Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tuus

tuus tŭus, a, um (tu), 1 ton, tien, ta, tienne : quojus nunc es ? — tuus Pl. Amph. 375, à qui appartiens-tu maintenant ? — à toi ; Hirtius est tuus Cic. Att. 15, 3, 2, Hirtius est tout à toi, t'est tout dévoué ; Panætius tuus Cic. de Or. 1, 45, ton cher Panétius || [pris substt] : a) tui, les tiens [famille, amis, partisans] : Cic. Fam. 13, 16, 3 ; Marc. 21, etc. ; b) tuum, n., ton bien, de tuo, en prenant sur ton bien : Pl. Trin. 328 ; 329 ; pete tuum Cic. Com. 32, demande ce qui t'appartient ; in tuo Cic. Tull. 53, sur ton terrain ; pl., tua Liv. 22, 39, 21, tes affaires, ta conduite ; tua Cic. Phil. 2, 68, tes actes ; tua Cic. Fin. 2, 44, tes idées || tuum es, avec inf., il t'appartient de : Pl. St. 718 ; Ter. Andr. 678 2 qui te convient, qui t'est favorable : tempore tuo Liv. 38, 45, 10, à ton moment, au moment opportun pour toi ; occasio tua Liv. 22, 39, 21, occasion favorable pour toi 3 = ton maître, en possession de toi : expers turbarum semperque tuus Stat. S. 2, 2, 72 (toi) dont l'âme est sans trouble et qui as toujours la pleine possession de toi-même ; tuus (es) Stat. Th. 4, 836, tu n'appartiens qu'à toi, tu ne (relèves) dépends que de toi 4 au lieu du gén. obj. tui : neglegentiā tuā, odio tuo Ter. Phorm. 1016, par indifférence pour toi, par aversion pour toi, cf. Planc. d. Cic. Fam. 10, 24, 1. → tuom = tuorum Pl. Pœn. 1062 || qqf. aux cas obl. fortifié par pte : tuopte Pl. Capt. 371 ; Mil. 605 ; tuapte Pl. Trin. 666 ; [par met] tuismet Apul. Apol. 100.