Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: vacuus

vacuus văcŭus, a, um, 1 vide, inoccupé : vacua castra Cæs. G. 7, 45, camp vide ; subst. n., vacuum, le vide : Lucr. 1, 367 ; per vacuum Hor. Ep. 1, 19, 21, dans une région inoccupée || [avec abl.] : nihil igni vacuum Cic. Tim. 13, rien que n'occupe le feu ; mœnia vacua defensoribus Liv. 42, 63, 6, murs sans défenseurs || [avec ab] : oppidum vacuum ab defensoribus Cæs. G. 2, 12, ville sans défenseurs, cf. Cic. Verr. 2, 4, 3 ; Liv. 37, 17, 6 || [avec gén.] ager frugum vacuus Sall. J. 90, 1, champ sans moissons ; litteræ rerum vacuæ Tac. Ann. 15, 8, lettre vide (dépourvue de faits) 2 libre : a) sans maître, vacant : vacua possessio regni Cæs. C. 3, 112, possession du royaume vacante, trône vacant, cf. Cic. de Or. 3, 122 ; Amer. 26 ; Tull. 17 ; in vacuum venire Hor. S. 2, 5, 50, ou pl. n. in vacua Cic. Off. 1, 21, venir dans un bien sans propriétaire ; b) [en parl. d'une femme] libre, qui n'a pas de mari, ou veuve : Tac. Ann. 13, 44 ; Ov. M. 14, 831 3 [fig.] libre de, débarrassé de, sans : a) [avec abl.] curis vacuus Cic. Div. 2, 27, sans soucis, cf. Cic. Fin. 2, 30 ; 4, 12 ; Tusc. 3, 9, etc. ; b) [avec ab] : nulla hora vacua a furto Cic. Verr. 2, 1, 34, pas une heure qui n'ait son vol, qui soit sans un vol, cf. Cic. Br. 309 ; Inv. 2, 24 ; ab omni molestia vacuus Cic. Fam. 11, 16, 1, libre de toute inquiétude ; [cf. omni tributo vacui Tac. Ann. 12, 61, et vacui a tributis Tac. Ann. 12, 34, exempts de tout tribut, de tribut] c) [avec gén.] Hor. S. 2, 2, 119 ; Ov. M. 6, 541 4 libre de toute occupation, libre, inoccupé, de loisir : quoniam vacui sumus Cic. Leg. 1, 13, puisque nous sommes de loisir, cf. Cic. Br. 20 ; aures vacuæ atque eruditæ Quint. 10, 1, 32, des oreilles d'hommes de loisir et de connaisseurs || vacui dies, vacuum tempus Cic. Verr. 1, 1, 56 ; Att. 2, 23, 1, jours libres, moments de loisir, cf. Liv. 3, 28, 7 || [poét.] vacuum Tibur Hor. Ep. 1, 7, 45, Tibur paisible, cf. Hor. Ep. 2, 2, 81 5 libre de préoccupation : animus vacuus et solutus Cic. Verr. 1, 1, 26, l'esprit libre et dégagé, à l'aise, cf. Cic. Att. 12, 38, 3 ; animo vacuus Sall. J. 52, 6, sans préoccupation, ou animi vacuus Stat. Th. 5, 644 ; [en part.] le cœur libre, sans amour : Hor. O. 1, 5, 10 ; 1, 6, 19 || vacuum est avec inf., on a le loisir de, on est libre de : Sall. H. 1, 10 ; Tac. H. 2, 38 6 libre = ouvert, accessible : [sans défenseurs] impetus fit in vacuam rempublicam Sall. C. 52, 23, on se rue sur la république abandonnée, cf. Liv. 23, 2, 7 ; vacuum mare Tac. H. 2, 14, mer libre (non gardée), cf. 3, 2 ; 3, 47 || vacuæ aures Hor. Ep. 1, 16, 26, oreilles disposées à écouter || vacua Romanis vatibus sedes Hor. Ep. 2, 2, 94, le temple ouvert aux poètes romains 7 vide = sans réalité, vain, sans valeur : vacua nomina Tac. H. 1, 30, des noms vides, de vains noms, cf. Gell. 11, 15, 6 || vaniteux : Hor. O. 1, 18, 15. → vacuissimus Ov. P. 3, 1, 141.