Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: urgeo

urgeo urgĕō et urguĕō, ursī, ēre, tr., 1 presser : adversa vobis urgent vestigia Cic. Rep. 6, 21, ils foulent (= ils impriment en foulant le sol) des traces de pas à l'opposite de vous, ils sont vos antipodes ; urgeo forum Cic. Fam. 9, 15, 4, je foule le forum ; pedem pede urget Virg. En. 12, 748, il presse de son pied le pied du fuyard, il le talonne ; [fig.] urgere jacentes aut præcipitantes impellere Cic. Rab. Post. 2, écraser, fouler un homme à terre ou pousser celui qui tombe ; urgeri Cic. Tusc. 2, 54, être écrasé sous un fardeau, cf. Pl. Pœn. 857 || naves in Syrtes Virg. En. 1, 111, pousser des navires sur les Syrtes ; saxum Ov. M. 4, 460, pousser un rocher [Sisyphe] ; vocem Quint. 11, 3, 51, pousser sa voix ; orationem Quint. 11, 3, 102, pousser son débit || Catilina cum exercitu faucibus urget Sall. C. 52, 35, Catilina avec son armée nous serre (par) à la gorge || [abst] urgent ad litora fluctus Virg. G. 3, 200, les flots poussent au rivage, se pressent contre le rivage 2 presser : a) serrer de près, accabler : hostes Sall. J. 56, 6, presser l'ennemi ; cum legionem urgeri ab hoste vidisset Cæs. G. 2, 26, 1, ayant vu la légion serrée de près par l'ennemi, cf. Hor. O. 1, 15, 23 || [abst] : Virg. En. 10, 423 ; Hor. S. 2, 2, 64 ; b) [fig.] urgens senectus Cic. CM 2, la vieillesse qui nous presse ; quem scabies urget Hor. P. 453, celui que la gale tourmente ; populus inopia urguebatur Sall. J. 41, 7, le peuple était tourmenté (travaillé) par le dénuement ; præsens atque urgens malum Cic. Tusc. 3, 61, un mal présent et accablant ; c) resserrer, tenir à l'étroit [une ville, une vallée] : Cic. Agr. 1, 16 ; Virg. En. 7, 566 ; 11, 524 || [abst] être limitrophe : Virg. G. 4, 290 ; d) [avec gén.] male administratæ provinciæ urgeri Tac. Ann. 1, 29, être sous le coup d'une accusation de mauvaise administration de la province 3 [fig.] adresser, pousser qqn dans une discussion ; serrer de près, accabler, pousser l'épée dans les reins, charger : urges me meis versibus Cic. Div. 2, 45, tu te sers de mes vers pour m'accabler, cf. Cic. Nat. 1, 70 ; Q. 3, 9, 1 ; urgetur confessione sua Cic. Verr. 2, 4, 104, il est accablé par ses propres aveux || [abst] de Or. 1, 42 ; Or. 137 ; Fin. 4, 77, etc. || [avec prop. inf.] illud urgueam Cic. Fin. 5, 80, je le pousserais sur ce point, à savoir que, cf. Cic. Nat. 3, 76 ; b) s'occuper avec insistance de qqch. : ut eumdem locum diutius urgeam Cic. Nat. 1, 97, pour insister un peu plus longtemps sur le même point || mettre en avant avec insistance : jus, sequitatem Cic. Off. 3, 67, insister sur le point de vue droit, sur le point de vue équité ; [abst] urgent rustice Cic. Off. 3, 39, ils insistent, s'obstinent dans leur opinion gauchement || poursuivre avec opiniâtreté : propositum Hor. S. 2, 7, 6, s'acharner à la poursuite d'un but, cf. Tib. 1, 9, 8 ; Ov. F. 6, 520 || saisir avec empressement [une occasion, une possibilité] : Cic. Fam. 7, 8, 2 || [avec inf.] s'empresser de : Hor. O. 2, 18, 20 ; [avec prop. inf.] insister pour obtenir que : Tac. Ann. 11, 26.