Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: testor

testor testor, ātus sum, ārī (testis 1), tr., 1 [abst] déposer comme témoin, témoigner : Ov. P. 4, 15, 11 ; Quint. 11, 3, 172 || [avec acc.] attester, témoigner de : alicujus furtum Cic. Verr. 2, 3, 168, attester le vol de qqn, cf. Cic. Nat. 2, 138 || [surtout avec prop. inf.] témoigner que, attester que, affirmer que : Cic. Div. 1, 132 ; Clu. 23 ; Quinct. 66 ; Mur. 78 ; sæpe hoc testandum est Cic. Or. 227, il faut souvent l'attester || [avec sens pass. au pf. ou au part.] prouver, démontrer : (venæ, arteriæ) toto corpore intextæ vim quandam incredibilem... operis testantur Cic. Nat. 2, 138 (les veines, les artères) entrelacées par tout le corps prouvent la nature vraiment incroyable de cette œuvre...; nisi pecunia esset... testata, cui data esset Cic. Fam. 5, 20, 5, si l'on n'avait prouvé... à qui l'argent fut donné, cf. Fl. 26 ; Quint. 2, 15, 8 ; 2, 17, 2 ; 8, pr. 20 2 prendre à témoin, attester, qqn, qqch. : deos, aliquem Cic. Clu. 194 ; Fin. 2, 66, prendre à témoin les dieux, qqn || [avec prop. inf.] : vos testor me defendere... Cic. Sulla 86, je vous prends à témoin que je défends, cf. Cic. Phil. 2, 28 ; Rab. perd. 30 ; Cæc. 83 || [avec un pron. n.] : hoc vos testor Cic. Sulla 35, je vous prends à témoin de ceci, cf. Ter. Hec. 476 || aliquem de aliqua re Cic. Clu. 194, attester qqn au sujet de qqch., cf. Cic. Sest. 45 || [avec interr. ind.] : testabor deos hominesque quid sentiam Cic. Phil. 7, 20, je prendrai les dieux et les hommes à témoin de mes sentiments 3 tester, faire son testament : Cic. Inv. 2, 62 ; Liv. 1, 34, 3 ; Quint. 7, 6, 10 || [avec prop. inf.] déclarer par testament que : Quint. 7, 4, 20 || [poét.] : tabulæ testatæ Catul. 68, 122, tablettes testamentaires, testament.