Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: trado

trado trādō (trānsdō), dĭdi, dĭtum, ĕre, tr., 1 faire passer à un autre, transmettre, remettre : quæ acceperant, tradere Cic. Verr. 2, 4, 140, faire la remise [aux suivants] des objets qu'ils avaient reçus en garde ; poculum alicui Cic. Tusc. 1, 96, faire passer la coupe à qqn ; alicui hereditatem Cic. Off. 1, 121 ; Verr. 2, 2, 59, transmettre à qqn un héritage ; alicui omnia bona utenda ac possidenda Cic. Verr. 2, 2, 46, transmettre à qqn [par testament] la jouissance et la possession de tous ses biens || filiam suam alicui Tac. Ann. 4, 40, donner sa fille en mariage à qqn ; per manus traditæ glæbæ Cæs. G. 7, 25, 2, glèbes passées de mains en mains, cf. Cæs. C. 1, 68 2 [fig.] remettre : a) confier : aliquem alicui Cic. Fam. 7, 17, 2 ; Cæs. G. 7, 39, confier (recommander) qqn à qqn ; totum hominem tibi ita trado « de manu ut aiunt, in manum » Cic. Fam. 7, 5, 3, je te le confie totalement, comme on dit, de la main à la main ; obsides Æduis custodiendos Cæs. G. 6, 4, confier aux Éduens la garde des otages, cf. Cic. Tusc. 3, 13 ; te in disciplinam meam tradideras Cic. Phil. 2, 3, tu t'étais mis sous ma discipline, ma direction || imperium navium legato populi Romani ademisti, Syracusano tradidisti Cic. Verr. 2, 5, 137, tu as enlevé à un légat du peuple romain le commandement des navires et tu l'as confié à un Syracusain ; cui res publica traditur sustinenda Cic. Mur. 3, à qui est confié le soin de soutenir l'État ; aliquid memoriæ Cic. Rep. 6, 10, confier qqch. à sa mémoire ; b) livrer : obsides, arma Cæs. G. 1, 28, livrer des otages, ses armes ; alicui liberam possessionem Galliæ Cæs. G. 1, 44, 13, abandonner à qqn la libre possession de la Gaule ; aliquem adversariis ad supplicium Cæs. C. 1, 76, 1, livrer qqn à ses adversaires pour être supplicié ; servum in custodiam, in pistrinum Cic. Q. 1, 2, 14, livrer un esclave pour être emprisonné, faire emprisonner un esclave, le faire envoyer dans un moulin ; alicui imperium Cæs. G. 6, 8, 9, livrer, remettre à qqn le pouvoir || [poét.] metus tradam... portare ventis Hor. O. 1, 26, 2, je confierai aux vents la mission d'emporter les craintes... ; c) abandonner, laisser à la merci : alicujus audaciæ socios Cic. Verr. 2, 3, 24, abandonner les alliés à l'audace de qqn, cf. Cic. Clu. 195 ; Domo 113 ; feris populandas terras Ov. M. 1, 249, abandonner la terre aux ravages des animaux ; d) [av. le réfléchi] se donner, se livrer, s'adonner : se quieti Cic. Div. 1, 61, se livrer au sommeil, cf. Cic. Læl. 86 ; se in studium Cic. Inv. 1, 4, se donner à une étude || se totum Philoni Cic. Br. 306, se donner tout entier à Philon [être tout à ses leçons] 3 transmettre oralement ou par écrit : signa, qualia permulta historia tradidit Cic. Div. 1, 121, des signes, comme l'histoire nous en a transmis en très grand nombre ; pugnæ memoriam posteris tradere Liv. 8, 10, 8, transmettre à la postérité le souvenir d'un combat ; ita nobis majores nostri tradiderunt Cic. Nat. 3, 9, telle est la tradition qui nous vient de nos ancêtres : nobis poetæ tradiderunt [avec prop. inf.] Cic. Amer. 66, les poètes nous ont transmis la tradition que, cf. Liv. 1, 31, 8 ; Plin. 10, 71 || [surtout au passif pers. ou impers.] on raconte, on rapporte : Aristides unus omnium justissimus fuisse traditur Cic. Sest. 141, Aristide fut par excellence le plus juste de tous les hommes, suivant la tradition, cf. Cic. Amer. 70 ; Tusc. 5, 7 ; utrumque traditur Liv. 9, 28, 5, les deux versions (traditions) existent, cf. Liv. 2, 8, 8 ; sic est traditum Cic. Leg. 1, 3, telle est la tradition ; eodem modo de utraque re traditum nobis est Cic. Cæc. 96, sur les deux points la tradition [de droit] qui nous a été transmise est la même ; traditum est avec prop. inf. Cic. Tusc. 1, 5, la tradition est que, on rapporte que, cf. Cic. Br. 204 ; de même traditur memoriæ Liv. 5, 21, 16, et traditur seul Liv. 1, 55, 3 4 transmettre, enseigner : præcepta dicendi Cic. de Or. 1, 84, enseigner l'art de parler, cf. Cic. Ac. 2, 92 ; Div. 2, 1 ; Fin. 1, 14 ; etc.; Cæs. G. 7, 22, 1 ; (culpa) tradentis est Quint. 3, 6, 59, (la faute) en est au maître.