Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: taceo

taceo tăcĕō, cŭī, cĭtum, ēre, 1 intr., a) se taire, garder le silence : tacendo loqui videbantur Cic. Sest. 40, en gardant le silence ils semblaient parler ; nobis tacentibus Cic. Ac. 2, 101, sans que nous parlions ; de aliqua re tacere Cic. Verr. 1, 1, 27, garder le silence sur qqch. ; [pass. imp.] in aliqua re de se taceri vult Cic. Agr. 3, 4, il veut que le silence soit gardé sur son compte à propos de qqch. ; b) = silere, être silencieux, calme : Virg. En. 4, 525 ; Tib. 2, 4, 34 ; Ov. H. 15, 198 ; Tac. H. 3, 85 2 tr., taire, ne point dire, ne pas parler de : [acc. de pron. n.] quod tacui et tacendum putavi Cic. de Or. 1, 119, ce que j'ai tu et cru devoir taire || [poét.] aliquem tacere Virg. G. 4, 123, ne pas parler de qqn ; cf. Ov. M. 13, 177 || dicenda tacenda loqui Hor. Ep. 1, 7, 72, parler à tort et à travers.