Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: auctor

auctor auctŏr, ōris, m. (augeo), celui qui augmente, qui fait avancer (progresser). ¶

I celui qui augmente la confiance : 1 garant, répondant : rei Cic. Verr. 2, 5, 131, répondant d'une chose ; majores nostri nullam, ne privatam quidem rem, agere feminas sine tutore auctore voluerunt Liv. 34, 2, 11, nos ancêtres ont voulu que la femme ne pût traiter aucune affaire, même au titre privé, sans un tuteur garant, cf. Cic. Cæc. 73 ; Clu. 14 ; Fl. 84 || garant d'une vente (responsabilité du vendeur au regard de l'acheteur), [d'où] vendeur : aliquid a malo auctore emere Cic. Verr. 2, 5, 56, acheter qqch. à un mauvais vendeur [qui ne garantit pas l'acheteur contre l'éviction]; Cæsennius, auctor fundi Cic. Cæc. 27, Césennius, vendeur du fonds ; auctor beneficii populi Romani Cic. Mur. 3 (comparaison avec un vendeur) garant de la faveur du peuple romain || garant, qui ratifie : ut nemo civis Romanus civitatem possit amittere nisi ipse auctor factus sit Cic. Domo 77, que nul citoyen romain ne peut perdre ses droits de citoyen sans être lui-même consentant ; patres auctores fieri coegit Cic. Br. 55, il força les sénateurs à ratifier, cf. Liv. 1, 17, 9 ; 6, 41, 10 ; 6, 42, 10 2 [en gén.] garant, qui confirme, autorité, source : audieras ex bono auctore Cic. Verr. 2, 4, 102, tu tenais le renseignement de bonne source ; voces temere ab irato accusatore nullo auctore emissæ Cic. Cæl. 30, paroles lancées à la légère par un accusateur en colère, sans personne qui en garantisse la vérité ; de duabus legionibus luculentos auctores esse dicebat Cic. Att. 10, 14, 2, il disait que touchant ces deux légions il y avait des sources dignes de foi ; his auctoribus temere credens Cæs. C. 2, 38, 2, se fiant imprudemment à la véracité de ces porteurs de nouvelles ; ut suæ quisque fortunæ domi auctorem expectet Liv. 22, 55, 7, pour que chacun attende chez soi sur son propre sort des nouvelles sûres ; legati, auctores concilia Etruriæ populorum de petenda pace haberi Liv. 10, 14, 3, des ambassadeurs, confirmant que les peuples d'Étrurie tenaient des assemblées relatives à des propositions de paix ; ejus eloquentiæ est auctor Ennius Cic. Br. 57, pour attester son éloquence, il y a Ennius 3 modèle, maître, autorité : unum cedo auctorem tui facti Cic. Verr. 2, 5, 67, produis un seul modèle de ta conduite (un seul précédent); Fabricios mihi auctores et Africanos protulisti Cic. de Or. 2, 290, tu m'as fourni, comme des précédents à invoquer, les Fabricius, les Scipions ; aliquo auctore aliquid facere, faire qqch. sur l'autorité de qqn, en prenant qqn pour modèle (pour exemple, pour maître), sur la foi de qqn : Cic. Tusc. 5, 21 ; de Or. 1, 226, etc. ; Hor. S. 1, 4, 122, etc. ; cum Catone omnium virtutum auctore Cic. Fin. 4, 44, avec Caton, modèle de toutes les vertus ; (Cæcilius) malus auctor latinitatis est Cic. Att. 7, 3, 10, (Cæcilius) est une mauvaise autorité en fait de latin ; quoniam optimus auctor ita censet Cic. Or. 196, puisqu'un si grand maître (une si grande autorité) est de cet avis 4 garant, source historique : Polybius, bonus auctor in primis Cic. Off. 3, 113, Polybe, bon garant des faits, s'il en fut, cf. Br. 47 ; Leg. 2, 15 ; Tusc. 4, 3, etc.; Nep. Them. 10, 4 ; Liv. 21, 47, 6 ; 22, 7, 4, etc. ; Herodoto auctore Cic. Tusc. 1, 113, avec Hérodote comme source ; fama cujus Piso auctor est Liv. 2, 32, 3, la tradition dont Pison se fait garant, cf. 6, 12, 3 ; 25, 17, 5 ; rerum Romanarum auctor religiosissimus Cic. Br. 44, garant scrupuleux en matière d'histoire romaine (historien d'une exactitude scrupuleuse); nec vero pauci sunt auctores Cn. Flavium scribam fastos protulisse Cic. Att. 6, 1, 8, et elles ne sont pas en petit nombre les sources qui nous garantissent que le greffier Cn. Flavius publia la liste des jours fastes, cf. Liv. 2, 58, 1 ; 9, 10, 11, etc.

II celui qui pousse à agir : 1 conseiller, instigateur, promoteur : deditionis suasor et auctor Cic. Off. 3, 109, conseiller et instigateur de la reddition ; multarum legum aut auctor aut dissuasor fuit Cic. Br. 106, il fut ou le promoteur ou l'adversaire de maintes lois ; profectionis Cæs. G. 5, 33, 2, conseiller du départ ; auctor et cognitor hujus sententiæ Cic. Cat. 4, 9, le promoteur et le défenseur de cet avis ; auctore Pompeio Cic. Att. 1, 19, 4, à l'instigation de Pompée ; te auctorem consiliorum meorum desideravi Cic. Att. 1, 16, 2, j'ai regretté de ne pas t'avoir pour me conseiller dans mes résolutions ; auctor publici consilii Vat. 24 ; de Or. 1, 211, etc., guide des décisions publiques, [ou] conseiller du sénat ; auctorem senatus exstinctum læte tulit Cic. Phil. 9, 7, il apprit avec joie la mort de celui qui avait guidé les résolutions du sénat || qui et illi semper et senatui pacis auctor fui Cic. Att. 9, 11 a, 2, moi qui ai toujours conseillé la paix et à lui et au sénat ; qui cum ei fuissent auctores redimendæ salutis Cic. Verr. 2, 2, 69, comme ces amis lui avaient conseillé de racheter son salut, cf. Fam. 11, 27, 8, etc.; Nep. Pel. 3, 3 ; Liv. 1, 59, 4 ; 7, 23, 4 ; 9, 4, 4, etc. || auctor est ut quam primum agere incipiant Cic. Verr. 2, 2, 37, il les engage à entamer l'action le plus tôt possible ; ipsis (philosophis) magno opere auctor fuit, ut aliquando controversiarum aliquem facerent modum Cic. Leg. 1, 53, il engagea vivement ces philosophes en personne à mettre enfin un terme à leurs controverses, cf. Att. 15, 11, 1 ; Domo 77, etc.; Liv. 23, 36, 5 ; 26, 41, 18, etc.; illi auctor fui ne Brut. d. Cic. ad Br. 19, 2, je lui ai conseillé de ne pas... || ego quidem tibi non sim auctor, te quoque profugere Attic. d. Cic. Att. 9, 10, 5, pour moi, je ne te conseillerais pas de t'enfuir aussi, cf. Ov. M. 10, 83 ; Sil. 11, 561 2 promoteur, créateur, initiateur, fondateur, auteur : præclarus auctor nobilitatis tuæ Cic. Tusc. 4, 2, [Brutus] l'illustre fondateur de ta noble famille ; auctores generis mei Cic. Agr. 2, 100, les fondateurs de ma race ; Lacedæmonii auctores istius vitæ Cic. Mur. 74, les Lacédémoniens créateurs de ce genre de vie || fondateur d'une ville : Virg. G. 3, 36, etc.; Hor. O. 3, 3, 66 ; Ov. M. 15, 9 ; Liv. 5, 24, 11 ; [d'un temple] Ov. F. 4, 347 ; Tac. Ann. 3, 62 || auteur d'une statue : Vell. 1, 11, 4 ; Plin. præf. 27, etc. || inventeur, créateur d'un culte : Virg. En. 8, 269 || dieu créateur : Virg. G. 1, 27 ; Sen. Nat. 5, 18, 13, etc. 3 auteur, celui qui fait (compose) un ouvrage, écrivain : vetustior annalium auctor Piso Liv. 10, 9, 12, Pison, historien plus ancien ; comœdiæ auctores Quint. 10, 1, 66, auteurs comiques || ista lectio multorum auctorum Sen. Ep. 2, 2, cette lecture de beaucoup d'auteurs ; Græci auctores Quint. 10, 5, 3, les écrivains grecs, cf. 1, 8, 8 ; 10, 1, 48 ; Tac. H. 1, 1 ; Plin. Min. Ep. 7, 9, 15, etc. ¶ → auctor employé comme féminin : Pl. St. 129 ; Cic. Div. 1, 27 ; Virg. En. 12, 159 ; Ov. F. 6, 709 ; M. 7, 157, etc. ; Liv. 40, 4, 14 || autor, author sont des orth. défectueuses.