Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tribuo

tribuo tribŭō, bŭī, būtum, ĕre (tribus), tr., 1 sens premier « répartir entre les tribus » [en parl. de l'impôt, cf. Varro L. 5, 180] ; [d'où] répartir, distribuer ; attribuer, accorder, donner : præmia alicui Cæs. C. 3, 4, 5, accorder des récompenses à qqn ; suum cuique Cic. Off. 1, 15, attribuer à chacun ce qui lui revient, cf. Cic. Off. 1, 57 ; Pomp. 52, etc. || [fig.] alicui misericordiam Cic. Mil. 92, accorder à qqn de la pitié ; silentium orationi alicujus tributum Cic. Cæl. 29, silence accordé au discours de qqn 2 accorder, concéder : omnia alicui Cic. Br. 190, accorder tout à qqn, lui concéder le rôle capital ; aliquid valetudini Cic. Tusc. 1, 119, faire une concession à la santé, cf. Cic. CM 63 ; Fam. 4, 1, 2 ; Cæs. G. 6, 1, 4 || [avec ne] : quos ne nominatim tradam, majoribus eorum tribuendum puto Tac. Ann. 14, 14, ne pas les désigner nommément, c'est une concession que je crois devoir faire à leurs ancêtres 3 assigner, attribuer, imputer : aliquid virtuti alicujus Cæs. G. 7, 53, 1, imputer qqch. au courage de qqn, cf. Cæs. C. 3, 73, 5 ; Cic. Fam. 2, 16, 3 ; Att. 3, 4, etc. || avec multum, magnopere, etc. attribuer beaucoup à qqn ou à qqch., faire une large part à, avoir une grande considération pour : alicui plurimum Cic. Ac. 2, 12, faire le plus de cas de qqn ; suæ magnopere virtuti Cæs. G. 1, 13, 5, mettre à très haut prix sa propre valeur || [abst] avoir de la déférence, de la considération pour : Cic. Fam. 13, 9, 2 4 assigner, affecter [un laps de temps à une chose] : Cæs. C. 3, 2 ; 3, 78 ; Cic. Arch. 13 ; Nep. Hann. 13, 2 ; Att. 4, 3 5 distribuer, partager : rem universam in partes Cic. Br. 152, diviser un tout en ses parties, cf. Cic. Or. 16 ; Inv. 1, 107 ; Fin. 2, 17.