totum in eo est, ut Cic. Q. 3, 1, 1, tout, l'important consiste en ceci, que... || in ore sunt omnia Cic. de Or. 3, 221, tout repose sur, dépend de l'expression du visage, cf. Cic. de Or. 2, 215 ; vocis bonitas non est in nobis Cic. Or. 59, la bonne qualité de la voix ne dépend pas de nous : valentes imbecilline simus, non est id in nobis Cic. Fato 9, notre force, notre faiblesse ne dépendent pas de nous ; in his duobus tota causa est Cic. Verr. 2, 5, 110, la cause roule tout entière sur ces deux hommes || esse in ære alieno Cic. Verr. 2, 4, 11 ; in servitute Cic. Clu. 21 ; in odio Cic. Att. 2, 22, 1, être endetté, esclave, détesté ; d) esse ab aliquo Cic. de Or. 2, 160, se tenir du côté de qqn, être partisan de, tenant de qqn ; judicia pro hoc sunt Cic. Clu. 88, des arrêts se trouvent pour lui, en sa faveur ; creticus est ex longa et brevi et longa Cic. de Or. 3, 183, le crétique se compose d'une longue, d'une brève et d'une longue : liber qui est de animo Cic. Tusc. 1, 24, le livre qui traite de l'âme, cf. Cic. Tusc. 3, 8 ; 4, 72 ; e) [avec sic, ita] se trouver de telle, telle manière ; v. ces mots ; sic est vulgus Cic. Com. 29, telle est la nature de la foule ; [avec adv. attribut, sans sujet] : bene, male est, cela va bien, mal, v. bene, male ; ita est, il en est ainsi ; ut nunc quidem est Cic. Att. 15, 15, 3, du moins au train actuel des choses 3 être réellement : a) est, ut dicis Cic. Fin. 3, 19, c'est bien comme tu dis ; sunt ista Cic. Læl. 6, tu dis vrai ; b) formules : esto ; verum esto Cic. Cæcil. 47 ; Fin. 2, 75, soit ; mais admettons ; c) est, ut subj., il est réel que, il arrive vraiment que : Ter. Phorm. 270 ; 925 ; Hec. 558 ; Cic. Or. 199 ; Cæl. 48 ; Div. 1, 128 ; Hor. Ep. 1, 12, 2 ; futurum esse ut Cæs. G. 1, 31, 11, [il disait] qu'il arriverait que || il y a lieu de : Cic. Mil. 35 ; Cæl. 14 ; Plin. 18, 3 ; d) est ubi, est cum, est quod, est cur, v. ubi, cum, quod, cur ; e) [avec inf.] il est possible de : Pl. Truc. 501 ; Ter. Ad. 828 ; Haut. 192 ; Virg. G. 4, 447 ; En. 6, 596 ; Hor. Ep. 1, 1, 32 ; S. 1, 2, 79 ; 2, 5, 103 ; Tib. 4, 3, 3 ; f) in eo res est, ut Liv. 8, 27, 3, ou in eo est, ut Liv. 2, 17, 5, les choses en sont au point que, [d'où] être sur le point de 4 [avec dat.] appartenir à, s'appliquer à : ei morbo nomen est avaritia Cic. Tusc. 4, 24, ce mal a nom cupidité ; huic spes nulla est Cic. Verr. 2, 3, 168, cet homme n'a aucun espoir ; eis militiæ vacatio est Cic. Phil. 5, 53, ils ont l'exemption du service militaire ; terminus nullus falso est Sen. Ep. 16, 9, il n'y a pas de limite à l'erreur ; est populo Romano omne certamen cum percussore Cic. Phil. 4, 15, le peuple romain n'a plus à combattre qu'un assassin ; cum eo mihi omnia sunt Cic. Fam. 13, 1, 2, entre lui et moi il y a toute sympathie ; nihil est mihi cum eo Cic. Phil. 2, 77, je n'ai rien à faire avec lui.

II verbe copulatif, 1 [avec un attribut] : et præclara res est et sumus otiosi Cic. Læl. 17, d'abord le sujet est beau, puis nous sommes de loisir ; nos numerus sumus Hor. Ep. 1, 2, 27, nous, nous sommes le nombre, la foule ; aliquid sum Cic. Fam. 6, 18, 4, je suis qqch. || [infin. sujet et attribut] : recte loqui putabat esse inusitate loqui Cic. Br. 260, il croyait que bien parler, c'est parler en sortant de l'usage || [tour] hoc est, id est, c'est-à-dire : Cic. Br. 172 ; Læl. 97, etc. || [ellipse de esse avec volo] : se Atticos volunt Cic. Opt. 15, ils veulent être des orateurs attiques, cf. Cic. Fin. 5, 13 ; Br. 206 ; Off. 2, 78 ; [avec cupio] Cic. Phil. 2, 19 ; [avec commemini] Cic. Tusc. 1, 13 || ellipse de esse très ordin. à l'inf. fut., à l'inf. pf. passif, avec l'adj. verbal 2 avec gén. a) [gén. d'espèce, emploi arch.] quid illuc est... hominum Pl. Rud. 148, quelle espèce d'hommes est-ce là ? quid hoc hominis ? quelle sorte d'homme est-ce là ? quid illuc hominis est ? Ter. Eun. 833, quelle sorte d'homme est-ce là ? quid tu hominis es ? Ter. Haut. 848, quel genre d'homme es-tu ? cf. Eun. 237 ; b) [gén. possessif] : quid hoc sit hominis ? Pl. Amph. 576, m.-à-m. quoi d'un homme cela peut-il être = se peut-il que cela soit d'un homme ? serait-ce humainement possible ? (v. Gaffiot, 1905, p. 148) ; dempsi metum omnem ; hæc magis sunt hominis Ter. Ad. 736, je lui ai enlevé toute crainte ; voilà qui est plutôt d'un homme ; ii, quorum summa est auctoritas Cic. Rep. 1, 12, ceux qui ont le plus grand prestige ; temeritas est florentis ætatis Cic. CM 20, la témérité appartient à, est le propre de l'âge dans sa fleur, cf. Cæs. G. 1, 41, 3 ; Pompei totus sum Cic. Fam. 2, 13, 2, je suis tout entier à Pompée ; Ptolemæus propter ætatem alieni arbitrii erat Liv. 42, 29, 7, Ptolémée à cause de son jeune âge était sous la dépendance d'autrui ; hominum, non causarum toti erant Liv. 3, 36, 7, ils étaient entièrement dévoués aux personnes, non aux causes, cf. Liv. 6, 14, 9 ; Æmilius, cujus tum fasces erant Liv. 8, 12, 13, Æmilius, qui avait alors les faisceaux, alors maître des... || [suivi d'un inf.] c'est le propre de, il appartient à, c'est le fait de, le devoir de : sapientis est explicare Cic. de Or. 2, 333, c'est le fait du sage de développer, cf. Cic. Off. 1, 122, etc. ; id ipsum est summi oratoris summum oratorem populo videri Cic. Br. 186, c'est précisément le privilège du grand orateur, d'être un grand orateur aux yeux du peuple ; non est gravitatis tuæ ferre... Cic. Fam. 5, 16, 5, il n'est pas digne de ta gravité de supporter... ; est tuum videre Cic. Mur. 83, il t'appartient de voir || [qqf. suivi de ut] : est miserorum ut... sint Pl. Capt. 583, c'est le propre des malheureux d'être... ; moris non est Græcorum, ut Cic. Verr. 2, 1, 66, il n'est pas dans les habitudes des Grecs que, cf. Cæs. G. 4, 5, 2 ; c) [gén. de qualité] : nullius animi, nullius consilii fui Cic. Sest. 36, j'ai manqué de fermeté, de sagesse ; virtus tantarum virium non est, ut Cic. Tusc. 5, 2, la vertu n'a pas assez de force pour ; (jumenta) summi ut sint laboris, efficiunt Cæs. G. 4, 2, 2, ils arrivent à former des chevaux très durs à la fatigue, cf. Cic. Mur. 34 ; res est magni laboris Cic. de Or. 1, 150, la chose est très pénible || [avec gén. de l'adj. verbal] : quæ res evertendæ rei publicæ solent esse Cic. Verr. 2, 2, 132, choses qui d'habitude ont pour propriété de ruiner un État ; regium imperium, quod initio conservandæ libertatis fuerat Sall. C. 6, 7, le pouvoir royal qui avait été au début un conservateur de la liberté, cf. Liv. 3, 31, 7 ; 27, 9, 12 ; 38, 51, 8 ; d) [gén. de prix] : frumentum tanti fuit, quanti Cic. Verr. 2, 3, 194, le blé fut au prix que ; ager pluris est Cic. Com. 33, le champ vaut plus ; parvi sunt foris arma, nisi Cic. Off. 1, 76, les armes ont peu de poids au-dehors à moins que ; quod est mille denarium Cic. Off. 3, 92, ce qui vaut mille deniers, cf. Cic. Verr. 2, 1, 140 3 [avec abl. de prix] : Liv. 29, 37, 4 || [de qualité] : tenuissima valetudine esse Cæs. G. 5, 40, 7, avoir une très faible santé ; esse hebeti ingenio Cic. Tusc. 5, 45, avoir une intelligence émoussée ; bono animo sint tui Cic. Fam. 6, 18, 1, que tes amis soient rassurés ; eodem jure esse Cic. Rep. 1, 67, avoir les mêmes droits ; superciliis semper est rasis Cic. Com. 20, il a les sourcils toujours rasés 4 avec dat. ou ad : magno est documento homines scire... quod Cic. CM 78, une grande preuve que les hommes savent... c'est que ; solvendo esse Cic. Phil. 2, 4, être solvable ; oneri ferendo esse Liv. 2, 9, 6, être capable de supporter le fardeau ; res impedimento fuit ad... Liv. 4, 13, 2, la chose fut un obstacle à... || res quæ sunt ad incendia Cæs. *C. 3, 101, 2, les choses qui servent à incendier ; valvæ, quæ ad ornandum templum erant maxime Cic. Verr. 2, 4, 124, des portes qui étaient surtout destinées à orner le temple 5 [tour des deux datifs] : civitas prædæ tibi et quæstui fuit Cic. Verr. 2, 3, 85, la cité fut pour toi une proie et une source de profits ; ei, quibus occidi patrem Roscii bono fuit Cic. Amer. 13, ceux qui avaient avantage à ce que le père de Roscius fût tué ; ludibrio esse populi Romani nomen piratico myoparoni ! Cic. Verr. 2, 5, 100, le nom du peuple romain être le jouet d'une barque de pirates ! → formes arch. : esum = sum Varro L. 9, 100 ; essis = es Acc. d. Non. 200, 30 ; escit = erit XII T. d. Gell. 20, 1, 25 ; Lucr. 1, 619 ; escunt = erunt Cic. Leg. 2, 60 || pf. fuvimus Enn. d. Cic. de Or. 3, 168 ; fuveit CIL 1, 1297 || subj. prés. siem, sies, siet, sient Pl. Amph. 57 ; 924 ; 58 ; Lucr. 3, 101 ; Pl. Amph. 209 ; etc.; fuam, fuas, fuat, fuant Pl. Bacch. 156 ; Andr. Tr. 21 ; Pl. Amph. 985 ; Bacch. 1033 ; etc. || part. prés. ens employé par Cæs. selon Prisc. Gramm. 18, 75.