Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: traho

traho trăhō, trāxī, tractum, ĕre, tr.

I [idée de tirer] : 1 tirer : plaustra Virg. G. 3, 536, tirer un char ; in se ferrum Plin. 36, 146, tirer à soi le fer (attirer) ; naves in saxa Virg. En. 3, 425, tirer, attirer les vaisseaux sur les rochers ; aliquem pedibus Cic. Fam. 7, 32, 2, tirer qqn par les pieds || tirer la laine en filant : Varr. d. Non. 545, 12 ; Ov. 14, 265 ; [d'où] filer : Hor. O. 2, 18, 8 ; Juv. 2, 54 2 [fig.] a) tirer = solliciter, attirer : trahimur studio laudis Cic. Arch. 16, l'amour de la gloire nous tire, nous sollicite : trahit sua quemque voluptas Virg. B. 2, 65, chacun subit l'attrait de son propre plaisir || aliis ad regem trahentibus civitatem, aliis ad Romanos Liv. 42, 44, 3, les uns tirant la cité du côté du roi, les autres du côté des Romains ; ad Pœnos rem trahere Liv. 24, 2, 8, tirer les affaire du côté des Carthaginois = pousser à l'alliance carthaginoise, cf. Liv. 24, 28, 4 ; 32, 19, 2 ; b) in se crimen Ov. M. 10, 68, tirer à soi, chercher à prendre sur soi une accusation ; captæ decus Nolæ ad consulem Liv. 9, 28, 6, tirer vers le consul, faire revenir au consul la gloire de la prise de Nole ; c) tirer dans tel, tel sens = interpréter : omnia non bene consulta in virtutem trahebantur Sall. J. 92, 2, toutes les imprudences étaient mises au compte du courage ; aliquid in religionem trahere Liv. 5, 23, 6, concevoir des scrupules religieux à propos de qqch. ; ornatum alicujus in superbiam Tac. H. 2, 20, voir dans la tenue de qqn une marque d'orgueil ; fortuita ad culpam Tac. Ann. 4, 64, chercher des responsables à un accident ; cuncta in deterius Tac. Ann. 1, 62, interpréter tout à mal.

II [idée de traîner] : 1 a) traîner : Hectora Cic. Tusc. 1, 105, traîner Hector ; vinctus trahebatur Cæs. G. 1, 53, 5, il était traîné chargé de chaînes, cf. Cic. Phil. 11, 5 ; Virg. En. 2, 403 ; Ov. M. 12, 591 ; aliquem ad prætorem Pl. Pœn. 790, traîner qqn devant le préteur ; b) [fig.] entraîner : aliquem secum in eamdem calamitatem Cic. Pomp. 19, entraîner qqn avec soi dans le même malheur ; aliquem in suam sententiam Liv. 5, 25, 1, gagner qqn à son opinion ; ab incepto aliquem Sall. C. 7, 7, entraîner qqn loin de son propos, cf. Cic. Br. 232 ; c) tirailler : curæ meum animum divorsæ trahunt Ter. Andr. 260, les soucis me tiraillent en sens contraire ; pecuniam Sall. C. 20, 12, tirailler sa fortune ; ut alius in aliam partem mente atque animo traheretur, quid... accideret Cæs. C. 1, 21, 6, en sorte que, ayant l'esprit et le cœur tiraillés l'un dans un sens l'autre dans un autre, ils se demandaient ce qui arriverait... ; animis trahebant avec prop. inf. Sall. J. 84, 4, ils tournaient et retournaient dans leur esprit cette idée que ; trahere cum animo suo omitteretne... an Sall. J. 93, 1, remuer dans son esprit la question de savoir s'il devait laisser de côté... ou... 2 traîner avec soi : saxa ingentia fluctus trahunt Sall. J. 78, 3, les flots charrient d'énormes pierres ; parvos liberos Curt. 3, 13, 12, traîner avec soi ses enfants en bas âge, cf. Curt. 5, 5, 15 || [avec violence] prædam ex agris Liv. 25, 14, 11, emmener du butin des campagnes ; de aliquo trahere spolia Cic. Balbo 54, emporter les dépouilles de qqn ; [abst] trahere Sall. C. 11, 4, emporter de force, cf. Sall. J. 41, 5 3 traîner derrière soi : vestem per pulpita Hor. P. 215, traîner sa robe sur la scène ; gravem spoliis multarum urbium exercitum Liv. 30, 9, 10, traîner derrière soi une armée appesantie par le butin conquis sur de nombreuses villes, cf. Liv. 6, 3, 4 ; 45, 2, 3 || traîner avec peine : genua ægra Virg. En. 5, 468, traîner ses genoux malades = se traîner sur ses genoux épuisés || laisser traîner : (dicito) nullum vacuum tractum esse remum Cic. Verr. 2, 5, 135, (dis) que pas une rame n'a traîné au fil de l'eau sans rameur 4 a) tirer à soi, entraîner à soi : te quoque, Luna, traho Ov. M. 7, 207, toi aussi, Lune, je te fais venir ; navigium aquam trahit Sen. Ira 2, 10, 8, le navire fait eau ; b) auras ore Ov. M. 2, 230, aspirer l'air ; spiritum Col. Rust. 6, 9, 3, respirer, cf. Curt. 3, 6, 10 ; Sen. Ira 3, 43, 4 ; ou animam Liv. 3, 6, 8 ; 4, 12, 11 ; 42, 23, 10 ; Tac. Ann. 1, 42 ; c) amnem gutture Ov. M. 15, 330, absorber de l'eau ; pocula arente fauce Hor. Epo. 14, 4, humer des coupes d'un gosier desséché ; stirpes e terra sucum trahunt Cic. Nat. 2, 120, les racines tirent la sève du sol ; d) mille varios colores Virg. En. 4, 701, prendre mille couleurs diverses, cf. Ov. M. 2, 236 ; 14, 393 ; lapidis figuram Ov. M. 3, 399, prendre la figure d'une pierre, devenir une pierre ; e) legio Martia, quæ a deo traxit nomen Cic. Phil. 4, 5, la légion de Mars, qui a tiré son nom d'un dieu, cf. Cic. Phil. 3, 16 ; Ov. M. 4, 291 ; facetiæ ubi multum ex vero traxere Tac. Ann. 15, 68, quand les plaisanteries (tirent) tiennent beaucoup de la vérité, cf. Tac. G. 46, 2 ; molestiam ex pernicie rei publicæ trahere Cic. Fam. 4, 3, 1, concevoir du chagrin de la déchéance de l'État ; volo omnem quæ ad dicendum trahi possit loquendi rationem esse notam Cic. Or. 114, je veux que l'orateur connaisse dans l'art de parler tout ce qui peut s'en tirer pour servir à l'éloquence 5 extraire : a) ex puteis aquam Cic. Nat. 2, 25, tirer de l'eau des puits ; ferrum e corpore ou de corpore Ov. F. 5, 399 ; M. 5, 95, retirer un fer du corps de qqn ; [poét.] operum laborem sorte trahere Virg. En. 1, 507, tirer au sort les travaux ; b) vocem a pectore Virg. En. 1, 371, tirer sa voix du fond de sa poitrine ; suspiria Ov. M. 2, 753, exhaler des soupirs ; c) [fig.] faire dériver, faire découler : scio ab isto initio tractum esse sermonem Cic. Br. 21, je sais que c'est bien de ce point-là qu'est partie notre conversation, cf. Cic. Off. 1, 107 ; maxima copia principiorum... ex iis locis trahetur, qui Cic. de Or. 2, 324, pour le plus grand nombre, les exordes... se tireront des sources de développements qui... 6 rassembler ; a) resserrer, contracter : ignis coria et carnem trahit Lucr. 6, 967, le feu resserre le cuir et la chair ; vultum Ov. Am. 2, 2, 33, contracter sa figure, froncer les sourcils ; [abst] opérer une contraction, se contracter : Lucr. 6, 1190 ; b) former par contraction : anguis septem gyros, septena volumina traxit Virg. En. 5, 85, le serpent de son corps ramasse forma sept anneaux, sept replis tortueux 7 [fig.] traîner = allonger : a) verba Sil. 8, 79, traîner sur les mots ; b) traîner en longueur, prolonger : sin trahitur bellum Cic. Att. 10, 8, 2, mais si la guerre traîne en longueur, cf. Sall. J. 23, 2 ; Liv. 5, 10, 7 ; c) prolonger : pugnam aliquandiu Liv. 25, 15, 14, soutenir assez longtemps le combat ; vitam Virg. En. 2, 92, traîner sa vie || [abst] se maintenir, durer : Cels. Med. 2, 8 ; Flor. 4, 2, 12 ; d) différer, retarder : omnia Sall. J. 36, 2, différer tout, cf. Liv. 32, 35, 4 ; 32, 36, 2 ; querentes se trahi a Cæsare Suet. Tib. 31, se plaignant que César traînât leurs affaires en longueur || [abst] Cic. Att. 16, 2, 4 || [poét.] faire en différant : moram Ov. M. 9, 767, en traînant le temps en longueur créer un retard. → inf. pf. sync. traxe Virg. En. 5, 786.