Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: terra

terra,¹ 1 terra, æ, f., 1 la terre, le globe terrestre : Cic. Nat. 2, 98 ; Tusc. 1, 40 ; de Or. 3, 178 ; etc. 2 la terre [en tant que matière, élément] : ut eorum ossa terra non tangat Cic. Amer. 72, sans que la terre soit en contact avec leurs os ; terræ filius Cic. Att. 1, 13, 4, un fils de la terre, un homme inconnu 3 la terre, la surface de la terre, le sol : terræ motus Cic. Div. 1, 35, tremblement de terre ; tollere saxa de terra Cic. Cæc. 60, ramasser des pierres par terre ; accidere ad terram Pl. Pœn. 485, tomber par terre ; dare ad terram Pl. Capt. 797, jeter par terre || [poét. dat.] terræ defigitur arbos Virg. G. 2, 290, l'arbre est planté en terre, cf. Virg. En. 11, 87 || ex terra sucum trahere Cic. Nat. 2, 120, tirer sa sève de la terre, du sol 4 terre, continent [opp. à la mer et au ciel] : terra marique Cic. Pomp. 56, par terre et par mer ; et terra et mari Cic. Mur. 33, à la fois sur terre et sur mer ; iter terra petere Cic. Planc. 96, faire route par terre, cf. Liv. 31, 16, 3 ; ex magna jactatione terram videre Cic. Mur. 4, après avoir été longuement ballotté sur les flots, apercevoir la terre || pl., sub terras penetrare Cic. Verr. 2, 4, 107, pénétrer sous terre [dans les enfers] ; in terris Cic. Phil. 2, 48, sur terre = dans le monde, ici-bas, cf. Cic. Phil. 2, 50 ; 57 ; Cæl. 12 ; Agr. 2, 62, [cf. le sing. d. Pl. Bacch. 1170 ; Cist. 659 ; Mil. 56 ; 313 ; Pœn. 1270 ; Ps. 351] ; orbis terrarum Cic. Agr. 2, 33, etc., le monde, l'univers, et orbis terræ Cic. Phil. 8, 10 ; Domo 110 ; Sulla 33 ; Cat. 1, 3 ; 1, 9 ; Off. 2, 27, etc. ; ubi terrarum Cic. Att. 5, 10, 4, à quel endroit du monde, cf. Cic. Verr. 2, 5, 143 ; Phil. 2, 113 5 pays, contrée : in hac terra Cic. Læl. 13, dans ce pays, cf. Cic. Verr. 2, 4, 106 ; in ceteris terris Cic. Sest. 65, dans les autres contrées (pays) ; terra Gallia Cæs. G. 1, 30, 2, la Gaule ; terra Italia Liv. 29, 10, 5, la terre d'Italie, l'Italie, cf. Liv. 30, 32, 6 ; 29, 23, 10 ; 38, 58, 5 ; abire in aliquas terras Cic. Cat. 1, 20, s'en aller dans quelque autre pays, cf. Cic. Rep. 2, 9 ; Nat. 2, 42 ; Verr. 2, 3, 47 ; Cæs. G. 7, 77, etc. → gén. arch. terrāī Lucr. 1, 212 ; 1, 251, etc. ; terras Næv. d. Prisc. Gramm. 6, 6 || forme tera Varro L. 5, 21.