Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tempus

tempus,¹ 1 tempŭs, ŏris, n. (cf. τέμνω), 1 division de la durée, moment, instant, temps : ad extremum tempus diei Cic. de Or. 1, 26, jusqu'à la dernière heure du jour, cf. Cæs. G. 7, 11, 5 ; matutina tempora Cic. Fam. 7, 1, 1, les heures matinales ; in singula diei tempora Cæs. G. 7, 16, 2, pour chaque moment de la journée, heure par heure ; nocturna tempora Cæs. G. 5, 11, 6, les heures de la nuit ; tempus anni Cic. Verr. 2, 4, 107, moment de l'année, saison, cf. Cæs. G. 1, 54, 2 ; 7, 8, 2 ; hibernum tempus anni Cic. Rep. 1, 18, l'hiver || intervalle de temps, période : longo post tempore Virg. B. 1, 67, un long temps après ; longis temporibus ante Cic. Rep. 2, 59, longtemps avant ; notatis temporibus Cic. Or. 120, en marquant les dates des événements ; conservatis temporibus Cic. Or. 120, inversions dans le Gaffiot, référence contrôlée par CC en observant l'ordre chronologique ; a primis temporibus ætatis Cic. Tusc. 5, 5, dès les premières années, cf. Cic. Fam. 4, 3, 3 ; 6, 12, 4 2 le temps [en général] : mihi omne tempus est ad meos libros vacuum Cic. Rep. 1, 14, je dispose de tout mon temps pour mes livres ; erit, erit illud profecto tempus, cum Cic. Mil. 69, il viendra, il viendra, j'en suis sûr, ce temps où ; unum atque idem erat tempus, cum Cic. Fl. 61, c'était juste le même moment où ; nascendi tempus Cic. Div. 2, 95, l'époque de la naissance ; tempus committendi prœlii Cæs. G. 2, 19, 6, le moment d'engager le combat ; dare tempus exponendi Cic. Fam. 1, 9, 3, donner le temps d'exposer ; in reliquum tempus Cic. Agr. 1, 13, pour le (en vue du) reste du temps, pour la suite ; uno tempore Cic. Verr. 2, 4, 93, en même temps, du même coup, cf. Cæs. G. 3, 14, 7 ; illis temporibus Cic. Læl. 5 ; temporibus illis Cic. Arch. 6, en ce temps-là ; quibusdam temporibus Cic. Rep. 1, 43 ; certis temporibus Cic. Rep. 1, 23, à certaines époques, à des époques fixes || ex quo tempore Cic. Fam. 3, 4, 2, depuis l'époque où ; id temporis Cic. Cat. 1, 10, à cette époque ; per idem tempus Cic. Br. 286, dans la même période ; vere an secus, nihil ad hoc tempus Cic. de Or. 3, 66, sont-ils dans le vrai ou non, cela n'importe pas en ce moment ; quorum consilium quale fuerit, nihil sane ad hoc tempus Cic. de Or. 2, 5, comment qualifier le système qu'ils avaient adopté ? ce n'est pas du tout le moment de le chercher ; quando id faciat... nihil ad hoc tempus Cic. Or. 117, quand faut-il qu'il le fasse ? ce n'est pas maintenant le moment de m'en occuper 3 époque favorable, occasion : tempus habes tale, quale... Cic. Phil. 7, 27, tu as une occasion comme... || tempus est avec inf. Cic. Top. 5, il est temps de, cf. Cic. de Or. 2, 181, ou avec prop. inf. Cic. Tusc. 1, 99, ou avec ut Apul. M. 8, 13 || tempus ad te adeundi capere Cic. Fam. 11, 16, 1, saisir l'occasion de t'aborder ; tempore capto Liv. 26, 12, 15, ayant saisi le moment propice ; datum tempus, in quo amorem experirer tuum Cic. Att. 16, 16, 10, une occasion fournie d'éprouver ton amitié ; neque dimisi tempus Cic. de Or. 2, 89, et je n'ai pas laissé perdre l'occasion ; cessit e vita suo magis quam suorum civium tempore Cic. Br. 4, il a quitté la vie à une heure plus opportune pour lui que pour ses concitoyens, cf. Cic. Verr. 2, 4, 64 4 circonstance, conjoncture, situation : alienissimo rei publicæ tempore Cic. Br. 2, dans les circonstances politiques les plus défavorables ; nostræ civitatis temporibus optimis Cic. Cæcil. 66, aux temps les meilleurs de notre cité ; inclinatio temporis Cic. Agr. 2, 80, un changement de circonstances ; consilia temporum sunt Cic. Att. 14, 20, 4, les résolutions dépendent des conjonctures ; temporis causa Cic. Tusc. 4, 8, sous l'influence des circonstances, en tenant compte des circonstances, cf. Cic. Fl. 36 ; 37 ; Q. 1, 1, 31 ; tempori cedere Cic. Fam. 4, 9, 2, se plier aux circonstances || [en part. au sing. ou pl.] circonstances critiques, difficiles : Cic. Arch. 12 ; Mil. 100 ; Verr. 2, 4, 61 ; Cat. 1, 22 ; tuum tempus Cic. Fam. 6, 14, 2, ta situation (malheureuse) ; meum tempus Cic. Fam. 1, 9, 23, ma situation malheureuse, la période malheureuse de mon existence [en parl. de son exil] ; summo rei publicæ tempore Cic. Phil. 5, 46, dans les circonstances politiques les plus critiques ; omne meum tempus amicorum temporibus transmittendum putavi Cic. Pomp. 1, j'ai cru devoir consacrer tous mes instants aux intérêts de mes amis en péril ; extremis rei publicæ temporibus Cic. Rab. perd. 4, dans les circonstances politiques les plus critiques 5 temps prosodique, mesure, quantité : Cic. Or. 194 ; Hor. S. 1, 4, 58 ; Quint. 9, 4, 46 6 [gramm.] temps d'un verbe : Varro L. 9, 32 ; etc.; Quint. 1, 5, 47, etc. 7 expressions adverbiales : a) tempore, en temps opportun : si tempore fit (jocus) Cic. Off. 1, 104, si la plaisanterie est opportune, cf. Cic. Mil. 41 ; Fam. 7, 18, 1, v. tempori et temperi ; b) in tempore, en temps opportun, au bon moment : non adfuere in tempore Liv. 24, 17, 5, ils ne furent pas présents au moment opportun, cf. Ter. Haut. 364 ; Liv. 33, 6, 2 ; in ipso tempore Pl. Pœn. 1138 ; Ter. Andr. 532 ; in tempore ipso Ter. Andr. 974 ; Pl. Cist. 670, juste à point, juste au bon moment ; c) in tempus, pour un temps, temporairement : Tac. Ann. 14, 20 || in omne tempus Cic. Fam. 5, 15, 1, pour toujours, à jamais, cf. in perpetuum ; d) ad tempus Cic. Fin. 5, 1 ; Att. 13, 45, 2, au moment fixé, voulu ; [ou] suivant les circonstances : Cic. Fam. 10, 9, 3 ; [ou] pour un temps, momentanément : Cic. Off. 1, 27 ; Læl. 53 ; cf. ad exiguum tempus Cic. CM 74, pour peu de temps ; e) ante tempus Cic. Læl. 11 ; Tusc. 1, 93, avant le temps, prématurément ; f) ex tempore, sur-le-champ : ex tempore dicere aliquid Cic. Arch. 18, improviser qqch., cf. Cic. de Or. 3, 194, [ou] d'après les circonstances, en s'inspirant du moment : Cic. Off. 2, 33 ; Fl. 36 ; Fam. 12, 19, 2 ; g) pro tempore Cæs. G. 5, 8, 1, conformément aux circonstances [en raison des circonstances : Sall. J. 49, 6] ; h) per tempus Pl. Truc. 188, à temps, opportunément, cf. Pl. Men. 139 ; Ter. Andr. 783. → tempus comporte aussi un thème en -es, cf. temperi, tempestus, etc.