Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: unus

unus ūnus, a, um, gén. ūnīus, dat. ūnī, 1 adj. numéral, un, une ; a) d'ord. au sing. ou avec le pluriel des subst. qui n'ont pas de sing. : una castra, un camp : [poét.] una excidia Virg. En. 2, 642, un désastre ; b) avec les adj. ordinaux : uno et octogesimo anno mori Cic. CM 13, mourir à quatre-vingt-un ans ; c) avec alter : una ex parte..., altera ex parte Cæs. G. 1, 2, d'un côté..., de l'autre ; unum, alterum, tertium annum quiescere Cic. Clu. 178, se tenir tranquille pendant un, deux, trois ans, cf. Cic. Verr. 2, 4, 66 ; 5, 76 ; philosophandi ratio triplex ; una... altera... Cic. Ac. 1, 19, trois parties dans la philosophie ; la première... la seconde... ; tuæ et unæ et alteræ litteræ Cic. Att. 14, 18, 1, ta première aussi bien que ta seconde lettre ; habetur una atque altera contio Cic. Clu. 77, il est prononcé une première, puis une seconde harangue, cf. Cic. Verr. 2, 3, 227 ; d) unus e ou de civibus, un des citoyens || [le gén. partitif placé après unus] : Varro Men. 167 B ; Liv. 6, 40, 6 ; 22, 42, 4 || [gén. avant] : pastorum unus Liv. 10, 4, 8, un des bergers, cf. Liv. 24, 28, 1 ; 26, 12, 16 ; unus eorum pontium, quos Cæs. G. 7, 35, 2, un des ponts que || [d'ordinaire unus après le relatif] : tres partes quorum una Cæs. G. 1, 1, trois parties dont l'une, cf. Cic. Fin. 4, 5 ; 5, 20 ; Att. 2, 1, 3 ; Verr. 2, 5, 129 ; Fl. 64 2 subst. m. : cum penes unum est omnium summa rerum Cic. Rep. 1, 42, quand l'ensemble du pouvoir est aux mains d'une personne, cf. Cic. Amer. 22 ; Sen. 1, 61 ; (hoc) neque in uno aut altero animadversum est Cic. Mur. 43, cette constatation n'a pas été faite chez une ou deux personnes ; qqf. unus et alter Curt. 5, 7, 4, un ou deux, ou unus atque alter Suet. Claud. 12 || ad unum, jusqu'au dernier, sans exception : adsensi sunt ad unum Cic. Fam. 10, 16, 2, ils approuvèrent jusqu'au dernier, cf. Cic. Q. 3, 2, 2 ; surtout omnes ad unum Cic. Læl. 86, tous jusqu'au dernier || unus de multis Cic. Off. 1, 109, un homme de la foule, le premier venu, ou e multis Cic. Br. 274 ; Tusc. 1, 17 || uno plus, v. plus ; b) subst. n. : unum sustinere pauci possunt, utrumque nemo Cic. Mur. 46, une de ces tâches, un petit nombre seulement peuvent la mener à bien, les deux, personne : unum etiam est, quod me perturbat Cic. Clu. 135, il y a encore une objection qui me trouble, cf. Cic. Off. 3, 26 ; plus uno verum esse non potest Cic. Ac. 2, 147 ; il ne peut y avoir plus d'une vérité || in unum, en un point, en un lieu : in unum conducere Sall. J. 51, 3 ; cogere Liv. 30, 11, 4, rassembler, réunir 3 un même, le même : unius ætatis clarissimi viri Cic. Rep. 1, 13, les hommes les plus illustres d'une même époque ; uno tempore Cic. Clu. 28, en même temps, cf. Cæs. C. 3, 15 ; unis moribus vivunt Cic. Fl. 63, ils vivent avec les mêmes mœurs || una atque eadem causa Cic. Cæc. 59, une seule et même cause, cf. Cic. Div. 2, 97 ; unum atque idem sentire Cic. Cat. 4, 14, avoir une seule et même opinion ; non semper idem est honor, neque uno luna nitet vultu Hor. O. 2, 11, 10, l'éclat ne reste pas toujours le même, et la lune ne brille pas sous un seul visage (aspect) 4 un seul : legio una Cæs. G. 1, 7, une seule légion ; Pompeius plus potest unus quam ceteri omnes Cic. Att. 6, 1, 3, Pompée peut plus à lui seul que tous les autres ; unum hoc definio... Cic. Rep. 1, 1, je me contente de cette affirmation précise, savoir... ; nihil dico præter unum Cic. Sest. 8, je ne dis qu'une seule chose ; unus adhuc fuit cui subj. Cic. Verr. 2, 3, 81, il n'y a eu jusqu'ici qu'un seul homme à qui ; unæ litteræ Cic. Fam. 2, 7, 3, une seule lettre, cf. Cic. Att. 1, 5, 4 ; unis Suebis concedere Cæs. G. 4, 7, le céder uniquement aux Suèves ; unæ quinque minæ Pl. Ps. 54, seulement cinq mines, cf. Bacch. 832 ; Trin. 166. || ille unus ordinis nostri exsultavit Cic. Sest. 133, il a été le seul de notre ordre à se réjouir || unus est solus inventus qui subj. Cic. Sest. 30, il s'est trouvé un seul homme uniquement, pour, cf. Cic. Verr. 2, 2, 13 ; ex uno oppido solo Cic. Verr. 2, 2, 185, d'une seule et unique ville, cf. Cic. Pis. 96 || [renforcé par tantum] : Cæs. C. 3, 19 ; Cic. Ac. 2, 74 ; Liv. 3, 56, 4 ; 21, 50, 6, etc. Sen. Ep. 79, 1 ; [par modo] Cic. Or. 180 ; Phil. 1, 14 ; Ac. 2, 101 ; Cæs. G. 5, 41, 7 ; Sall. J. 89, 6 ; Liv. 22, 45, 4 ; 23, 42, 5 || renforçant nemo, nullus : nemo unus Cæs. C. 3, 18, pas un seul, absolument personne ; nulla res una Cic. Br. 216, pas une seule chose, absolument rien, cf. Liv. 2, 6, 3 ; 32, 20, 7 || joint à aliquis : firmissima quæque (argumenta) maxime tueor, sive plura sunt sive aliquod unum Cic. de Or. 2, 292, je m'attache aux arguments proportionnellement à leur force, qu'il y en ait soit un assez grand nombre soit un seul [quel qu'il soit] ; in qua re publica est unus aliquis perpetua potestate Cic. Rep. 2, 43, dans un gouvernement où une personne [quelle qu'elle soit] est revêtue d'un pouvoir permanent, cf. Cic. de Or. 2, 305 ; 3, 136 ; Or. 206 ; Tusc. 4, 10, etc. ; ex quibus si unum aliquod in te cognoveris Cic. Cæcil. 27, de toutes ces choses (ces qualités) s'il en est une quelconque que tu reconnaisses en toi ; si unum aliquid affert Cic. de Or. 3, 136, s'il apporte (s'il possède) un talent, fût-il unique [p. ex., science de la guerre, science du droit, etc.] || joint à quisque, v. unusquisque || tu solus aut quivis unus Cic. Cæc. 62, toi seul ou n'importe quelle personne uniquement ; [avec quilibet] Liv. 6, 40, 6 ; 9, 17, 15 ; 42, 42, 3 5 par excellence : Carthago, quam Juno fertur terris magis omnibus unam coluisse Virg. En. 1, 15, Carthage que Junon, paraît-il, aimait par excellence, plus que toute autre contrée, cf. Virg. En. 5, 704 ; qui unus eminet inter omnes Cic. Or. 104, qui l'emporte souverainement sur tous, cf. Cic. Tusc. 2, 43 ; 5, 105 ; civitas, quæ tibi una in amore fuit Cic. Verr. 2, 4, 3, cité qui a été par excellence dans ton affection || surtout comme renforcement du superlatif : quem unum nostræ civitatis præstantissimum audeo dicere Cic. Læl. 1, [Scævola] dont j'ose dire qu'il fut entre tous nos concitoyens le plus remarquable ; cum uno gladiatore nequissimo Cic. Phil. 2, 7, avec un gladiateur le plus vil qui soit ; uni tibi istam sententiam minime licet defendere Cic. Ac. 2, 62, il te sied moins qu'à personne de défendre cette opinion ; rem esse unam omnium difficillimam Cic. Br. 25, qu'il n'y a rien au monde de plus difficile ; unus ex omnibus ad dicendum maxime natus Cic. de Or. 1, 99, né plus que personne au monde pour l'éloquence 6 sens indéfini = un, quelqu'un : sicut unus paterfamilias Cic. de Or. 1, 132, comme quelque père de famille, cf. Cic. Att. 9, 10, 2 ; quivis unus Cic. Br. 320, qqn, n'importe qui. → gén. ūnīus Virg. En. 1, 251 ; Ov. M. 13, 181 ; ūnĭus Lucr. 2, 379 ; Virg. En. 1, 41, etc. ; gén. ūnī Titin. 7 ; Catul. 17, 17 ; dat. ūnō Varro R. 1, 18, 6 ; dat. ūnæ Cato Agr. 19 ; Cic. Tull. 36 || arch. oinos, œnos, œnus CIL 1, 9 ; Cic. Leg. 3, 9 || voc. une Catul. 37, 17.